petit robert a posé la question dans VoyageAfrique et Moyen-OrientAlgérie · il y a 1 mois

pourquoi aucune étude n a été faite sur les patients qui prenaient de la chloroquine pour une autre maladie que le covid 19?

Mise à jour:

pour savoir s  ils avaient été protégés ou pas  du covid19, est ce si compliquée  à faire cette étude

1 réponse

Évaluation
  • arrial
    Lv 7
    il y a 1 mois
    Réponse favorite

    Bien sûr que si.

    Si le médicament a été agréé contre le paludisme et le lupus pour la sécurité sociale, c'est obligatoirement qu'il a été validé dans les règles.

    La seule exception est le monde de l'homéopathie, un scandale qui a duré beaucoup trop longtemps.

     

    La chloroquine fut est mise sur le marché français en 1949 sous le nom commercial de Nivaquine mais son dosage était beaucoup plus faible que les essais contre le COVID-19.

     

    « La chloroquine (ou chloroquinine) est un antipaludique de la famille des 4-aminoquinoléines qui a été largement commercialisée sous forme de sels (sulfate ou phosphate). Avec la quinine, dont elle est un substitut synthétique, et l’hydroxychloroquine, une molécule qui lui est proche, elle est le traitement qui a été le plus employé contre le paludisme, en préventif comme en curatif. Elle est aussi très utilisée contre des maladies auto-immunes telles que le lupus et des maladies rhumatoïdes telles que la polyarthrite rhumatoïde. Elle montre in vitro des effets antiviraux, mais qu’on n’arrive pas ou mal à reproduire in vivo.

    Ses effets secondaires sont le plus souvent légers et transitoires mais ils peuvent être graves ; et la dose thérapeutique est proche du seuil de toxicité. Le surdosage induit notamment des troubles cardiovasculaires graves et potentiellement mortels, ce qui explique que l'auto-traitement qui existait autrefois n'est plus recommandé. Dans le monde, elle est de moins en moins utilisée au profit de l'hydroxychloroquine qui est deux à trois fois moins toxique et mieux tolérée à dose élevée.

    En 2020, la chloroquine fait partie des médicaments testés contre le coronavirus SARS-CoV-2 lors de la pandémie de Covid-19 avec des risques et résultats longtemps discutés. »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chloroquine

    ___________________________________________

    "pour savoir s ils avaient été protégés ou pas du covid19" la réponse est bien évidemment NON : il ne s'agit pas d'un antivirus. Personne n'espère plus qu'une moindre pénétration du virus dans le milieu intracellulaire, effet qui n'a été prouvé par aucune étude dans les règles.

    • petit robert
      Lv 7
      il y a 1 moisSignaler

      n empêche que toutes ces études sont floues on  comprend rien ou on fait tout pour pas que l on comprenne,   cela change tout le temps

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.