Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 1 mois

pouvez vous parodier Spinoza ?

Parodie de Spinoza : "Le principe d'une dictature est de faire en sorte que les gens se battent pour leur esclavage ... euh, leur Nutella comme s'il s'agissait de leur liberté ... euh d'un aliment."

7 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Meilleure réponse

    Aller j'parodie :

    Nu t'es là , nue t'es là 

    J'te suivrais où que tu vas 

    Pour toi nue t'es là 

    Je remontrais sur l'arbre 

    En gorille pour avoir des noix 

    que j'écraserais pour en faire du chocolat  :))

    • Librusse
      Lv 6
      il y a 1 moisSignaler

      :)

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Arta
    Lv 7
    il y a 1 mois

    Les systèmes tiennent plus longtemps qu'on ne le pense, mais finissent par s'effondrer beaucoup plus vite qu'on ne l'imagine, comment gagner cette course de vitesse ? comment éviter que nos vies soient gâchées par stupidité et manque de réflexions pour éviter toute barbarie, soyons plutôt porteur de solutions concrètes pour ne pas déclencher une insurrection, une dictature où tout le monde sera perdant.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Arta
      Lv 7
      il y a 1 moisSignaler

      Nous sommes dans l'ère de la négociation, j'aime croire aux partages d'idées et que ça ne soit pas un non-sens !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 mois

    "Mais si le grand secret du régime monarchique et son intérêt principal, c’est de tromper les hommes et de colorer du beau nom de religion la crainte où il faut les tenir asservis, de telle façon qu’ils croient combattre pour leur salut en combattant pour leur esclavage, et que la chose du monde la plus glorieuse soit à leurs yeux de donner leur sang et leur vie pour servir l’orgueil d’un seul homme, comment concevoir rien de semblable dans un État libre, et quelle plus déplorable entreprise que d’y répandre de telles idées, puisque rien n’est plus contraire à la liberté générale que d’entraver par des préjugés ou de quelque façon que ce soit le libre exercice de la raison de chacun ! Quant aux séditions qui s’élèvent sous prétexte de religion, elles ne viennent que d’une cause, c’est qu’on veut régler par des lois les choses de la spéculation, et que dès lors des opinions sont imputées à crime et punies comme des attentats. Mais ce n’est point au salut public qu’on immole des victimes, c’est à la haine, c’est à la cruauté des persécuteurs. Que si le droit de l’État se bornait à réprimer les actes, en laissant l’impunité aux paroles, il serait impossible de donner à ces troubles le prétexte de l’intérêt et du droit de l’État, et les controverses ne se tourneraient plus en séditions."

    Préface du Traité theologico-politique de Baruch Spinoza

    Non. Je ne sais pas parodier ce philosophe. Faudrait que je sois plus intelligente que lui pour le parodier correctement et cela n'est absolument pas le cas! 

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 mois

    J'e n'essaierais même pas !!!

     Je suis encore Charlie 

    • Benedictus
      Lv 6
      il y a 4 semainesSignaler

      Eu Sou Porta Dos Fundos, ça veut dire Je suis Porta Dos Fundos en Portugais. Tu sais, les journalistes de Porta Dos Fundos, au Brésil ont également subi un attentat... 

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    Contrairement à ce que l'on pourrait croire, une dictature ne s'impose pas... elle se désire et s'installe insidieusement... sans un sursaut d'éveil, c'est exactement ce qui nous attend.

    Parodier spinoza... franchement...!? et pourquoi pas à s'identifier à Einstein pendant qu'on y est !

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Benedictus
      Lv 6
      il y a 4 semainesSignaler

      Et en effet ça pose un sacré problème ce que tu dis mais c'est tellement vrai ton truc sur une dictature ne s'impose pas, elle se désire. 

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Je réponds en anonyme , puisque le questionneur est anonyme .

    Un dictature est sans principe , elle ne s'embarrasse pas avec une ligne de conduite , elle impose direct ses dictats sans réfléchir aux dégâts collatéraux que ça risque de provoquer .

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 4 semaines

    "Le principe d'une dictature est de faire en sorte que les gens se battent pour leur esclavage."

    ==>> Si tu es prêt-e à mourir pour ta passion, c'est que t'en as dans le froc... 

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.