Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementDroit · il y a 2 mois

Que penser de la colère des élus locaux et conducteurs de mettre fin au 80 km/h, face aux manipulations du gouvernement pour l'empêcher?

8 réponses

Évaluation
  • Denise
    Lv 6
    il y a 2 mois

     ça aura coûté cher tout ça, en tout cas.

    Bah, il faudrait que les départements organisent les limitations de vitesse sur leur territoire. 70 Kms heure dans les landes, c'est pas la même chose qu'en montagne par exemple.

     Dans mon département les routes sont dangereuses, et partout  il y a des priorités à droite, faut faire gaffe, mais elles sont limitées à 80 et avant à 90 kms.  C'est criminel, parce que 80 ou 90, ça ne va pas changer grand chose en cas de choc, ou d'une priorité à droite refusée.

     Il y a une une incohérence et surtout un manque d'adaptation à chaque région et chaque route, des limitations de vitesse.

     C'est comme si tu donnais du paracétamol pour tout, l'estomac, le cancer, les maux de tête, les pieds tordus etc ... 

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • T*H*Y
    Lv 7
    il y a 2 mois

    les élus qui font ça n'ont qu'une idée en tête : être réélus

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Les élus locaux ont compris qu'en cas de mort sur les tronçons qu'ils auront repassé à 90, ils seront traînés au pénal par la famille, ce qui est normal. Sachant ça, qu'ils assument! Peu importent les modalités, c'est le fait d'assumer qui refroidit certains élus. C'est leur nom qui sera sur les documents, pas ceux des gueulards qui se prennent pour des pilotes professionnels.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Lawyer
    Lv 7
    il y a 2 mois

    J'ai encore du mal a croire que ça intéresse autant...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 2 mois

    Syntaxiquement, ta  phrase  n'a  pas  de  sens.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 2 mois

    Au final , on roule à combien ......????????...

    Entre deux  radars je continue à faire des pointes à 130 / 140

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    La réglementation routière devrait être européenne, or ce n'est pas le cas. Dans ces conditions, à partir du moment où la circulation se fait sur des voies publiques qui sont du ressort de la région ou des départements, il est logique que la réglementation soit assurée par ces entités. L'état est trop souvent souverain. En clair, l'état décide et réglemente et les autres payent….cette situation intenable n'est plus vivable aujourd'hui. Au revoir Mr Barbe et bienvenue à Jean-Robert Lopez, nouveau délégué interministériel à la sécurité routière, ex préfet du Territoire de Belfort, qui prendra ses fonctions le 7 avril. J'espère qu'il aura une autre vision de la sécurité routière et qu'il écoutera ses interlocuteurs légitimes plutôt que les associations qui ne prônent que l'arrêt de l'automobile.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Cette colère est normale. Nos gouvernants sont des donneurs de leçons et ne font rien ou presque pour améliorer la sécurité routière. Ils se contentent de se réunir et de papoter avec des associations ringardes, sans tenir compte des réalités de terrain. Heureusement, quelques élus sont courageux, sous la pression des automobilistes qui en ont marre d'être pris pour des délinquants et des vaches à lait. J'attendais avec impatience la démission d'Emmanuel Barbe, ex délégué interministériel à la Sécurité routière, qui vient malheureusement d'être nommé préfet de police des Bouches-du-Rhône… L'incompétence mène à tout !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.