Sanguily a posé la question dans Arts et sciences humainesHistoire · il y a 4 semaines

Les population d'Amérique et d'Australie ont connu plus de souffrances que les juifs on fait quoi pour eux ?

3 réponses

Évaluation
  • il y a 4 semaines
    Meilleure réponse

    aujourd'hui on reconnait leur souffrance, on les reconnait comme

    une communauté égale à eux (les descendants de ceux qui ont

    maltraité leurs ancêtres) … 

    ça suffit (à mon avis) ...

    on peut pas renier l'histoire, on doit l'assumer. Première étape

    (c'est elle qui est obligatoire) est la vérité, la véracité historique. 

    Le monde (humain) n'est pas uniforme et avec le temps change.

    On ne peut (on ne devrait pas) juger les choses, des gens … dans

    le passé, qu'avec leurs contextes historiques … 

    le cas des Juifs, pour nous les Européens est très sensible. Car 

    dans le passé et même maintenant on est ± antijuif. Ici aussi c'est

    la vérité, qu'il faut. Là, c'est aujourd'hui !

    je suis ahurie combien on est susceptible, sensible … et choquante

    (!) on n'arrive pas être véridique dans l'histoire. Après tant d'années,

    tant des recherches … on n'arrive pas à se mettre d'accord ...

    étant hongrois d'origine et m'intéressant à l'histoire … et là-dedans

    celle de la persécution que les Juifs ont du subir (surtout, naturellement

    il y a 75-80 ans), je ne parviens pas de trouver un chiffre. Combien 

    Hongrois sont morts à cause du fait, qu'ils étaient juifs … 

    en réalité, en ce "combien", je voudrais savoir qui sont morts ?

    Parce que c'est ainsi, qu'on peut vraiment savoir l'étendu de ce

    malheur ...

    on me fournit des chiffres invraisemblables (car elles varient d'une

    de l'autre plus d'un demi-million !). Ce sont des chiffres ± officiels,

    sérieux, normalement incontestables. Mais un, qui cherche la vérité,

    qui ne sait qu'on lui dit … il y a quelque chose qui ne va pas. Si c'était

    430 000, ne pouvait pas être 180 000. Si c'est 500 000, ça ne peut 

    pas être 623 000 (c'est le chiffres le plus précise, à trois chiffes 

    significatives) ...

    ce sont, c'étaient des être vivantes, qui avaient une identité chacune,

    une histoire personnelle. Chacun avait un nom, une famille, une adresse, 

    des voisins, des amis, des collègues, des camarades d'école … 

    ils étaient , chacun d'eux était réel. Ils vivaient, ils vivaient chacun

    en l'an 1938 et il n'était plus là en 1946. Celui qui manqu(e)ait était

    il mort ...

    chez nous en Belgique on connait nos victimes avec précision d'une

    unité. Ca veut dire qu'on les connait tous, ainsi on les reconnait tous !

    Comment est-ce n'est pas connu ainsi part là !? Chez Hilberg on lit le 

    chiffre roumain 580 000, maintenant sur l'internet aujourd'hui quelque 

    260 000. Il s'agit des personnes (!!!), pas des chiffres … 

    on jongle avec les chiffres, sans se soucier qu'il s'agisse des êtres

    humaines ...

    d'après R. Hilberg, les Alliées victorieuses ont ordonné le recensement

    de victimes (des manquants) pour chaque pays, qui était fait fin 45, 

    début 46. Ceci avait était fait, mais pas avec assez de précision. A

    10 000 près. Aujourd'hui ça devrait être beaucoup plus précise.

    Peut être même d'unité, de PERSONNE près ...

    c'est la vérité qui manque (partiellement) chez nous (en Europe).

    Les Anglais ont ± rétablis l'horloge à l'heure (pas seulement à ces

    deux états, mais un peu partout) … 

    il faut la vérité, pour pouvoir alors fermer le chapitre de l'histoire.

    Celle de l'Australie et des Amériques sont suffisamment connues,

    donc peuvent être clôturer …  

  • il y a 4 semaines

    On s'en fou , ce n'est que l'argent qui intéresse !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • gildas
    Lv 7
    il y a 4 semaines

    vieux nazi                .

    • Sanguilyil y a 2 semainesSignaler

      merci pour le compliment 

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.