marie a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 8 mois

Il paraît que Pétra en Jordanie serait le véritable berceau de l'islam ?

5 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 8 mois
    Réponse favorite

    Ce n'est pas impossible. 

  • il y a 8 mois

    Pétra fut la capitale des Nabatéens du 4e s. av. J.-C. jusqu'au 1er s. ap. J.-C. Elle resta ensuite une importante cité de la province romaine d'Arabie puis de Palestine IIIe, jusqu'à la conquête musulmane. La cité était en plein déclin à ce moment, elle demeura occupée sous les Omeyyades et fut abandonnée après 750. Il devait bien y avoir encore quelques bédouins qui campaient dans les ruines de temps en temps. Au 12e s. les croisés ont construit un petit château-fort au sommet d'une falaise dominant le site, mais il fut ensuite abandonné. Des bédouins, les Bdoul, ont squatté pas mal de tombes rupestres jusqu'à ce qu'on les reloge au 20e s. pour dégager le site.

    Un archéologue amateur prétend que les mosquées les plus anciennes étaient orientées vers Pétra et non la Mecque. C'est le coup classique de l'amateur qui se prend pour un grand découvreur: il ne retient que ce qui arrange sa théorie et ignore le reste. Les premières mosquées avaient des qiblas fluctuantes, les connaissances en géographie de l'époque ne permettaient pas d'orienter précisément un mirhab quand on était à des centaines, voire des milliers de km de la Mecque.

    ... et puis surtout, au temps de ces fameuses mosquées, Pétra n'était... rien ! Et ça ce sont les archéologues qui le disent. Sous les Omeyyades le centre administratif régional fut implanté à Odhruh, pas à Pétra. Aucun texte, zéro, podzob, ne mentionne Pétra au 7e et 8e siècle. Dans les fouilles du centre-ville on n'a retrouvé aucune monnaie arabe. La ville était donc abandonnée, malgré son énorme potentiel : il aurait suffi de nettoyer certains canaux d'irrigation pour en refaire une oasis luxuriante. Seul, au sommet d'une montagne à l'ouest du site, a subsisté jusqu'au 12e s. un petit ermitage chrétien à côté du "tombeau d'Aaron", le Jebel Haroun. Quelques pèlerins chrétiens et sans doute aussi musulmans y passaient de temps en temps.

    Donc cette théorie de Pétra sanctuaire du premier islam ne tient pas une seconde.

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    Quelles sont les sources ?

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    qu'on le raye des cartes, alors.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 8 mois

    il parait ? sources ?

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.