Théodore-le-Hars a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 2 mois

Si pour corriger vous devez humilier; vous ne savez pas enseigner , par quoi remplacer la correction ?

14 réponses

Évaluation
  • Elidal
    Lv 6
    il y a 2 mois
    Réponse favorite

    Bonjour Théodore,

    C'est sûrement un théoricien qui a parlé ainsi....Un chercheur en pédagogie qui n'est pas face à 30 voire 35 élèves .. Les profs voient beaucoup de réformes défiler tout au long de leur carrière , réformes qui touchent sur des contenus d'enseignement, des méthodes dites innovantes juste avant qu'on ne revienne en arrière par manque d'efficacité... A quel moment un enseignant est-il formé à mener sa classe? Jamais!

    La pédagogie s'apprend sur le tas, au fil du temps... Avec tous les tâtonnement que ça peut engendrer!

    A mes yeux; on peut corriger sans humilier mais la correction est un passage obligé à l'éducation en général... Comment? En donnant confiance à chaque élève et en soulignant aussi bien ses erreurs que ses progrès... Ne pas seulement corriger mais aussi savoir encourager.

  • il y a 2 mois

    on ne peut que corriger les fautes logiques...

    puis au moment qu'on est raisonnable, on peut décider si on veut vivre ensemble oui ou non...bonne journée

  • Georgy
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Mais le pire, l'éducateur doit être éduqué afin de comprendre les aspirations de ceux qu'on éduque que ce soit à l'aide de concepts ou de représentations.....

    • Théodore-le-Hars
      Lv 4
      il y a 2 moisSignaler

      les aspirations de ceux qu'on éduque ? serait-il intéressant de leurs demander

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Denise
    Lv 6
    il y a 2 mois

     dans les méthodes pédagogiques plus " avancées" on félicite pour tout ce qui est bien écrit, et on remplace " faute" ( qui est un terme issu de la religion) par erreur. On encourage sur ce qui va bien, et la personne verra d'elle même ce qui ne va pas. Si elle est dans une dynamique d'apprentissage, elle accepte la critique, mais cette critique doit être faite avec respect,  et on demande à l'autre de recommencer en l'encourageant. Je ne connais personne qui réussisse tout du premier coup et qui ne fasse jamais  d'erreurs.

    Déjà virer le mot " faute"  et il n'y aura plus d'impact  d'humiliation. " erreur " appelle à la responsabilité, pas à la culpabilité et ça change tout.

    • ...Afficher tous les commentaires
    • timinet
      Lv 7
      il y a 2 moisSignaler

        ou bien Montessori trop coûteuse en matériel dans une petite commune ...Mes commentaires disparaissant mystérieusement ,tu peux toujours m'écrire Si tu le désires .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    http://forum.doctissimo.fr/viepratique/scolarite-e...

    C'est pas bien de pomper sur doctissimo et de ne pas le signaler mon coquin

    Source(s) : aire
  • il y a 2 mois

    vous voulez sans doute dire: par quoi remplacer l'humiliation, sinon votre question n'a pas de sens...

    voyez, le philosophe énonce la vérité, qui est la loi, et si celui qui reçoit la correction se sent humilié, ça ne concerne pas le philosophe...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Pliz
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Si votre élève veut apprendre à mourir, ne le tuez pas. 

    Nous lui faisons confiance pour corriger le tir et tuer la bête immonde

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Arta
    Lv 7
    il y a 2 mois

    On gomme.....

    La gomme magique peut tout nettoyer par magie en un clin d'oeil de plus elle est très écologique ! c'est une sauvegarde pour éviter tout futur traumatisme psychologique  donc se donner un délai de correction. ( la sagesse ).

  • il y a 2 mois

     C'est bien ce qu'on reproche constamment aux enseignants! Prendre une correction pour une humiliation est plus imputable à un ego  déséquilibré ou inquiet qu'à une faute de l'enseignant ...Encore faudrait-il pouvoir le prouver.

    ( Evidemment sauf faute professionnelle reconnue , et je vous assure très sévèrement sanctionnée .)

  • il y a 2 mois

    Et bien voilà professeur Théodore, ton préambule se trouve être de circonstance... et donc à vérifier immédiatement dans un contexte particulier d'une actualité bien réelle si tu le veux bien.

    Voilà que dans ta classe, l'une de celle dite "difficile" ( pas comme ici constituée de mignons petit sages perchés sautant de concepts en concepts ) aujourd'hui même une montre vient d'être volée... 

    Et donc la question que je me pose maintenant... oseras-tu comme tu le fais ici, raconter cette belle histoire, ou même la mettre en pratique à tes petits sauvageons, sans prendre le risque de te faire humilier à ton tour par quelques quolibets... à moins que celles-ci ne t'importent peu, ton autorité, ton savoir et tes références de sagesse se voyant mise à dure épreuve...

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Têtaclic
      Lv 7
      il y a 2 moisSignaler

      Oh pardon... j'oubliais la distinction entre les classes difficiles et celles du lycée d'papa,  du lycée d'papa, du lycée Papillon... où l'on corrige élégamment sans humilier .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.