CocO
Lv 7
CocO a posé la question dans SantéPathologiesCancer · il y a 6 mois

Quels sont les effets secondaires suite à une gastrectomie partielle/ curage ganglionnaire et combien de temps dure la convalescence?

cancer de l'estomac,retrait de la tumeur après des séances de chimio pré-opératoire

4 réponses

Évaluation
  • il y a 6 mois
    Réponse favorite

    Difficile de te répondre, même si j'ai un bypass depuis 8 ans, , parce que je n'ai pas l'autre paramètre cancer/chimio.

    Le bypass, pour dire d'être retapé à 100 %, il faut compter un an, parce que l'on a des fameux coups de fatigue qui viennent sans crier gare et sur un an, on a pu se faire une idée de ce qui passe comme aliment et ce qui ne passe pas.

    Mon fils a subi une sleeve, la semaine dernière, donc ça c'est plus rapprochant, on ne fait qu'amputer une partie de l'estomac, mais il n'a pas les paramètres cancer/chimio.

    On est à 5 jours post-op, il mange peu, mais des petits morceaux.

    Alors que si il avait travaillé, il aurait eu 6 semaines d'arrêt, lui est à L'université et son stage de 3 semaines commençait hier, si il ne faisait pas son stage, son année était perdue.  Je n'y voyais aucun inconvénient, mais lui: oui.

    Donc, il fait son stage, en ayant rentré un certificat qu'il ne pouvait rien porter de lourd et "lourd", dans son cas, c'est 1 kg !

    Il sait conduire, petits trajets domicile ===> lieu de stage.

    Il ne ressent que de petites gênes, mais n'a pas mal.  Côté fatigue, hier soir, il m'a dit que ça allait, qu'il savait faire aller.

    Mais, il a 21 ans et n'a pas été affaibli par des séances de chimio.

    Boire des grandes rasades, ce ne sera plus possible, boire du pétillant c'est interdit, manger en vitesse ou dans un endroit "stressant", autant pas manger on va vomir et même après 8 ans, ça fait très mal.

    Normalement, on devait t'expliquer à l'hôpital, sauf que si c'est comme pour mon fils: on ne lui a rien dit.

    Je ne pense pas t'avoir beaucoup aidée, mais oui, à mon niveau, je vis normalement.

  • il y a 6 mois

    Je ne sais pas si cela peut t'aider... https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-ca...

    Tous mes voeux de rétablissement pour ta maman ma caillounnette!

  • Aelyta
    Lv 7
    il y a 6 mois

    Difficile de donner "une feuille de route standard" tant il y a d'inconnus avant l'intervention. Le suivi post-op dépend de plusieurs facteurs :

    - Technique chirurgicale utilisée.

    - Localisation de la tumeur ainsi que son éventuelle infiltration sur les autres tissus.

    - Durée d'anesthésie.

    - Déroulement de l'intervention (complications possibles, découvertes fortuites au moment où le chirurgien explore l'abdomen).

    - Dispositifs mis en place pendant cette intervention.

    - Et, bien sûr, état général du patient (âge, problèmes associés) avant l'intervention.

    En chirurgie digestive, les suites sont souvent difficiles.

    * A la sortie du bloc, le patient est porteur d'une sonde naso-gastrique, insérée par le nez pour arriver dans ce qui restera de l'estomac afin de le garder le plus "sec" possible. Un estomac sécrète environ 1 litre de liquide gastrique, très acide, qu'il faut évacuer afin que les sutures internes ne cèdent pas (une catastrophe nécessitant une reprise immédiate).

    Cette sonde reste en place environ une semaine.

    * Il devrait y avoir des drains (le nombre varie) servant à évacuer les déchets liés à l'intervention. Retrait à 3 à 5j, selon leur production.

    * Plusieurs voies de perfusion, dont un cathéter central, voire une pompe à morphine (en place 48h) auto-contrôlée par le patient + solutions de remplissages + alimentation + divers autres antalgiques, antibiotiques et traitements visant à "rééduquer" les fonctions digestives.

    * Une sonde urinaire sur 3 ou 4j.

    * Oxygène.

    Ce qu'il faut surveiller en priorité : La température (risque infectieux élevé), les pertes de substances, par les drains, la douleur, les pansements et cicatrices fils et agrafes le plus souvent), la tension artérielle, fréquence cardiaque et tout autre paramètre pouvant indiquer un problème interne.

    Le "réveil", sans complications, c'est 2h avant le retour en chambre. Sans doute en soins intensifs pour 24 à 48h permettant un suivi en continu de ces paramètres des patients fragiles.

    La réalimentation se fait après quelques jours, après ablation de la sonde gastrique et reprise du transit = retour des gaz, signe que les intestins fonctionnent. Le régime des premiers jours est en "lacté froid" pour ne pas irriter les sutures internes et réimplanter la flore intestinale favorisant la digestion.

    Il y aura aussi des prises de sang quotidiennes, un suivi par imagerie (radio, scanner) afin de s'assurer de la bonne évolution interne, ainsi que celle du cancer (métastases éventuelles, résiduel de la tumeur primitive).

    C'est une grosse intervention, le suivi est long, les premiers jours, compliqués et la récupération (forme physique) va durer un moment.

    Sur le long terme, il faudra adapter l'alimentation selon ce qu'il reste de l'estomac. Ce sera vu avec une diététicienne avant la sortie d'hospitalisation (plusieurs semaines, selon tous ces multiples facteurs).

    Patience et courage seront les deux maîtres-mots de cette convalescence ....

  • Lv 7
    il y a 6 mois

    On ne peut pas te répondre, ça dépend de l'état de santé initial du patient, et tous ne subissent pas tous les effets secondaires de l'anesthésie et de la chimio. Normalement l'anesthésiste fait attention à ne pas utiliser de molécule contre-indiquée avec la chimio, mais ça reste une anesthésie. Après, il faut voir la cicatrisation, ça dépend de la santé de la personne, de son âge... Les médecins doivent gérer ça, et ils doivent expliquer, n'hésite pas à leur demander.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.