Lv 7
  a posé la question dans Sciences et mathématiquesSciences et mathématiques - Divers · il y a 2 mois

Faut-il enseigner aux élèves, l'adaptabilité des espèces, au lieux d'enseigner la théorie de l'évolution?

Bien que l'adaptabilité des espèces et la théorie de l'évolution se complètent et soient liées, elles ont des différences.

L'adaptabilité des espèces est prouvée de long en large et est en total accord avec les lois de la génétique.

La théorie de l'évolution par contre, est bancale et se confronte à plusieurs incohérences. Par exemple, le facteur "temps" devient magique et permet beaucoup de choses selon cette théorie. C'est une théorie incomplète et en évolution.

Devrait-on éviter d'enseigner l'origine des espèces aux élèves, en se contenant plutôt de leur révéler la façon dont elles s'adaptent en fonction de leur potentialité génétique, leur degré d'isolement et leur environnement?

10 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 2 mois
    Réponse favorite

    L'adaptabilité des espèces ne prouve en aucune façon une éventuelle évolution.

    Les espèces mutent, mais ne peuvent pas devenir des être totalement différents avec le temps.

    Les génomes sont stables et les espèces se préservent d'années en années.

  • chuche
    Lv 7
    il y a 2 mois

    tu donnes toi-même la réponse

    c'est une théorie en évolution 

    c'est pourquoi il faut l'étudier pour que les élèves comprennent que nous ne sommes pas au bout de nos modifications et que nous sommes "perfectibles"

    nous évoluons en permanence  

    par exemple l'homme est de moins en moins poilu , de moins en moins d'hommes ont leurs dents de sagesse (inutiles )

    quand je dis homme je pense humain 

    il faut continuer à étudier cette théorie 

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 2 mois

    « l'adaptabilité des espèces et la théorie de l'évolution se complètent et soient liées » : voilà ta réponse. Il faut enseigner les DEUX ENSEMBLE.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • oyubir
    Lv 6
    il y a 2 mois

    Le mot "adaptabilité" a deux sens.

    1. Le fait de, par sélection naturelle, s'adapter aux changements.

    Auquel cas, l'adaptabilité EST le mécanisme au coeur de la théorie de l'Evolution.

    La théorie de l'Evolution est la théorie selon laquelle l'adaptabilité est ce qui a conduit à l'existence des espèces.

    Cette théorie est en effet prouvée, sur-prouvée. Nous savons tracer l'arbre généalogique des espèces à partir de leur ADN aussi fiablement qu'un test de paternité (c'est d'ailleurs quasiment un test de paternité)

    2. Autrefois, une théorie finaliste. Qui voulait que chaque évolution a une finalité. Dans laquelle on peut ranger Lamarck (du moins la caricature qu'on en fait) et autres.

    Cette théorie, enfin ces théories, sont dans les poubelles de la science depuis un siècle au moins. Leur motivation était bien souvent de fournir une explication religieuse dans lesquelles le mot "dieu" est remplacé par "nature".

    Dans aucun des sens, il ne faut remplacer l'enseignement de la théorie de l'Evolution.

    Dans le premier, parce que ce serait bête d'enseigner la raison pour laquelle l'Evolution existe, sans enseigner l'Evolution. Et même faux. Ce que signifierait "adaptabilité sans Evolution" serait que Dieu a créé les espèces. Et que depuis elles s'adaptent un petit peu (les poissons diminuent en taille pour passer à travers les mailles des filets) sans créer de nouvelles espèces (si vous ajoutez, si, si, ça peut créer de nouvelles espèces, alors vous avez la théorie de l'Evolution)

    Dans le deuxième, parce que c'est juste faux. Et absolument personne n'y croit aujourd'hui.

    Ni les scientifiques.

    Ni les bigots américains, puisque c'est une théorie qui sert à remplacer Dieu, sans remplacer la théorie de la Création.

    La théorie de l'Evolution n'a pas de faille. C'est même de toutes les théories (gravité, relativité, cordes, ...) dont on peut dire quasiment qu'elle est "vraie". Pas grand mérite, la raison en est simple : elle ne se mouille pas et ne dit pas grand chose.

    La théorie de l'Evolution ne dit que des évidences, et une seule chose choquante pour les bigots, mais impossible à rejeter scientifiquement :

    1. Les individus tendent à hériter des caractéristiques de leurs parents. Personne n'a jamais contesté cela, ça crève les yeux.

    2. Les individus les plus aptes à survivre ont plus de chances d'avoir des descendants. C'est une tautologie. Personne n'a jamais contesté cela non plus.

    3. 1+2 implique que les espèces ont tendance à s'adapter, car un changement de situation va conduire à favoriser certains individus, dont la caractéristique nouvellement favorable va finir par se généraliser. Ça, ça demande une vague réflexion (1 et 2 étaient surement connus même de Néanderthal). Mais c'est pas vraiment contesté non plus. Et c'est même utilisé par l'homme à son profit (élevage par sélection de caractéristiques intéressantes) quasiment depuis l'invention de l'élevage. C'est ce qu'on appelle l'adaptabilité.

    4. L'adaptation décrite en 3 peut aller jusqu'à la création de nouvelles espèces. Aristote le disait déjà. Rien de nouveau. Sauf que, évidemment, il excluait l'homme, qui n'est pas un animal pour lui.

    5. 4 s'applique aussi à l'homme.

    6. Le rasoir d'Ockham nous dit que puisque 4 permet d'expliquer la création de nouvelles espèces, il n'y a aucune raison d'ajouter une 2e source de création d'espèces. Exit la création par Dieu donc.

    1 à 4 sont le consensus depuis l'Antiquité. L'opposition à 5 et 6 est uniquement morale et religieuse. Ça choque d'admettre qu'on a des singes dans nos ancêtres (un ancêtre commun en tous cas - mais zappons le  pinaillage : si cet ancêtre commun existait aujourd'hui, on l'appellerait un singe, et on le mettrait dans un zoo). Et encore, ça, on a surmonté cette idée de s'opposer au fait que l'homme est un animal.

    Le seul point que contestent vraiment les bigots, c'est le 6. Ça choque de renoncer à "Dieu a créé le monde en 6 jours".

    Bref, il n'y a que des évidences là dedans. Et si on a encore des difficultés à comprendre certaines évolutions, si certaines théories (Grand Rif, etc.) se voient remises en causes, ces théories sont toutes des théories sur comment l'Evolution s'applique dans tel cas particulier. Personne (en dehors de quelques bigots Américains, du genre à penser que les fossiles de dinosaures sont des hoax) ne remet en cause la théorie de l'Evolution elle même.

    Dire "il faut arrêter d'enseigner l'Evolution car elle n'explique pas tout", ça serait aussi idiot que de rejeter la thermodynamique parce que je ne sais pas dire quel temps il fera dans 1 mois.

    Et ce qui est certain, c'est que personne ne croit que l'adaptabilité existe sans évolution. Ce serait anti-ockham déjà. Et surtout anti-fait. Depuis Darwin, on a la génétique. Qui nous montre de façon imparable (d'autant plus éclatante que Darwin n'était pas au courant que l'ADN existait) qu'il existe des liens de parenté entre espèces, pile du genre de celles que Darwin envisageait.

    Si vos motivations sont religieuses (et ce sont les seules motivations "valables") notez quand même donc que la théorie de l'adaptabilité est une théorie anti-religieuse à la base. Et surtout que l'Evolution est la théorie défendue par l'Eglise catholique, l'Eglise anglicanne, et la plupart des Eglises protestantes. Même eux ne la contestent pas.

    Contester l'Evolution avait cessé d'être une position depuis quasiment 100 ans. C'est une maladie disparue qui resurgit venue des USA où des ignorants la remettent au gout du jour. Exactement comme les antivaxx américains ont restauré la rougeole. 

    C'est à ranger sur la même étagère que "les vaches marrons donnent du lait chocolaté". Sauf que la "théorie" se propage parce que certains croient qu'elle est religieusement vertueuse (ignorant pour la plupart que leur propre religion a adopté l'Evolution)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 2 jours

    C'est juste rigoureusement ... les deux faces d'une même pièce. Ce sont les espèces qui s'adaptent le mieux à leurs environnements qui survivent car elles évoluent avec. Homo Sapiens à remplacé Homo Floriensis car il était mieux adapté à l'évolution de l'environnement. Les petits mammifères ont résisté à la comète, et pas les dinosaures, car beaucoup plus petits, les mammifères ont pu se cacher des flammes et de la chaleur plus facilement, ils mangeaient moins, avaient besoin de moins d'eau et d'air... Leur faiblesse dans le monde des dinosaures, leurs tailles minuscules, est devenue leur force dans le monde d'après. Ils s'y sont adaptés plus facilement. C'est ça, l'évolution... :-)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 2 mois

    je ne vois pas du tout comment tu pourrais dissocier les 2, l'adaptabilité des espèces est un des moteurs de la théorie de l'évolution, il est impossible d'enseigner l'un sans enseigner l'autre. Mais à te lire j'ai l'impression que tu as une connaissance biaisée de ce qu'on appelle la théorie de l'évolution. Ou plutôt, je ne vois pas ce que toi tu nommes "théorie de l'évolution", mais ce n'est visiblement pas ce qu'on considère, en science, comme la théorie de l'évolution.

    En passant, le principe d'adaptabilité des espèces est tout aussi en évolution que la théorie plus globale dite "de l'évolution". Aucune théorie n'est fixe et inattaquable en science, c'est d'ailleurs tout l'intérêt des sciences, chaque nouvelle découverte, chaque nouvelle technique d'analyse, permet de remanier et affiner les connaissances préalables, et la manière dont les espèces s'adaptent à leur environnement n'échappe pas à cette règle. Regarde ce qu'a fait gagner l'épigénétique à la compréhension de la manière dont les espèces s'adaptent par exemple, c'est une des grandes révolutions de ces dernières années en sciences de l'évolution... d'ailleurs c'est même un des trucs qui a le plus avancé dans ce qu'on nomme la théorie de l'évolution, les connaissances sur l’adaptabilité des espèces. Et donc un des mécanismes qui va probablement le plus être précisé, affiné, et revu ces prochaines années.

    Et j'ajouterai pour terminer qu'à l'évidence tu n'as aucune notion d'enseignement, je te promet qu'il est impossible d'expliquer l'adaptabilité des espèces (et du coup fatalement la théorie de l'évolution) sans prendre des exemples du passé, et donc sans parler de l'origine des espèces. C'est la base...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    tu peux enseigner les deux c'est du pareil 

    au même pour Darwin

    Ce n'est pas la plus forte ni la plus intelligente des espèces qui survivra,

    mais celle qui sera la plus apte à changer

    • arrial
      Lv 7
      il y a 2 moisSignaler

      … pas de soucis pour ta descendance : tu n'es ni plus fort ni plus intelligent …

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 2 mois

    La preuve que les espéces ne s'adaptent pas, c'est qu'elles disparaissent pour la plupart.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • arrial
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Non.

    Les espèces ne choisissent pas de modifier leur génome pour s'adapter à l'environnement : elles en sont bien incapables.

    Ce sont bien les évolutions aléatoires en relation avec cet environnement qui vont favoriser la conservation des espèces les plus adaptées.

    Et comme dans tout phénomène aléatoire, le temps est aléatoire aussi …

  • il y a 2 mois

    l'adaptabilité de l'espèce !

    Un être humain bien comme il faut télécharge la mise à jour iOS 13.5 bêta 2 pour se faire magnifiquement traquer !

    C'est ce qui fait la sympathie du processus.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.