Arcenciel a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 6 mois

Notre ambivalence nous fait-elle dire la même chose que l'apôtre Paul?

Mise à jour:

Romain 7

19

Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.

8 réponses

Évaluation
  • TOTO
    Lv 6
    il y a 6 mois
    Réponse favorite

    C'est le caractère et le comportement de sa toute sainteté Paul ! :)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 6 mois

    Le contexte montre que le bien auquel Paul faisait allusion était celui dont parlait la Loi. Au verset 7, il avait dit: La Loi est-elle péché? Que ce ne soit jamais le cas! Vraiment, je n’aurais pas appris à connaître le péché, n’eût été la Loi; ainsi, je n’aurais pas appris à connaître la convoitise, si la Loi n’avait dit: ‘Tu ne dois pas convoiter.’ Oui, il ressortait clairement de la Loi que, puisque nul ne pouvait l’observer entièrement, tous les hommes étaient pécheurs.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    l'ambivalence … ça veut vouloir dire ça pour vous !?

    st. Paul était comme chacun de nous. Il se sentait comme ±

    une sorte de prisonnier … qui voudrait être libre … et ne le

    pouvait … 

    il avait 'la tête' pour, mais pas tant de volonté, force … qu'il

    aurait voulu … 

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 6 mois

    Cette phrase est absolument sans intérêt si on ne tient pas compte de ce qui la précède et de ce qui la suit. Il s'agit d'un court passage au coeur d'un développement proposée par Paul.

    Ca n'est pas de cette manière qu'il faut s'intéresser à ce genre d'écrits (qu'on le considère comme "Parole de Dieu" ou "production littéraire de l'antiquité tardive" n'y change rien...)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 6 mois

    Typique de Paul qui a fait beaucoup plus de mal que de bien et qui s'est converti à cause de tout le mal qu'il faisait et que soi-disant il ne voulait pas faire.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    L'usurpateur, le fou furieux, le misogyne et misandre Paul. Plutôt.

    D'où les chrétiens appellent apôtre un type qui n'a jamais

    rencontré Jésus ?

    Un type qui modifie son message, comme bon lui chante ?

    Avec de la haine viscérale en prime ?

    Navré, perso je me désolidarise complètement de cet énergumène

    dont le cœur était rempli de fiel, de désir de gloire et puissance.

    Je ne comprends pas comment les chrétiens ont pu fondé

    leur foi sur les élucubrations d'un type pareil.

    Jésus aimait l'humanité.... Paul la détestait !

  • il y a 6 mois

    C'est aussi une façon de reconnaître que nous n'avons pas le pouvoir. 

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    ça? oui, je pourrais le dire, mais c'est très loin d'être assez pour faire de lui mon gourou. 

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.