Les incendies en Australie sont-elles les prémices d'une opération de géo-ingénierie pour contrer le réchauffement climatique ?

< 140 >

La fumée atteint maintenant l'Amérique du Sud...

Les poussières répandues dans l'atmosphère commencent à être comparables à celles produites par une éruption volcanique majeure et on sait que cela produit un refroidissement temporaire du climat (constaté pour les principales éruptions de ces derniers siècles, comme celle du Pinatubo en 1991, sensible sur 2 ou 3 ans).

Comme on peut difficilement envisager de provoquer des éruptions volcaniques « séculaires » à la chaine, on pourrait cramer progressivement toutes les forêts de la planète sur quelques dizaines d'années pour enrayer le réchauffement !

C'est élémentaire, non ? Jair Bolsonaro et Scott Morrison semblent avoir engagé le processus.

Faut-il encourager ces futurs bienfaiteurs de l'humanité ?

PS :

On me dit dans mon oreillette qu'il y a un défaut dans le raisonnement :o(

Qu'en pensez-vous ?

.

3 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 9 mois
    Réponse favorite

    Non, excellente idée !

    Par cher et fonctionne tout seul (quelques allumettes sur du bois sec), la sécheresse et le vent sont fournis gratuitement :-)

    Pour Bolsonaro et Morrison, j'hésite entre le Prix Nobel de physique (pour négationnisme climatique) et celui de la paix, à partager avec ce brave Trump qui fait ce qu'il peut également.

    ...

    Je reviens - mea culpa - en parlant d'allumettes, je validerais l'hypothèse d'incendies criminels. Le vent qui fait voler les braises et la foudre développée dans les pyrocumulus suffit largement pour assurer la propagation de ces incendies gigantesques.

    Morrison le marchand de charbon mérite de passer devant la Cour Internationale pour crime contre l'humanité (et "accessoirement" pour crime contre la biodiversité). A qui le tour après lui ?

    Un Prix Nobel pour ces fossoyeurs, non, j'ai plus envie de plaisanter, excuse-moi.

  • il y a 9 mois

    Cela pourrait peut-être fonctionner, mais à condition d'allumer des feux comparables chaque année. Sinon il risque de se passer la même chose que lors de l'expérience à grande échelle qui a eu lieu avec la météorite de Chicxulub.

    - Tout d’abord un « hiver » durant des années, et lié à la projection de nombreuses poussières dans l’atmosphère.

    - Ensuite « À plus long terme (temps estimé à 10 000 ans après la chute de la météorite), la Terre est soumise à une importante augmentation de la température attribuée à un  effet de serre, créé principalement par un excès de gaz de carbone... »

    Il pourrait donc y avoir une baisse de température liée à ces poussières, et une augmentation liée ensuite au gaz de carbone rejeté. En plus la chaleur va s’accumuler plus facilement dans les régions brûlées d’Australie, et les glaciers saupoudrés de  poussière vont fondre plus vite.

    Vu le régime des vents, j’ai l’impression un faible partie des poussières devraient aussi aller en Antarctique, et aide à la fonte des glaces là-bas.

    Pour maintenir l’effet bénéfique il faut remettre de la poussière tous les ans, et sans doute de plus en plus en raison des effets maléfiques précédents.

    L’expérience a été mal préparée. Il aurait fallu asperger au préalable les arbres et buissons de particules métalliques réfléchissantes qui aideraient les glaciers à refléter la lumière, et de produits donnant une belle centre blanche. Cela existe car je vois que les cigares dominicains  donnent une belle cendre blanche.

    On pourrait donc remplacer à grande échelle les plantations destinées à produire des produits toxiques pour les occidentaux (huile de palme etc.) par des plantations de tabac (bio ). Il faudrait ensuite trouver moyen de mettre des cigares aux bons endroits, et le tour serait joué. Cela produirait des fumées toxiques pour les humains, mais rien n’est jamais parfait...

  • il y a 9 mois

    Si tu dits qu'il y a un défaut dans le raisonnement, alors c'est la vérité : bolsonaro, morrison et trump sont bien à l'origine de ce plan débile, avec une erreur de raisonnement qui les caractérise, pour pouvoir consommer plus de pétrole et charbon.

    Le rôle de trump c'est d'atomiser l'Iran pour recréer un hiver nucléaire identique à un hiver volcanique, aux retombées radioactives près.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.