Nemo
Lv 5
Nemo a posé la question dans Politique et gouvernementImmigration · il y a 8 mois

L'islam a été considéré de façon paisible et accueillante pendant des décennies en France,avant qu'il ne serve une idéologie totalitaire?

au 19 ème siècle il y avait un député FDS

musulman en djellaba à l' Assemblée Nationale ,représentant la région de Pontarlier je crois

Mise à jour 2:

@anonyme : même Wikipedia le sait ,et le cas est signalé dans tous les ouvrages rédigés sur les singuliers et les "irréguliers" de la politique ,dont ceux de Bruno Fuligni ,par ailleurs haut fonctionnaire de l' Assemblée Nationale 

Mise à jour 3:

la question est : n'est il pas juste de considérer que les Français ne sont pas hostiles à l'islam par principe ,mais qu'ils risquent de le devenir par le suite des violences qu'ils subissent ?

8 réponses

Évaluation
  • il y a 8 mois
    Réponse favorite

    En fait en petit nombre çà va c'est folklorique et loin du projet réel de l'islam qui n'est ni amusant ni paisible pour les autres, c'est quand le nombre augmente que cette religion se révèle et s'impose au besoin par des moyens coercitifs voir terroristes et que vue la prolifération d'adeptes depuis des décennies, les Français non musulmans commencent à le réaliser.

  • il y a 8 mois

    la guerre d'Algérie a tout changé

  • Dita
    Lv 6
    il y a 8 mois

    Va lire les récits de Louis IX (et les contemporains), Voltaire, Rousseau..... et la vie sous le califat de Cordoue, l'arrivée des Français en Algérie en 1830 (sous domination Turque).

  • T*H*Y
    Lv 7
    il y a 8 mois

    tu confonds l'Islam et ceux qui l'utilisent comme prétexte

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 8 mois

    D'accord, mais quelle est ta question?

  • Anonyme
    il y a 5 mois

    Bien tard je t’ai aimée, ô beauté si ancienne et si nouvelle, Bien tard je t’ai aimée !

    Et voici que tu étais au-dedans, et moi au-dehors et c’est là que je te cherchais,

    et sur la grâce de ces choses que tu as faites, pauvre disgracié, je me ruais !

    Tu étais avec moi et je n’étais pas avec toi ; elles me retenaient loin de toi, ces choses qui pourtant, si elles n’existaient pas en toi, n’existeraient pas !

    Tu as appelé, tu as crié et tu as brisé ma surdité ; tu as brillé, tu as resplendi et tu as dissipé ma cécité ; tu as embaumé, j’ai respiré et haletant j’aspire à toi ;

    j’ai goûté, et j’ai faim et j’ai soif ; tu m’as touché, et je me suis enflammé pour ta paix

  • il y a 8 mois

    Extraits de ce lerveilleux talmud que vous adorez :

    – « Même le meilleur des Goyims (non juifs) devrait être abattu » Abhodah Zarah 26b T« Tout juif qui verse le sang d’incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu’une offrande à dieu » Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772« L’extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu » Zohar II, 43a« Si un juif tue un Non-juif, ce n’est pas un péché » Sepher Ou Israël 177b« Il ne faut pas sauver les non-juifs en danger de mort » Hilkkoth X, 1

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    en djellaba à l' Assemblée Nationale, tu as fumée quoi ?

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.