Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesHistoire · il y a 2 mois

"Quo usque tandem abutere, Catilina, patienta nostra ? " Pourquoi cette formule de Cicéron est si souvent reprise de nos jours ?

Comme ici sur la photographie jointe lors d'une manifestation de Hongrois en 2012 contre un projet de réforme de la Constitution voulu par le Fidesz, le parti de Viktor Orban.

Ou lors d'une dispute intellectuelle, Camille Paglia s'avisa de substituer au nom de Catilina celui du philosophe Michel Foucault : "Jusqu'à quand, ô Foucault...?"

Attachment image

3 réponses

Évaluation
  • il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Peut être qu'en latin ils pensent mieux se faire comprendre de ceux qui selon eux ne les écoutent pas?

    Je vais essayer :

    « Quousque tandem abutere, Macron, patientia nostra ?

    Quamdiu etiam quid insipientiae meae iste tuus nos eludet ?

    Quem ad finem sese effrenata jactabit audacia ? »

    • Terriles
      Lv 5
      il y a 2 moisSignaler

      François Ruffin, « Lettre ouverte à un président haï (bis) », Libération,‎ 26 novembre 2018

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • arrial
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Parce que bien des gens en ont raz le bol, pardi ‼

      

    Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra ? 

    Jusques à quand, Catilina, abuseras-tu de notre patience ?

     

    (Première Catilinaire - Cicéron)

    Attachment image
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 2 mois

    la démocratie est en réalité la gouvernance par la majorité (le peuple

    se représente, se dirige à travers ses élus). Si en Hongrie la majorité,

    c'est le Fidesz qui représente (je crois qu'il représente 2/3 des votants)

    et ça suffit de modifier la Constitution, alors l'opposition n'a rien à dire.

    Tout le monde doit jouer le jeu … 

    les Romains ne vivaient pas réellement démocratiquement, car la

    toute grande majorité n'avait quasi aucun droit … 

    le Senat et là les Sénateurs s'autoproclamèrent … comme les 

    communistes faisaient il y a quelques décennies encore d'être les

    représentants du peuple …  

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.