Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementGouvernement · il y a 2 mois

Halte au crétinisme ambiant, j'ai des membres de ma famille qui prennent de la chloroquine depuis des années, et qui vont tous très bien ?

Mise à jour:

Oui, je sais, Gna-Gna-Gna, il n'y a pas d'étude pour démontrer que...

Mise à jour 2:

Arrêtez juste d'être cons, la chloroquine est consommée en masse en Afrique depuis des années, et n'a pas entraîné une mortalité anormale chez les Africains.

8 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois

    Il est assez effarant de prendre position sur des sujets que les gens ne maîtrisent pas en posant des questions qui appellent une réponse subjective à souhait!

    Le crétinisme est dans le bornage de l'esprit qui se pique d'y voir plus clair que les autres avec des enjeux de labo big pharmesques!

    A ce jour, tous les antiviraux se valent plus ou moins en résultat approximatif, car testés partout dans le monde. Aucun, personne ne peut dire le contraire, aucun donc, n'a été validé  pour être le remède universel à cette pandémie. La chloroxquine pour abréger, n'est ni meilleure ni pire. C'est tout.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    La raison de la prendre n'est pas la même là il s'agit de Covid !

    • Praxifalil y a 1 moisSignaler

      Donc d'un antiviral comme celui du sida essayé par ailleurs avec des résultats également mitigés !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 mois

    Pour la surdité , je confirme, j etais sourd  comme un pot quand j en prenais en Centrafrique .. j ai vite arreté ! 

    • Le Gritche ⭐⭐
      Lv 6
      il y a 1 moisSignaler

      C'est surtout que tu te branlais trop !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 2 mois

    Personne n'a condamné le médicament. Utilisé pour ce pour quoi il est fait pour qui  n e présente pas de restriction, ok. 

    L'utiliser sur des covidiques au coeur fragile = accentuation des symptômes et risque de décès, donc remède dangereux.

    Non dangereux sur personnes robustes jeunes, mais non significatif car personnes robustes et jeunes.

    • Je connais peu d'Africains de 80 ans, ils meurent jeunes souvent sans aucune prophylaxie.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Lv 7
    il y a 2 mois

    Déjà, si tu cherches de la chloroquine consommée par les Africains, il faut te lever tôt... Elle n'est presque plus prescrite depuis une bonne dizaine d'années pour les voyageurs vers l'Afrique à cause d'un problème de résistance développée par le parasite responsable du paludisme. Il n'y a plus que dans une partie de la Chine et en Amérique Centrale qu'elle sert encore à quelque chose.

    La zone 1 sur la carte : https://705381.smushcdn.com/1166382/wp-content/upl... 

    Par contre, les morts en France et en Espagne à cause de ses effets secondaires cardiaques et psychiques ne sont pas une légende :

    - Coronavirus en France: la chloroquine aurait provoqué des morts et des effets toxiques cardiaques  

    https://www.rtbf.be/info/monde/detail_coronavirus-... 

    - Coronavirus - L'Espagne alerte sur ces suicides de patients traités à l'hydroxychloroquine  

    https://www.lindependant.fr/2020/05/17/coronavirus...

    Ces risques sont même sur la notice du Plaquenil : 

    http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/a... 

    . QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ? Retour en haut de la page

    Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    La classification des évènements indésirables en fonction de leur fréquence est la suivante : très fréquent (peuvent affecter plus de 1 personne sur 10), fréquent (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10), peu fréquent (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100), rare (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 1000), très rare (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000), fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

    Effets oculaires :

    · Fréquent : vision floue, mauvaise adaptation de l’œil pour voir de loin ou de près.

    · Peu fréquent : atteintes de la rétine (rétinopathies) avec des anomalies de la pigmentation de la rétine et des troubles du champ visuel (rétrécissement du champ visuel). En cas de rétinopathie, le traitement doit être arrêté. Les formes précoces semblent être réversibles après l’arrêt du traitement. Il existe cependant un risque de progression même après l’arrêt du traitement. Ces atteintes peuvent donner ou non des symptômes tels qu’une perte partielle de la vision (scotome) ou une vision anormale des couleurs.

    · Peu fréquent : modifications au niveau de la cornée (œdèmes, dépôts cornéens). Ces atteintes peuvent donner ou non des symptômes tels que la vision des halos colorés ou une gêne à la lumière qui sont réversibles après l’arrêt du traitement.

    · Fréquence indéterminée : des cas d’atteinte de la macula qui est la partie de la rétine qui assure la vision ont été signalés et peuvent être irréversibles (maculopathies, dégénérescence maculaire).

    Effets Digestifs :

    · Très fréquent : nausées, douleurs du ventre.

    · Fréquent : diarrhées, vomissements, perte d’appétit.

    Ces symptômes disparaissent généralement lors de la diminution des doses ou après l’arrêt du traitement.

    Effets sur la peau :

    · Fréquent : démangeaisons, éruption de boutons.

    · Peu fréquent : couleur ardoisée de la peau ou des muqueuses, décoloration des cheveux, chute des cheveux disparaissant généralement après l’arrêt du traitement.

    · Fréquence indéterminée : éruptions de bulles et décollement de la peau pouvant s’étendre à tout le corps et mettre votre vie en danger (syndrome de Stevens-Johnson, érythème polymorphe, syndrome de Lyell), réaction allergique généralisée avec fièvre, éruption cutanée, altération parfois de plusieurs organes (syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse), rougeur avec desquamation de la peau (dermite exfoliative), forte réaction cutanée lors d’une exposition au soleil ou aux U.V. (photosensibilité), survenue possible en début de traitement d’une éruption cutanée généralisée sous forme de pustules accompagnée de fièvre imposant l’arrêt immédiat du traitement (pustulose exanthématique aiguë généralisée).

    En cas de psoriasis, risque d’aggravation qui diminue après l’arrêt du traitement.

    Allergie :

    · Fréquence indéterminée : urticaire, gonflement soudain du visage et du cou pouvant entraîner une difficulté à respirer (angiœdème) et bronchospasme (difficulté à respirer).

    Autres effets possibles :

    · Fréquent : maux de tête.

    · Peu fréquent : nervosité, bourdonnement d’oreilles, vertiges, augmentation des enzymes du foie (transaminases), troubles de la sensibilité et de la motricité.

    · Fréquence indéterminée :

    o convulsions, psychose,

    o faiblesse musculaire progressive et atrophie musculaire (myopathie),

    o atteinte cardiaque (cardiomyopathie pouvant conduire à une insuffisance cardiaque d’évolution fatale dans certains cas (voir rubrique 2 : « Quelles sont les informations à connaître avant de prendre PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé »)),

    o anomalies du rythme cardiaque, irrégularité du rythme cardiaque pouvant engager le pronostic vital (détectée par l’ECG) (voir rubrique 2 « Avertissements et précautions »),

    o surdité,

    o baisse anormale du taux de sucre dans le sang (hypoglycémie),

    o diminution du nombre des globules blancs (neutropénie, agranulocytose), des globules rouges (anémie), et des plaquettes (thrombopénie), appauvrissement de la moelle osseuse en cellules sanguines (aplasie médullaire),

    o hépatite grave pouvant mettre votre vie en danger (hépatite fulminante),

    o rigidité musculaire, mouvements anormaux, tremblements (troubles extrapyramidaux) (voir rubrique 2 : « Quelles sont les informations à connaître avant de prendre PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé ? »).

    Ce médicament peut déclencher une crise aiguë chez les personnes atteintes de porphyrie intermittente et une destruction brutale des globules rouges chez les personnes atteintes d’un déficit en Glucose-6-Phosphate Déshydrogénase (maladie héréditaire des globules rouges).

  • il y a 1 mois

    tellement dangereux que le Ministère des Armées vient d'en commander à la Chine. Elle l'utilise depuis des décennies pour les missions en Afrique et au Moyen Orient. Des soldats disent avoir eu des nausées mais ils n'en sont pas morts.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Lv 7
      il y a 1 moisSignaler

      or le but d'un médicament d'apporter plus de bénéfices au patient que de ne "rien faire" (avec Covid-19 "ne rien faire" va jusqu'à la mise sous respirateur, les hôpitaux font quand même des choses pour aider), pour des gens déjà mal en point c'est compliqué, et c'est peut-être pour ça que ça patine.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Évidemment... Mais les abrutis macronistes gobent... Tout. Pauvres gens! 

  • Cagote
    Lv 5
    il y a 2 mois

    Je suis d'accord 

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.