Barnabé a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 mois

Le Seigneur Jésus Christ existait il avant son incarnation et sa descente du ciel parmis les hommes?

Car il dit lui même qu'il est sorti de Dieu et qu'il est venu dans le monde par l'Esprit Saint dans le sein de Marie l'Immaculée conception:

Jean 8:42

Jésus leur dit : Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens; je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé.

Jean 16:27-30

27 car le Père lui-même vous aime, parce que vous m'avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu.

28 Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde; maintenant je quitte le monde, et je vais au Père.

29 Ses disciples lui dirent : Voici, maintenant tu parles ouvertement, et tu n'emploies aucune parabole.

30 Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et que tu n'as pas besoin que personne t'interroge; c'est pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu.

Donc Jésus n'était pas un Esprit différent de Dieu avant sa venue, puisqu'il était en Dieu avant

Et comment concilier le fait que Jésus Christ se disait un Esprit séparé de Dieu :

par exemple Colossiens 1:15

Mise à jour:

Colossiens 1:15

Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création.

Mise à jour 2:

ou Luc 10:18

ou Jean 8:58.....

10 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Bonjour Barnabé,

    Avant toutes choses je précise que ma réponse est celle le la théologie CHRÉTIENNE (catholique, protestante et orthodoxe) élaborée à partir de la BIBLE. Inutile de me bombarder de commentaires critiques, les autres ont le droit de penser ce qu'ils veulent, et nous chrétiens de même.

     1) En tant que DIEU LE FILS, Deuxième Personne de la Sainte Trinité, Verbe éternel du Père, Jésus préexiste à son Incarnation. De plus, s'il ne préexistait pas en tant que Verbe éternel du Père, il n'y aurait pas eu de mystère de l'Incarnation.

    Ἐν ἀρχῇ ἦν ὁ Λόγος, καὶ ὁ Λόγος ἦν πρὸς τὸν Θεόν, καὶ Θεὸς ἦν ὁ Λόγος. Οὗτος ἦν ἐν ἀρχῇ πρὸς τὸν Θεόν. πάντα δι' αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ χωρὶς αὐτοῦ ἐγένετο οὐδὲ ἕν ὃ γέγονεν.(Jn 1,1-3)

    Je vous traduis le texte le plus littéralement possible : « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et Dieu il était le Verbe. Il était au commencement auprès de Dieu. Par lui tout a été fait, et rien de ce qui a été fait ne l'a été sans lui. »

    Le texte est écrit en grec, mais par quelqu'un qui pensait en hébreu, le style est typiquement hébraïque. On a le thème de la Parole créatrice de l'AT, mais en plus on nous dit que ce Parler, ce Verbe est une Personne divine, distincte de Dieu le Père, et en même Dieu comme le Père.

    2) En tant qu'HOMME, le Christ n'existait pas avant son Incarnation. Le mystère de l'Incarnation s'est réalisé dans l'histoire des hommes.

    Καὶ ὁ Λόγος σὰρξ ἐγένετο καὶ ἐσκήνωσεν ἐν ἡμῖν, καὶ ἐθεασάμεθα τὴν δόξαν αὐτοῦ, δόξαν ὡς μονογενοῦς παρὰ πατρός, πλήρης χάριτος καὶ ἀληθείας. (Jn 1,14)

    « Et le Verbe est devenu chair et il a planté sa tente parmi nous, et nous avons vu sa gloire, gloire qu'il tient du Père en tant que Fils Unique-Engendré, plein de grâce et de vérité. »

    Lorsque fut venu le temps de l'Incarnation, le Verbe (Pur Esprit) s'est fait homme véritable (âme humaine + corps) tout en restant Dieu véritable. En lui il y a deux natures : la nature divine et la nature humaine, unies sans mélange, sans confusion et sans séparation, mais il n'y a qu'une seule Personne en Jésus-Christ, la Personne de Dieu le Fils.

    Conclusion : le Christ préexiste à son Incarnation, en tant que Dieu le Fils, en tant que Verbe éternel du Père, mais pas en tant qu'homme ni en tant qu'aucune autre créature.

    Bien à vous

    Source(s) : Prof de philo à la retraite ayant quelques connaissances en hébreu ancien, grec ancien et théologie.
  • il y a 1 mois

    Bien entendu qu'il existait avant de venir sur terre.

    Toutefois,

    - Être l'image signifie ne pas être la personne. 

    - Être le premier NÉ signifie avoir un commencement, ce qui n'est pas le cas du Père.

    - “Être sorti de Dieu” est traduit dans la plupart des autres Bibles par “Être sorti d'auprès de Dieu” (Exemple, Bible de Jérusalem) or être “”auprès de...” signifie ne pas être cette personne.

    -Jamais il n'a dit “Je suis Dieu” ou “Je suis égal à Dieu” ou “je serai égal à Dieu”...

    Bref, encore une fois, ces textes montrent la véracité des parole de Jésus qui a dit clairement et sans détour “Le Père est plus grand que moi” (Jean 14:28)

  • il y a 1 mois
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Khaled
    Lv 5
    il y a 1 mois

    "Pour Allah, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit: «Sois»: et il fut." (Coran)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • claude
    Lv 6
    il y a 1 mois

    On ne peux pas diviser le Un ( Dieu ). Dieu reste Un avant, pendant et après. Le Un est de toute éternité.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 mois

    cher Barnabé, vous venez toujours de nous affronter à ce mystère

    qu'est la 'personne' de Jésus. On dit, on confesse …, car on croit

    (les chrétiens), que Jésus est Dieu (le Verbe incarné) et un homme

    né d'une humaine. C'est à ça que tout revient … avec des questions

    pareilles … 

    même pour Jésus ça ne devait pas être évident. Car Il pouvait Se

    demander, quand une pensée, un sentiment 'surgit' en Lui, si c'est

    de l'homme qu'Il est, ou c'est de Dieu …

    Il utilise tantôt l'expression "Fils de l'Homme", tantôt "Fils de Dieu".

    Je crois, que ce choix venait de ses sentiments du moment. Quand

    Il se sentait par trop sa divinité, c'est son état d'homme qu'Il insistait

    … 

    sur votre rajout Paulien, je rajoute que c'est la meilleur définition

    de Verbe. C'est le "premier-né" (de toute création) qui laisse chez

    quelques uns de nous d'incompréhension. Ici, nos pères de l'Eglise

    ont concocté la formulation d'être "engendré", mais même ça laisse

    à désirer. Dieu avait tout créé par sa parole, par le Verbe. Sans le

    Verbe, rien n'existe … 

    (si on fait attention à cette phrase "que lumière soit et elle fut …±"  

    la Saint Trinité, Dieu y EST. Le Père/Verbe/Esprit)

    maintenant Jésus n'est pas seulement Dieu. Pour nous et pour

    la Nouvelle Alliance Il est homme. Il a un début (et n'aurait pas de

    fin). Quand Il disait p.-ex. qu'avant tel ou tel, "j'étais", c'est Dieu

    qui parle, ainsi quand Il parle à Marthe et Marie, ses amies

    d'homme de la résurrection, là aussi c'est Dieu qui parle. Quand

    Il pardonne les péchés d'un paralysé (à Capharnaüm), c'est Dieu

    qui parle, agit ...

    et quand Il prend soins de nous, Il nous aime … jusqu'au bout, 

    au-delà des souffrances et la mort … c'est l'homme Jésus ...

    je crois, que pour savoir combien Il était homme, c'est sa maman 

    qu'il faudrait, le demander, la consulter, car elle ne L'avait jamais 

    vraiment vu autrement comme tel … 

    comme pour Marie, pour nous aussi … qui était Jésus reste une

    énigme. C'est sûr des solides, que nous devons poser nos pieds 

    pour avancer dans notre vie … 

    pour nous, les chrétiens qui confessons Jésus comme Dieu,

    nous ne devons pas oublier son humanité. Il a évolué tout au long

    de sa vie (Lui même !). Là, on ne doit oublier, que Dieu, le Père

    aussi à un moment donné Il L'ait agréé, L'ointe … et ce n'est 

    qu'à partir de là, qu'Il est le Messie (Christ) ...

    Jésus Dieu n'a pas de début, Jésus Homme … oui … et nous

    croyons, confessons que c'est sans fin. Un homme est accédé

    à la divinité. Jésus qui est assis à la droite de Dieu, ce n'est

    pas le Verbe. C'est un homme avec de la chair (transformée,

    comme transfigurée) … 

    • Barnabéil y a 1 moisSignaler

      Amen @lajos_ecru, on dirait une homélie d'un prêtre!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 mois
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Merci pour cette évocation .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Dieu, c'est comme un CRS, il fait ce qu'il veut!

    • Gildas !
      Lv 7
      il y a 1 moisSignaler

      non quand il: est né c'était un bébé, donc non

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    évidement cité a plusieurs fois dans la Torah-Ancien testament des millénaires avant

    Psaume 110:1 De David. Psaume. Parole de l'Eternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

    Daniel 10 16 Et voici, quelqu'un qui avait l'apparence des fils de l'homme toucha mes lèvres. J'ouvris la bouche, je parlai, et je dis à celui qui se tenait devant moi: Mon seigneur, la vision m'a rempli d'effroi, et j'ai perdu toute vigueur. 17Comment le serviteur de mon seigneur pourrait-il parler à mon seigneur? Maintenant les forces me manquent, et je n'ai plus de souffle. 18Alors celui qui avait l'apparence d'un homme me toucha de nouveau, et me fortifia. 19Puis il me dit: Ne crains rien, homme bien-aimé, que la paix soit avec toi! courage, courage! Et comme il me parlait, je repris des forces, et je dis: Que mon seigneur parle, car tu m'as fortifié.

    Daniel 7:113Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme; il s'avança vers l'ancien des jours, et on le fit approcher de lui. 14On lui donna la domination, la gloire et le règne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit.

    barnabé: ta raison le témoins de jéhovah-satana attend ton pseudo messie que le nouvel ordre mondiale va faire venir et tu va pas être déçue une fois mort mon kon....

    • Barnabéil y a 1 moisSignaler

      Des versets prophétiques de l'ancien testament annonçant le Christ ne veulent pas dire le présent, mais l'avenir.(qui doit se produire dans un avenir plus ou moins lointain)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.