mec errant a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 1 mois

à la vue de l'article en lien, jugez-vous que le gouvernement est écolo ou pas du tout écolo?

4 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois

    Il faut pratiquer l'agriculture biologique, c'est la seule solution, le reste n'est que foutaises.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • mec errant
      Lv 7
      il y a 1 moisSignaler

      et ne vient pas me dire qu'on à juste qu'à consommer moins, personne ne le fait tout le monde consomme de plus en plus pour son smartphone, pour son ordi et son yahoo Q/R etc... 

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 mois

    Des branquignoles certainement experts en gestion d'administration et administration de gestionnaires de l'économie et l'industrie mais c'est tout.

    Quelques phrases qui expliquent bien  à la fois l'incompétence de ces gens et leur inféodation aux lobbies de l'industrie de l'ex-armement chimique de guerre et à la fnsea :

    * «S'il n'y a pas de glyphosate», l'agriculture de conservation des sol, «pratique agroécologique vertueuse», ne «peut pas se faire»

    Puisqu'il parle d'agroécologie, j'en déduis donc que depuis 10 000 le glyphosate existe, est utilisé par nos ancêtres et donc force est de constater qu'il n'a eu aucun effet important, pourquoi donc le supprimer !?

    * « L'agriculture de conservation des sols est une pratique agronomique qui supprime le labour afin de préserver la vie biologique des sols et lutter contre l'érosion. Elle parie notamment sur les «couverts végétaux» qui jouent à la fois un rôle d'engrais vert, »

    De quel labour parle-ton ?

    Du labour profond qui fait disparaître les genoux des époux Bourguignons ? Celui-là qui fait du hachis de lombric et enfouit la matière carbonée superficielle en remontant le substrat rocheux su sous-sol ?

    Ou le labour superficiel de désherbage tel qu'il a pratiquement toujours été pratiqué ?

    http://1.bp.blogspot.com/_H0VSaJF0vEQ/SxN-gFqTDtI/...

    Pour préserver la vie des sols, il faut :

    - ne pas bouleverser les couches naturelles du sol et laisser les laboureurs du sol, les lombrics, travailler quotidiennement et gratuitement, sans rejeter de CO2 fossile, pour nous.

    - ne pas déverser des poisons tueurs de vie dans le sol : champignons, insectes, vers, mammifères, bactéries, acariens, plantes, etc.

    Qu'est-ce qu'un couvert végétal-engrais vert ?

    Une plante qu'on sème durant la période hivernale pour … la couper (mulch) ou l'enterrer (labour de surface) au printemps.

    Remarque, plutôt que labourer, pour couper l'engrais et éviter que les racines ne repoussent (trop vite) sans labourer, on peut juste passer une lame sous la surface.

    https://media.gerbeaud.net/2013/03/ratissoire-osci...

    * « «Si on veut protéger les sols, garder le carbone dans les sols et lutter contre le réchauffement climatique, il faut des couvertures de sol, il faut arrêter ces grands champs labourés vides pour capter l'azote, le carbone», a expliqué le ministre. »

    Pour protéger les sols en effet c'est nécessaire d'avoir des racines qui retiennent le sol, et qu'elles puissent s'enfoncer (ce que le labour profond régulier empêche puisqu'il minéralise et densifie le sol).

    Pour garder le carbone dans le sol, ce n'est pas de la végétation au-dessus qui est le plus important, c'est L'HUMUS, le truc que le labour et les poisons industriels chimiques ainsi que la fnsea se sont évertués à détruire en 70 ans.

    Là où il a plutôt raison, c'est qu'un sol ne devrait jamais être nu, pour que les plantes captent constamment le soleil. C'est la base de la permaculture pour laquelle il ne semble pas encore avoir été brieffé.

    * « «Il faut une couverture des sols, c'est reconnu dans la transition agroécologique, pour faire cela, il y a besoin de glyphosate, je crois que c'est 1 litre par hectare», afin de désherber les champs non labourés une fois par an avant de semer de nouvelles cultures. »

    Donc selon la « logique » d'un Piétineur néolibéral certainement expert en économie et finance par sa formation, pour couvrir un sol de plantes, il faut le désherber !

    Je disais quoi au-dessus ?

    Pas brieffé sur la permaculture…

    La transition agroécologique. L'arlésienne qu'on ne verra pas de sitôt avec ce gouvernement.

    Méthode agroécologique :

    - rizière aux plants plantés n'importe comment

    - dans lesquels barbotent les canards,

    - qui y chient les mauvaises herbes qu'ils mangent

    - avant de passer à la casserole,

    Si les plants ne sont pas en rang, c'est pour avoir le temps d'aller travailler aux caféiers. Rendement oblige !

    100 % SANS biocides. Au contraire 100 % AVEC des bioPHILES.

    «  réduction très importante des quantités utilisables en viticulture ou en arboriculture, »

    C'est vrai qu'en France, les fougères arborescentes, les lianes grimpantes, etc. recouvrent en quelques jours les arbres et leurs font de l'ombre !

    Et puis une tondeuse, c'est vrai que ça ne peut pas passer entre des arbres alors qu'un pulvérisateur…

    http://mapassionduverger.fr/wp-content/uploads/201...

    Et donc,

    «Les impasses (situations où on ne peut pas se passer de pesticides à ce jour NDLR) identifiées par l'Inra en 2017 devront être prises en compte: terrains non mécanisables, agriculture de conservation des sols, cultures légumières sous contrat»,

    Ah, les terrains non mécanisables…

    https://duckduckgo.com/?q=viticulture+pente+treuil...

    Idem en Italie (pour le citron Amalfien il me semble).

    En conclusion donc, laissons le sinistre parler : « «Ma position est claire: on va continuer l'agriculture de conservation des sols avec du glyphosate» a dit le ministre. «S'il n'y a pas de glyphosate», l'agriculture de conservation des sol, «pratique agroécologique vertueuse», ne «peut pas se faire», a jugé le ministre. »

    Et comme il va vouloir passer l'essentiel de l'agriculture à la conservation des sols, le glyphosate va continuer à être utilisé à 100 % !

    Manipulation langagière et de com des greenwashers certainement tuyauté par l'inventeur de l'agribashing, la fnsea.

    • mec errant
      Lv 7
      il y a 1 moisSignaler

      tien, voici ce qu'en dit un professionnel de la filière: https://www.youtube.com/watch?v=CDG-yZbGY48

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Cagote
    Lv 5
    il y a 1 mois

    Lorsque l'on comprend que le capitalisme et l'écologie sont incompatibles.

    Il n'y a plus aucune surprise.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • ?
    Lv 7
    il y a 1 mois

    A y regarder d'un peu près, je dirais d' abord bricolo. Et du très mauvais bricolage, de surcroît.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Post scriptum
      Lv 7
      il y a 1 moisSignaler

      PS,... quand je parle de bricolage, j' espère que tu auras quand même remarqué que c' est du bricolage à l' emporte pièce. Oeils, mains, pieds, etc...Un violent, de surcroît.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.