Excellente émission sur F3 en ce moment (enquête de région) qui explique les succès de l'IHU de Raoult hors chloroquine : hygiène, pression?

 et détection de fièvre.

C'était il y a plus de 5 ans, avant la construction de l'IHU en 2016 (et la barbichette ! :) ).

Lutte contre les maladies nosocomiales.

Tentative de réhabilitation de Raoult ?

Mise à jour:

La vidéo est maintenant disponible en ligne.

https://www.france.tv/france-3/auvergne-rhone-alpe...

1 réponse

Évaluation
  • il y a 4 semaines

    Effectivement : reportages associés très instructifs que je viens d'écouter de bout en bout et que j'ai déjà transmis à 2 personnes de mes relations.

    Le passage sur le lavage des mains m'a amusé : j'ai toujours dit que le pseudo lavage que l'on nous conseillait comme geste barrière était un non-sens destiné à noyer le reste en vue de nous faire gober leur "distanciation sociale"... !

    Et aujourd'hui, ils recommencent avec "l'appli StopCovid19" : une poudre aux yeux destinée à nous faire croire au "volontariat"... la réalité étant quelque peu différente puisque, dès lors que tu auras mis un pied dans le milieu médical, tu seras fiché... !

    Il y a 2 fichiers pour cela :

    > le fichier SI-DEP (service intégré de dépistage et de prévention) qui doit centraliser les informations sur les tests Covid-19

    > le fichier de l'assurance maladie qui va servir à alimenter une base de donnée gérée par ...une Société privée... après tout le reste, on s'assoit aussi sur le secret médical !

    Etat d'urgence dit "Sanitaire" aidant, les gens ne réalisent pas qu'on est déjà bien installés dans un régime totalitaire.

    S'agit-il de "réhabiliter" Raoult ou de l'inciter à "se calmer" en lui redonnant la place qui lui revient et qui, en fait, est la sienne depuis longtemps ?

    Vu l'accumulation des grossières fausses publications et déclarations sur l'hydroxychloroquine, (j'en ai relevé 3 en une semaine dont 2 étaient des falsifications évidentes et la 3e a été démontée par un groupe de "citoyens" analystes),  je me demande si l'objectif de ces gens-là est réellement de démolir Raoult et son traitement ?

    J'en suis arrivé à une conclusion un peu tordue, mais pas impossible :

    - On pourrait penser que les Labos qui sont derrière ces positions tordues ont trop de fric à gagner pour laisser faire Raoult et ses remèdes à bas prix.

    Ce n'est que relativement vrai : ils peuvent fourguer des traitements à 4.000 ou 5.000 € à l'Hôpital tant qu'on est en phase d'essais, mais ça ne va pas être le même refrain lorsqu'il s'agira de mettre ces mêmes produits entre les mains de la population, de tout un chacun qui en aurait besoin. Ils vont être obligés de faire tomber les prix de façon vertigineuse et le rapport ne va plus être le même ; finalement, en dehors des essais cliniques, il n'y aura pas autant de fric que ça à gagner.

    - Il m'a donc paru impossible que des gens qui possèdent une telle puissance et une

    telle organisation d'analyse tombent dans ce genre de piège évident.

    - Il ne reste qu'une explication à tout cela : il faut que Raoult s'arrête de parler du Plaquenil parce qu'il ne faut pas qu'il y ait de traitement à la Covid19... ! ...tout au moins, pas avant qu'un vaccin ait été mis au point... et comme ça, c'est pas pour demain...

    En effet, tant qu'il n'y aura aucun traitement, tous ces Labo (Raoult compris, ce qu'il n'a pas capté ou dont il se moque éperdument) vont continuer à recevoir du fric institutionnel, une manne considérable des gouvernements affolés, surtout après ces nombreuses années au cours desquelles les budgets de la Recherche ont été cisaillés.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.