Anonyme
Anonyme a posé la question dans SantéSanté mentale · il y a 2 mois

Pourquoi les français et françaises se bourrent d'antidépresseurs pour vivre?

9 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois

    Dans les pays occidentaux, nous sommes malheureusement confrontés à de nombreux facteurs stressants. Ce peut être le cas au bureau, en ville (à cause des bruits), dans les démarches administratives, au volant (multiplication des radars, comportement des autres automobilistes) ... Il existes une multitudes de facteurs. Plutôt que de se bourrer de médicaments qui ne sont pas toujours la solution, il faut se tourner vers la méditation, un recentrage sur soi-même, ou le yoga par exemple.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Faut quand même pas généraliser: dans tous les pays, on entend ce raisonnement (les gens de notre pays sont les plus grands consommateurs d'antidépresseurs). Il y a autre chose aussi. Si j'en crois ce que j'ai moi-même entendu, certains psychiatres accordent plus d'attention à des pathologies telles que la schizophrénie. L'autre chose, c'est que personne ne va voir son médecin traitant en disant: je veux voir un psychiatre. Ailleurs, le système de santé est ainsi fait que personne, y compris les médecins, ne se rend compte que certains patients traînent une maladie mentale, avant qu'il ne soit trop tard. Tout ça pour dire qu'il ne faut pas faire de la France un cas unique où la maladie mentale est traîtée à la légère.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    C'est une issue pour survivre.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Odile
    Lv 6
    il y a 2 mois

    Ils ne peuvent faire sans et les générations qui arrivent ce sera bien pire!😔😥👍🏾

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Bof d'autres se bourrent de religion et ce n'est pas mieux . . . . . sinon pire !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 4 semaines

    il y a aussi des medecins-traitants qui disent "je ne peux pas vous aider, voyez un psychiatre." mais en attendant il vous prescrivent ce qu'il pensent nécessaire.

    j'en avais pris pendant 6 mois mais après j'ai dit stop. je n'ai tout simplement pas demandé le renouvellement du traitement. et personne ne m'a forcé à le faire.

    ça peut aider pendant un temps mais pas indéfiniment non plus. les cachets ne font pas tout, bien au contraire, ce sont juste des bequilles temporaires

    je me suis tourné vers d'autres méthodes :

    - relaxation et écoute régulière de musiques bénéfiques (on en trouve plein sur youtube par exemple)

    - entamer un travail sur moi même

    - lire des livres utiles (la bibliothérapie) et visiter des sites internet dans le même but (là aussi on peut si on se donne la peine trouver des tas de lectures interessantes et edifiantes)

    - revoir son alimentation et hygiene de vie

    - il me reste encore une chose à faire : trouver un lieu ou je peux echanger avec d'autres personnes concernées (groupe de parole ? forum spécialisé ? là je cherche encore)

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    les kabbalistes disent que c'est la terre de france qui rend dépressifs et hypocrite, moi je pense que c'est le grand manque de testostérone avec le tré peu d'activitées sportives, et les nourritures et boissons saturées de phyto-oestrogénes,  car les africains de France ne sont pas influencer par cette terre et fond toujours la fête

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Pour avoir des ailes

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 2 mois

    Je ne suis ni français, ni française, et je ne prends pas ces saloperies.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.