jessy a posé la question dans Societé et cultureLangues · il y a 8 mois

est ce que l'allemand c'est si dur que ça ? est t'il plus dure que le français ?? et comparé à l'arabe le jap ou le chinois le turc?...?

11 réponses

Évaluation
  • il y a 8 mois

    Non l allemand est un tendre

  • il y a 8 mois

    Non, en fait - de mon avis - l'allemand est plus simple que le français.

    Certes un peu compliqué, au début, avec les déclinaisons comme

    en latin (gérondif, accusatif, datif), avec les verbes

    placés en fin de subordonnées, mais une fois piger ça,

    la grammaire reste simple au sens où elle admet peu d'exception.

    La construction du vocabulaire, aussi, se base énormément

    sur radicaux + préfixe + suffixe.

    Alors que le français comporte une myriade d'exceptions,

    de particularisme, et de règles "illogiques".

    L'allemand est une langue très logique, au contraire,

    quand on a compris ses principes.

  • Song
    Lv 4
    il y a 8 mois

    Pour un Chinois, l'allemand est un peu plus facile  à apprendre que le français, et je suis sur que le japonais est beaucoup plus facile que le chinois pour un Européen. Que une langue soit plus dure ou facile que l'autre n'est pas très politiquement correcte, mais...

  • il y a 8 mois

    c'est un peu "compliqué" parce qu'il y a des déclinaisons et que dans les phrases subordonnées, on met le verbe conjugé à la fin de la phrase.

    mais quand tu le sais (et que tu as compris comment ça marchait, ça va).

    l'arabe, le japonnais, le chinois, le russe, l'indien, le thaïlandais (et j'en oublie) : en plus de la langue, il faut apprendre un nouvel alphabet

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 8 mois

    Non, il suffit d'avoir une logique. :-)

    Et je conseille vivement de commencer par bien apprendre l'alphabet par coeur. 

  • il y a 8 mois

    L'allemand n'est pas si dur qu'on veut nous le faire croire , de la logique et de la mécanique , des déclinaisons à appliquer , après si tu aimes une langue , la culture du pays et ses habitants , cette question  ne t'effleurera plus!

  • il y a 8 mois

    Non, bien moins dur que le français, car l'allemand est extrêmement logique, aussi bien pour la grammaire que pour l'étymologie. Par exemple, le mot "environnement" difficile à comprendre pour un étranger s'il n'en connaît pas le sens, est en allemand : "Naturschutzgebiet", donc composé de 3 mots : Natur pour nature, Schutz pour protection et Gebiet pour domaine. Soit : domaine de la protection de la nature, ce qui est infiniment plus parlant que "environnement".

  • il y a 8 mois

    Je ne suis jamais d'accord pour affirmer qu'une langue est difficile à apprendre. Après tout les enfants s'y mettent bien ! Mais quand on est plus âgé et que ce n'est pas une langue native avec laquelle on s'est exprimé depuis toujours, il est plus difficile de se mettre à un nouveau langage. Notre oreille n'est pas formée à de nouveaux sons, on rechigne à les reproduire... et on est très formaté par la grammaire qu'on a apprise pour sa propre langue. Apprendre une nouvelle langue, c'est accepter de se défaire de certaines habitudes pour en adopter d'autres, et aussi admettre de faire des erreurs, de ne pas être parfait.

    Ne connaissant ni le turc ni le chinois ni le japonais ni l'arabe, je ne me lancerai dans aucune comparaison.

    Pour ce qui est de l'allemand, langue que je connais bien sans toutefois la pratiquer fréquemment, je pense que c'est une langue très rigoureuse, dont la syntaxe rigide ne souffre pas d'à-peu-près. Mais une fois comprises les règles nécessaires, on a fait un grand pas ! La prononciation est facile. Pour le reste, c'est une question d'acquisition du vocabulaire : on se débrouille dans une langue quand on a de quoi nommer ce qu'on désigne.

    Pour ma part j'ai commencé à apprendre le polonais à l'âge de 61 ans, et j'ai trouvé que c'était une langue plus souple que l'allemand, avec cependant un système verbal complexe, qui nécessite un autre mode de logique que celui auquel nous sommes habitués avec le français et qui nous suffit en général pour l'allemand et l'anglais. La "difficulté" à  cet égard étant justement cette différence de logique.

  • il y a 8 mois

    je suis français de naissance.... j'ai appris l'allemand au collège et en première année de lycée, 5 années en tout...... il ne m'en reste rien, tous les gens que je connais considèrent, comme moi, que c'est une langue ingrate. 

    bien plus tard j'ai voyagé en Thaïlande et au Laos ou je suis resté longtemps, mon dernier voyage remonte à une bonne dizaine d'année bien tassée, mais je suis toujours capable de parler thaï, pourtant c'est pas facile puisque c'est une langue tonale, un mot change complètement de sens selon la tonalité avec laquelle tu le prononce... le thaï m'a semblé bien plus facile que l'allemand, parce que la grammaire y est bien plus simple. 

    ....et les voyageurs m'ont tous dit que le japonais ça s'apprend très facilement alors que le chinois est une vraie galère en comparaison. 

    toutes les langues ne se valent pas. 

  • arrial
    Lv 7
    il y a 8 mois

    Disons que comme l'arabe guttural, l'allemand guttural est une langue très laide.

    Quand aux résidus de déclinaisons, ils nœud devraient pas déranger les latinistes …

    < s'il en reste, Oreste >

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.