Thèodore le Hars a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 3 semaines

peut-on vivre une existence insipide sans se révolter un jour ?

Je sens brûler en moi une soif sauvage de sensations violentes, une fureur contre cette existence neutre, plate, réglée et stérilisée, un désir forcené de saccager quelque chose, un grand magasin ou une cathédrale ou moi-même de faire des sottises enragées, d'arracher leurs perruques à quelques idoles respectées. Comment ne serais-je pas un loup des steppes ? » (Hermann Hesse)

Mise à jour:

Le plus grand art est l'art de vivre une vie ordinaires d'une manière extraordinaire

- proverbe tibétain -

7 réponses

Évaluation
  • il y a 3 semaines
    Meilleure réponse

    La société c'est comme la mer, il faut savoir la surfer sinon elle t'engloutit sans avertissement....

    surfer c'est fun

    surfer c'est le sens de la vie dans cette prison sociétale

    l'homme évolue vers le surfeur supérieur

    le biotope terrien est un grand mer

    tout l'univer n'est qu'un mer des particules, des champs énergitiques

    et toi Théodore le Hars, tu n'es qu'une vague dans ma mer

    et je suis encore debout sur ma planque :)

    bonne journée

  • il y a 3 semaines

     Quand même, citer Hermann Hesse en ce moment ,c'est "gonflé"

    Les petites baudruches qui nous mènent en ont elles la solidité .J'en vois beaucoup qui"" fuitent "" ou bien explosent en vol.

  • il y a 3 semaines

    Claquer la porte avant de partir ?

    c 'est une option.....mais à quoi bon  ?????

  • il y a 3 semaines

    😂 Ce n'est pas la citation qui me fait rire mais la manière insidieuse dont la question est tournée. J'imagine trop bien une bonne mère de famille, bon chic bon genre, qui fout le feu à son caddie en plein supermarché ! 🤣

    /Édit

    Le loup des steppes doit avoir un lien avec la testostérone... Pas possible autrement !

    Flûte ! V'là t'y pas que je viens d'arracher sa perruque à Hermann ! 😂

    Source(s) : Et là ! C'est le drame! Les Inconnus
    • ...Afficher tous les commentaires
    • yamaela
      Lv 7
      il y a 3 semainesSignaler

      Ah... Voui. D'accord. Donc la prochaine fois que je sors une idiotie si je dis qu'elle est tibétaine tout le monde va trouver cela formidable. Bon à savoir...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 3 semaines

    moi aussi je brûle comme un chat sauvage sur le sentier de la guerre

  • il y a 3 semaines

    Tout le monde doit plus ou moins ressentir des révoltes, des montées de violence primaire, c'est dans notre ADN, même si c'est mon animal totémique je ne veux pas être un loup dans une société de moutons, c'est trop rageant et frustrant et cela peut couter très cher, voir même sa liberté, c'est sûrement aussi pénible d'être un mouton noir ou à cinq pattes et je ne veux pas non plus être un mouton de Panurge alors je me contente d'être un bélier qui trace sa route dans les prés ou dans les ronciers de ma vie et quand je sens brûler en moi une soif sauvage de sensations violentes, une fureur contre cette existence neutre, plate, réglée et stérilisée et bien je me défoule en faisant du sport, en frappant un sac, en pilotant, en vidant quelques chargeurs...

    • ...Afficher tous les commentaires
    • yamaela
      Lv 7
      il y a 3 semainesSignaler

      @Calimeron: disons que vider des chargeurs détend forcément le chien et la culasse... Je pense que cela défoule mais détendre, vu le shoot d'adrénaline, j'ai des doutes...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 3 semaines

    C'est même à ça qu'on les reconnaît les fouteurs de merde.... fais gaffe Théodore le fin lettré ( ton surnom d'indien ) qu'à défaut de la perruque d'Hermann on vienne  te scalper...!

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.