Alexandre a posé la question dans Sciences et mathématiquesAstronomie et espace · il y a 2 mois

Qu’est-ce qui empêche réellement d’aller d’étoile en étoile?

Pour l’instant aucun élément scientifique connu ne permet de dire qu’il est impossible d’aller occuper d’autres planètes sur d’autres systèmes stellaires. Tout ce que l’on peut dire c’est que le voyage est long, mais ce n’est pas le plus important.

Il existe au moins une technique envisageable qui est de créer un très gros vaisseau autonome, sur lequel des générations de populations se succéderont. Imaginons qu’il faille 10 000 ans pour aller d’une étoile à l’autre. Les groupes ayant atteint une planète habitable peuvent l’occuper, et au bout de plusieurs milliers d’années sont en capacité de lancer une nouvelle fusée. Si on double le nombre de fusées lancées tous les 10 000 ans cela permet d’occuper toutes les étoiles de la Galaxie en un peu plus de 300 000 ans.

S’il faut 1 million d’année pour faire le voyage cela ne change rien, sinon qu’il faut ajouter 1 million d’années pour occuper la Galaxie, mais c’est  peu comparé à la durée d’existence de la Terre.

Alors pourquoi ne le fait-on pas ? Ou pourquoi des extra-terrestres ne l’ont pas déjà fait ?

Attachment image

2 réponses

Évaluation
  • Lv 7
    il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Pour le moment, il y a déjà plusieurs gros problèmes (techniques, biologiques et éthiques) : 

    - transporter le carburant (du poids en plus, beaucoup en plus, ça plombe le décollage et il faudra prévoir du carburant pour gérer cet excès de poids dû au carburant; la question se pose déjà pour aller sur Mars). Idem avec toutes les protections possibles et imaginables, c'est un poids et un espace à prendre en compte.

    - transporter nos vivres, parce que les plantes et animaux sont comme nous : taillés pour vivre sur Terre, donc avec une gravité, des saisons, etc.. On ne recrée pas tout ça facilement, et l'absence de gravité est déjà un problème pour les astronautes (obligés de faire des kilomètres de tapis de course pour que leurs muscles et os ne dégénèrent pas, et ça, seulement dans l'ISS, pour Mars c'est pire).

    - se reproduire dans l'espace, car là aussi les appareils reproducteurs sont taillés pour la Terre, les grossesses ne se passeront pas sans mal (c'est pour ça que les femmes astronautes sont forcément sous contraceptif quand elles partent).

    - se protéger des radiations et autres dangers dans l'espace (parce que le champ magnétique de la Terre ne nous protégera plus, et on ne connaît pas tous les astéroïdes, la question se pose encore pour aller vers Mars, et c'est pour ça qu'on y envoie que des robots actuellement).

    - pourquoi chercher dans cette direction au lieu de déjà faire des efforts pour rendre notre planète de nouveau habitable? Est-ce que l'humain est condamné à polluer tout ce qu'il touche ou est-ce que son instinct de survie peut le calmer dans son  consumérisme irresponsable?

    - et le petit dernier, purement éthique : qu'est-ce qui nous donne le droit de décider de la vie de nos enfants, petit-enfants, arrières-petits-enfants, etc... qui seront condamnés à vivre dans un vaisseau sans même l'avoir choisi? Imaginons qu'on ait fait une erreur et que ça les condamne à errer éternellement dans l'espace ou à mourir faute de vivres, est-ce que nous aurions vraiment fait le bon choix et "sauvé l'Humanité"? 

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Lv 7
      il y a 2 moisSignaler

      En effet, c'est un début (même pas suffisant pour sauver l'Humanité de l'extinction si éventuellement on tient jusqu'à la mort du Soleil), mais qui révèle tous les problèmes à résoudre. Envoyer des sondes, c'est pas comme envoyer du vivant.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    les technologies s’améliorent , il est donc probable que ceux qui partent en premier soient rattrapés par ceux qui partent plus tard .

    exemple , un groupe de colon part sur un vaisseau avec un systeme de propulsion classique en 2100 , le voyage est prevu pour 300 ans , on a donc un vaisseau générationnel qui arrivera en 2400, or en 2150 , un réacteur magnétique à impulsion plasmique 20 fois plus performant est inventé , le voyage est réduit à 30 ans les colons arriveront en 2180 , avec 120 ans d'avance sur les autres .

    Apres c'est certain que rien n'empeche , mais bon on est pas pret , tout les budget de conquete spatiale sont réduits , on prefere se payer des missiles ...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.