Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementÉlections · il y a 2 mois

Donc le mois au-delà duquel il fallait refaire le 1er tour, l'article L56 parlant d'un second tour le dimanche suivant, on s'assied dessus ?

Ce n'est pas illégal et anticonstitutionnel ? Pourquoi aucune réaction de l'Assemblée, du Sénat et du Conseil Constitutionnel ?

La situation est exceptionnelle : refaire les élections, au moins celles où il n'y a pas eu de liste élue au premier tour, semble naturel.

Entre ces deux tours, la situation, la réaction des différents acteurs politiques, la prise de conscience et l'orientation des intérêts, choix et priorités des électeurs n'ont-elles pas changé ? Ainsi on aurait un second tour biaisé par les résultats du premier alors que les attentes des électeurs ne sélectionneraient peut-être plus ces listes, où selon un nombre de voix bien différents.

Quelle légitimité ?

Quelle SINCÉRITÉ, notion centrale dans la loi ? Un choix restreint par un choix fait dans un contexte radicalement différent est-il sincère ? (Le premier choix d'ailleurs ne l'ayant pas été vu l'abstention par non-déplacement de précaution ou de principe).

Est-ce bien DÉMOCRATIQUE ce choix ?

Mise à jour:

J'oubliais le lien vers l'article L56 : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.d...

Mise à jour 2:

@jojo45, pourtant les sources que j'ai pu trouver, le monde et d'autres media dont un interrogeant cette semaine un constitutionnaliste ancien du conseil d'État, n'évoquaient pas ces éléments du code.

Il y a sans doute cette loi évoquée par l'anonyme (je ne connais pas les détails).

Quant à agir, j'ai diverses façons de le faire, et ce n'est pas dans un conseil de droite qui a refusé toutes les propositions du collectif de cycliste pour traverser un pont accidentogène et plusieurs fois mortel

Mise à jour 3:

mais hop, brutalement, a eu l'idée au sortir du confinement de mettre en place pour les cyclistes… la piste double sens sur la voie bloquée, comme demandé !

Justement, entre deux tours où la liste écolo est bien ressortie et l'autre liste de droite du maire partie en cours de mandat le menace… comme c'est étrange, comme c'est bizarre…

3 réponses

Évaluation
  • jojo48
    Lv 7
    il y a 2 mois

    le code prévoit des circonstances exceptionnelles pour le déroulement du second tour. en juin il était possible de faire seulement le deuxième tour. en septembre il aurait fallu recommencer aussi le premier tour.

    Quand il y a un doute sur la constitutionalité , inutile de te dire qu'au moins un parti fait recours auprès du CC. Ce n'est pas le cas, donc tout est dans les clous.Ces élections ne se sont pas déroulées normalement, mais du moins mal possible vu le covid. passer son temps à contester l'élection de son maire n'apporte rien.  il vaut mieux être citoyen et proposer lors des réunions du conseil municipal ce que tu voudrais que ton maire fasse. ah, c'est dur d'agir, oui je sais et c'est si facile de se contenter de critiquer

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Il y a eu une loi adoptée par le parlement juste après le 1er tour valable jusqu'à fin juin.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Oh là là ! Oser les remettre en cause les décisions du gouvernement ?

    Es-tu bien conscient qu'en posant cette question, tu alimentes la HAINE ?

    On est à la limite du Fascisme, là...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.