Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementArmée · il y a 3 mois

pensez vous que les infirmières vont être contentes de défiler pour le 14 juillet au coté des légionnaires?

4 réponses

Évaluation
  • Joël
    Lv 7
    il y a 3 mois

    le 14 juillet sera très limité

    très peu de monde et distanciation sociale obligatoire et port du masque recommandé

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 3 mois

    bien qu'étant à fond république et symbole de la France, je le dis annulons le 14 juillet et les millions que coute ce show reversons le à nos soldat en 1ère ligne.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • petit robert
      Lv 7
      il y a 3 moisSignaler

      lorsqu'on a  arrêté l armée des conscrits   par une armée de métier on aurait du arrêter ce cirque, il y a d autres façons  de récompenser nos militaires que ce défilé

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 3 mois

    nue sous leurs blouses ? ça peut etre sympa !

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Si le temps de l’après crise se dessine, il y a urgence à ce qu'une toute autre politique soit menée notamment en matière de fiscalité, Celle-ci doit être plus juste, beaucoup plus progressive, au service du financement des services publics dont le manque criant de moyens a été malheureusement démontré au cours de cette crise.

    Mais sur ce terrain encore, le gouvernement fait le choix de l'économie au détriment de la justice sociale. Le refus de s'engager sur la voie d'une véritable politique de recettes et de dépenses publiques axée sur le bonheur national brut et la justice sociale et fiscale démontre que le combat contre le virus capitaliste libéral est plus que jamais d'actualité.

    Après avoir laminé pendant des années le service public et la justice sociale, après avoir dévoyé la notion même de service public, le livrant à des logiques marchandes, de business, dans lesquelles La Poste s'est largement engouffrée (mais pas qu’elle), nos dirigeants politiques et technocratiques vantent désormais, avec une hypocrisie totale, ce même service public.

    Les agents de ce dernier ont pourtant démontré leur capacité à répondre à la crise sanitaire et économique, y compris lorsqu'on ne pouvait pas en dire autant de la part de leurs directions ! Par ailleurs les signaux sont très clairs, quant au fait que les politiques d'austérité et de casse en ce qui concerne les services publics vont continuer à être menées tambour battant.

    En appelant aux dons pour soutenir le service public de la santé, en évoquant la nécessaire relance de l'économie  par un recours accru aux atteintes des droits des travailleurs via la loi d'urgence sanitaire, en testant à grande échelle et sans autre recours possible l'e-relation avec les usagers, le gouvernement démontre qu'il entend, malgré la crise, poursuivre son œuvre de destruction méthodique et massive de tout ce qui échappe à l'emprise totale de la loi du profit.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.