Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 8 mois

Ne pas savoir ce qu'on fait, suffit-il pour être pardonné ?

Père pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font

10 réponses

Évaluation
  • il y a 8 mois
    Réponse favorite

    St Augustin disait "Aime et fais ce que tu veux"

  • il y a 8 mois

    l'énergie suit la pensée, et l'énergie est neutre, on lui donne une direction par la pensée et l'énergie obéit, qu'on soit conscient de ce qu'on fait ou pas,

    ensuite, on récolte ce qu'on a semé...

    chacun, conscient ou non, est responsable de l'énergie qu'il utilise...

    c'est la loi...

    il se peut, donc, par conséquent, que dans le lot des imbéciles, au milieu, quelqu'un émerge et dise : seigneur, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu'ils font, 

    et l'énergie suit la pensée...

    vous savez, un jour vous vous rendrez compte que, avec tout ce que les humains font pour se détruire eux-mêmes et détruire leur monde, simplement en utilisant l'énergie n'importe comment, s'il n'y avait pas eu au milieu d'eux, en tout temps, quelques âmes pour rétablir l'équilibre, il n'y aurait plus rien depuis longtemps...

    mais bon! ils disposent du libre arbitre pour eux-mêmes, mais la planète ne leur appartient pas...

  • il y a 8 mois

    C'est une très bonne question, merci de l'avoir posé....! 😉

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    La vie c’est un choix une construction personnelle 

    Certain s’égarent devant les difficultés 

    La nature ne pardonne pas, d’ailleurs se n’est pas dans la bibliothèque 

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 8 mois

    Pardonner est un vain mot ;

    Il suffirait parfois de comprendre 

  • Arta
    Lv 7
    il y a 8 mois

    Bonté divine ! Je ne peux pas vous apporter une aide tonton !

  • il y a 8 mois

    trop gentil Jésus

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    ◄ Romains 7:19 ►

    Versets Parallèles

    Louis Segond Bible

    Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.

  • il y a 8 mois

    Pour moi non si ça devient une autorisation à fauter pour la personne.

    Et oui si c'est pour enlever " les boulets " du passé.

  • il y a 8 mois

    Bah oui je le crois

    Après on a une conscience qui est censé agir comme une boussole et nous alerter quand on va trop loin...

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.