Le Korrigan a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 mois

SATANISME - Satan "l'adversaire" existe-t-il hors des religions du Livre ? Peut-on lui vouer un culte sans croire en l'une de ces religions ?

Si Satan n'apparaît que dans les cultures judaïque, chrétienne et musulmane (dont dans leurs livres saints respectifs), on peut se demander s'il n'est pas une invention desdites religions. En poussant le raisonnement plus avant, on peut en déduire qu'il faut croire en l'une de ces religions pour vouer un culte à son "adversaire" désigné... Non ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Satan

Mise à jour:

En espérant que ce sera plus clair ainsi : S'il faut forcément adhérer à une religion du Livre pour croire en l'existence de Satan, existe-t-il de véritables adorateurs de Satan ?

Mise à jour 2:

Les éventuels adorateurs de Satan ne sont-ils pas, avant tout, croyants juifs, ou chrétiens, ou musulmans ?

8 réponses

Évaluation
  • Hésed
    Lv 7
    il y a 1 mois

    Existe-t-il de véritables adorateurs de Satan ? Oui

    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_de_Satan

    • Le Korrigan
      Lv 6
      il y a 1 moisSignaler

      Merci, @Hésed !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 mois

    venant d'un sceptique, voir athée … , c'est une question raisonnable ...

    oui, bien sûr, qu'oui que ça se peut. Nous n'avons (nous, les chrétiens)

    qu'une seule preuve (de son existence), c'est la parole de Jésus, quand

    Il avait 'harangué' ses adversaires (d'être des fils du Menteur …). Ca ne

    suffit pas, je sais. C'est sa résurrection qui confirme ses dires. Donc les

    deux ensembles qui en est notre preuve … 

    mais si vous ne croyez pas en sa résurrection, ce n'est pas valable.

    Mais que c'est dans les 3 livres, ça ne prouve rien. C'est seul Jésus,

    sa parole avec sa résurrection qui est la preuve … 

    mais finalement …, il semblerait qu'on n'a pas besoins de savoir, que

    Satan existe, car il y a une ensemble de prophéties (concordantes)

    qui annoncent sa destruction. Donc il est inutile de se casser la tête

    à cause de lui … 

    ps.; en se basant sur "le Livre" (ou les 3 Livres) et surtout à la parole

    de Jésus (sa crédibilité est supérieur aux "Livres"), Satan n'existe pas

    seulement, mais il est le maitre du monde (à travers nous, les humains).

    Imaginez une être absolument fourbe, qui ne sait que mentir. P-ex. il

    cache même son existence, il cache que nous sommes ses esclaves.

    La première fois qu'il apparait (pour nous, les hommes) c'est qu'en

    déguisé convainque notre ancêtre mère (Eve), que Dieu ment, Il

    avait menti en disant, que s'ils mangent du fruit de l'arbre interdit,

    ils meurent. Elle a acceptée cet avis, avait cru à Satan … et notre

    esclavage avait commencé … 

    Jésus voyait, que beaucoup de son auditorat détestaient, jusqu'à

    désirant sa mort … leur avait 'expliqué', que ça vient du fait, qu'ils

    sont soumis à ce Satan (en cachette) … 

    pour vous faire comprendre avec un exemple simple ; les copains,

    copines quand ils veulent convaincre un des leurs pour fumer,

    ils argumentent avec la liberté. Qu'il/elle a droit de désobéir à

    ses parents (à l'école, à la société) … 

    ils omettent de lui dire, qu'une fois devenu fumeur/fumeuse,

    … elle/il perde sa liberté ...

    c'est ainsi que Satan agit. Il miroite une liberté (vis à vis de,

    à l'encontre de Dieu), mais il omet de dire, que c'est justement

    sa liberté qu'il renonce … 

    la culte, la vraie culte vis à vis du Satan, c'est de lui obéir.

    Depuis (au moins) Jésus, nous pouvons nous libérer en

    s'attachant à Lui …  

  • il y a 1 mois

    Bonsoir, 

    - Vous dites : "On peut se demander si.... ; on peut en déduire que.....Comme on dit de façon populaire : "Avec des "si", on mettrait Paris en bouteille".- Vous semblez vouloir lier l'existence ou la non-existence du Démon à sa mention ou pas dans les Livres sacrés. Mais, le fait pour un sujet d'être mentionné ou non dans un livre ne conditionne pas l'existence de ce même sujet. Personnellement, je suis croyant, et le Diable est mentionné dans les Livres sacrés de ma religion. Mais s'il ne l'était pas, cela ne l'empêcherait pas d'exister quand même, on aurait juste quelques problèmes dans la réflexion théologique, qui serait quelque peu bancale.- Concernant le Démon, il ne faut pas lui accorder une trop grande importance. La pensée chrétienne n'est pas dualiste, elle ne croit pas en deux absolus. Il n'y a qu'un seul Absolu et cet Absolu est un Dieu unique (pour les chrétiens : Un ET trine). Le Démon, au niveau ontologique, n'est qu'une créature, comme les anges, les hommes et l'ensemble de la création. Il a été créé bon, et s'est rendu lui-même mauvais. Il n'y a pas de dieu du mal. Le mal n'existe pas en lui-même, ce n'est pas un être, une substance, il provient de la liberté des êtres créés, qui font un mauvais usage de celle-ci.- Le diable et tous ceux qui l'ont suivis (anges déchus, damnés) ont perdu la grâce à jamais. Le diable est le singe de Dieu, il cherche à avoir son Église, son culte, etc. Ils sont malheureux ceux qui le suivent, car Satan n'a pas d'amis, il n'a que des esclaves.- Quand vous dites : " Les éventuels adorateurs de Satan ne sont-ils pas, avant tout, croyants juifs, ou chrétiens, ou musulmans ?" Vous faites une grossière erreur ! Au contraire, les croyants repoussent Satan. Mais peut-être êtes-vous un disciple d' Emmanuel Kant, un nominaliste, qui pense que la connaissance n'existe pas en dehors du sujet, qu'elle existe dans la tête de celui qui connaît. Je vous réponds qu'à l'inverse, je suis comme les réalistes (Aristote, saint Thomas d'Aquin), je pense que la connaissance existe réellement en dehors des sujets connaissants. - Pour conclure, je vous dirais que l'existence du Démon ne se borne pas à être mentionnée dans les Livres Saints. Concrètement, les exorcistes chrétiens ont des contacts avec le Démon. De même, certaines personnes, autres que les exorcistes, l'ont rencontré (sainte Thérèse d'Avila, saint Jean-Marie Vianney, etc.)Bien à vous     

    Source(s) : Prof de philo ayant quelques connaissances en hébreu ancien, grec ancien et théologie.
    • ...Afficher tous les commentaires
    • Thierry
      Lv 7
      il y a 1 moisSignaler

      PS : les représentants des différents cultes reçoivent le public. Lorsque l'épidémie sera terminée, vous pourrez prendre rendez-vous avec un prêtre catholique, un pasteur protestant, un pope orthodoxe, un rabbin ou un imam, afin de leur soumettre vos interrogations.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • claude
    Lv 6
    il y a 1 mois

    Ils existent des forces du mal mentionnées dans toutes les religions et croyances religieuses du monde même si ces forces du mal ne portent pas le nom de Satan et que ses pouvoirs peuvent varier beaucoup d'une religion à une autre. Ces forces du mal ont presque toujours leurs supporteurs et ces forces du mal sont souvent utilisées pour obtenir autant la vengeance, de la richesse, de pouvoir lire avenir , pouvoir sur autrui ou nuire à autrui etc.

    Les forces du mal ont toujours eu leurs adeptes.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    Oui Satan existe,mais comme il est le père du mensonge il peut faire croire que non,ou même faire croire que Dieu n'existe pas Jésus nous avertis de ses mesquineries et nous envois le combattre en fait la ou il se trouve :

    Ephésiens 6:12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

    Jacques 2:19 Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent.

    • Le Korrigan
      Lv 6
      il y a 1 moisSignaler

      Merci, @Arcenciel ! Contrairement à @Anonyme plus haut, tu indiques qu'il ne faut pas lutter contre les adorateurs de Satan, mais contre les dominations, les princes de ce monde de ténèbres... Dans les lieux célestes. Cela me rassure

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Pliz
    Lv 7
    il y a 1 mois

     Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne perisse pas, mais qu'il ait la vie eternelle

    Chez Satan, c’est épatant,  le monde c'est chez lui, veuillez essuyer vos pieds avant d'entrer

    Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui.

     Celui qui aime le monde aime Satan

    « Il faut éviter de dialoguer avec Satan », parce qu’il s’agit d’« une personne très intelligente qui a de fortes chances de l’emporter .

     Satan,  ce n’est pas une chose diffuse, c’est une personne . 

    De fait, même si certains chrétiens ont du mal à y croire, l’Église maintient que le diable existe et que son œuvre se poursuit. Présenté comme un « ange déchu » par les Écritures et la Tradition, le diable est un être spirituel (non corporel), personnel, immortel, doté d’intelligence et de volonté. Le diable n’est en aucun cas un « dieu du mal » qui coexisterait à côté du « dieu du bien ». Il est une créature de Dieu, qui ne peut empêcher l’édification de son règne. 

      

    La Genèse, présente Satan comme l’adversaire du dessein de Dieu sur l’humanité. Le serpent rusé, séducteur et menteur résume la symbolique du Mal avec lequel l’homme est aux prises. 

     « Nous savons que Dieu fait tout concourir au bien de ceux qui l’aiment » 

     Le pape François considère que Satan peut se montrer « éduqué » « avec les prêtres, les évêques ». « Satan, il entre comme ça et puis ça finit mal si tu ne t’en aperçois pas à temps ». 

    Ce n’est pas la première fois que le pape argentin évoque la présence nocive du diable, de Satan dans le monde, et la nécessité de lutter très concrètement contre lui. Ainsi, il avait recommandé aux prêtres de ne pas hésiter à recourir à des exorcistes locaux lorsqu’ils sont témoins de grands désordres spirituels dans le confessionnal. 

    Et lors de la messe qu’il avait célébrée à la mémoire du père Jacques Hamel, égorgé par des djihadistes dans son église en juillet 2016, le pape avait souligné que tuer au nom de Dieu était « satanique ». 

    « Satan va-t’en ! », furent d’ailleurs les dernières paroles du prêtre français de 85 ans lancées à ses assaillants. 

      

    • Le Korrigan
      Lv 6
      il y a 1 moisSignaler

      Merci, @Pliz !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Satan est venu me voir en rêve et il m’a dit quelque chose. 

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Si Satan apparaît réellement ; Dieu n'est pas loin logiquement

    @ des adorateurs de Satan existent, c'est une certitude et ils se doivent d'être éliminés, je ne suis qu'un simple Chrétien qui peut tolérer certaines choses mais pas celle-là vu ce que représente le diable.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.