A ceux/celles qui travaillent la nuit, les jours fériés et les dimanches : Quel est votre taux de rémunération pour ces primes spécifiques ?

-- Aelyta --

< 140 professionnel >

Les cheminots mettent le travail en décalé comme principale raison de leur départ à la retraite précoce.

Mais quelles sont leurs primes ?

Dans la fonction publique hospitalière, la rémunération de ces primes est :

- 1.07 pour les horaires de nuit (21h --> 6h)

- 1.25 pour les dimanches et fériés.

Il y a des métiers où ces horaires décalés sont obligatoires. On le sait bien avant "d'embrasser" la carrière, ce n'est pas un scoop.

QS : Travaillez-vous dans le public ou le privé ?

Mise à jour:

.

La question a pour but de voir l'amplitude des horaires dits "de nuit" ainsi que celle des différentes primes selon les emplois (et employeurs). J'ai donné l'exemple des cheminots car c'est en boucle dans l'actualité, pas pour juger de la légitimité de leurs revendications.

14 réponses

Évaluation
  • il y a 8 mois
    Réponse favorite

    Je travaille en décalé et le samedi(1/5), pas de nuit, j'ai droit à des sujétions après 19H et le samedi.

    EDIT : Je taffe pour la FPE.

    EDIT 2 : Sujetion après 19H 1.2  en semaine.

    EDIT 3 : Samedi 1.2 le matin 1.5 l'aprem selon la circulaire ARTT de mon institution.

    EDIT4 : les sujetions sont comprises dans mon temps de travail. Si tant bien même je ne recupère pas mes h supp. Je ne suis pas remunéré en plus et je n'ai droit à aucune prime de par mon statut précaire qui m'autorise un mirobolant salaire minimum.

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    Bon on connait ton tropisme à embrasser un conformisme imbus de lui-même, mais rassure-toi il a de tout temps existé un prolétariat atomisé, anomique, incrusté dans sa colère, dans son ressentiment, celui qui, contre toute rationalité, apporte son soutient à la "chasse aux assisté" ou au flicage des chômeurs à plus forte raison à l’ostracisation des régimes spéciaux en prenant pour exemple celui des cheminots.

    Compte tenu de ton point de vue atopique il serait inutile de te dire que les régimes spéciaux ont été instaurés de longue lutte parce qu'il serait invraisemblable que tu prennes un train conduit par un papy de 72 ans et comme on fait écho à l'absurde par l'absurde il serait difficile d'imaginer un pilote de chasse de 67 ans, ou encore un chirurgien des yeux de 75 ans, maintenant en politique à cet âge là... alors évidemment les têtes d’œuf et les bourgeois qui font des calculs dans leurs bureaux ça veut rien dire d'être conducteur de métro à la RATP (ça signifie tourner en rond toute la journée dans le noir), un cheminot qui fait des aller retours qui l'obligent pendant une ou deux semaines à passer 48 h de suite hors de chez lui n'ont pas idée de ce que ça représente, eux prennent l'avion font des voyages extraordinaires mangent dans des restaurants de luxe et dorment dans des hôtels de luxe payés par leur entreprise et au demeurant pour rappel cela ne concerne que 3 pauvres malheureux pour cent de toute la population active - pas de quoi en faire tout un fromage.

    Ceci bien sûr serait nul et non avenu puisque rentrer dans le jeu inepte de ta question conduirait à faire l'impasse d'un événement politique majeur qui ne peut surprendre que ceux qui viendraient de chuter de la planète capital. Car le lien qui existe entre l'instauration d'un système de retraite par points et le capital financier et assurantiel vient d'être établi par la sainte omission de Delevoye. On le disait "ils font tout ça pour obliger les gens à aller cotiser à des fonds de pensions et à des assurances privées de retraite", eh bien ! tiens-toi bien ça va être dur à entendre la preuve vient d'être apportée que le premier personnage, celui qui est en première ligne, est un commensal, un client, un stipendié par les assurances privées. En quelque sorte le lien matriciel à été démontré par la personne de M. Delevoye lui-même ; qui à mon avis - je me permets cette digression -, s'il veut conserver un minimum de crédibilité à supposer qu'il ,en ait jamais eu, devrait s'en aller de là. Au lieu de rappeler que travailler de nuit ou dans certaines conditions pénibles rapporte des primes il eut été par exemple préférable de rappeler l'ignominie de ces personnages qui masquent leur dépendance financière en faisant mine de s'intéresser à l'intérêt général. Ceci étant dit M. Delevoye peut tout à fait rester à sa place, cela sera une facilité supplémentaire que de démontrer que l'initiateur de la réforme est directement un salarié des bénéficiaires de la réforme, c'est-à-dire : les compagnies d'assurance. Donc cette logique de confrontation du petit peuple de France qui défend ses petites conquêtes de cinquante années de luttes est aujourd'hui dans une situation extrêmement difficile - mais il reste encore à te convaincre que si tu gagnais 200 euros de moins tu travaillerais tout autant.

    Au lieu de regarder cela par le prisme des petites pimes que les uns peuvent gagner par rapports aux autres tu aurais pu nous alarmer sur le fait qu'un système à point va générer un régime spécial par génération puisque tu le sais - ou pas - que chaque génération aura à se partager la somme collectée par la génération donc plus il y a de morts par génération meilleure sera la retraite - superbe système de calcul qui mise sur la mort des autres. Il y aurait effectivement à réformer mais dans l'autre sens 63 ans c'est trop tard puisque ça, toi qui travailles dans la fonction hospitalière doit le savoir, 63 ans c'est l'âge limite de la vie en bonne santé et encore je fais l'impasse entre l'espérance de vie et les déterminants sociaux. Ensuite trop de gens partent pauvres 30% en dessous du seuil de pauvreté, hormis le fait que cela est moralement inacceptable (je ne vais pas entretenir une question métaphysique qui consisterait à savoir ce que nous voulons pour nos aînés lorsqu'on ne se considère pas que comme un sujet économique), mais pire encore est destructeur pour l'économie car les pensions servent aux retraités à soutenir l'économie au privée puisque l'essentiel est réinjecté - il faut bien vivre n'est-ce pas ?

    Il est étonnant que tu n'aies pas cité en référence un super régime spécial dont personne ne parle jamais. Et je ferai ici l'impasse des retraites des parachutes dorés, des retraites à vie que servent les patrons des très grandes entreprises du CAC 40 qui après avoir saccagé une entreprise ou découpée en morceaux ou encore après l'avoir vendue touche en lieu et place de remerciements une retraite dorée qui se chiffre en millions. De ceux-là on ne parle pas on ne dit pas c'est absolument abusif et nous vous le prenons - puisque apparemment la société n'en avait pas besoin puisque une société qui donne 1 million par an à un ancien haut dirigeant, c'est qu'elle en a pas besoin -, pour le mettre au régime général pour aider ceux qui ont le moins, ce qui serait égalitaire et de la répartition avant de regarder la prime de nuit que gagne un ouvrier de nuit en usine de 21 h à 5 h ou un petit conducteur de métro. 

    Mais il y a un autre régime plus pervers, plus mesquin et appliqué de manière plus matoise. Dans la loi pacte il a été décidé - pour la petite histoire en pleine nuit - que si tu es un haut salaire -  "haut salaire" parce que les autres ne peuvent se le payer -, et que tu te payes un régime de pension privé, la somme que tu mettras dans ce régime est déduite de tes impôts. Tu commences à voir le truc ? Tu les prends de ta paie tu le mets dans le régime assurantiel et on te le déduit des impôts, mais cette somme qui n'a pas été injectée dans les impôts c'est les autres qui vont devoir la mettre parce que ça crée un trou dans la caisse du budget de l'État - on parle ici de plusieurs milliers de personnes qui sont invités à agir de la sorte. Alors ça c'est ce qui s'appelle un super régime spécial c'est-à-dire que tous les français se cotisent pour payer à quelques privilégiés leurs cotisations de régime d'assurance privée. Et comme si ça suffisait pas au moment où ces sommes vont leur revenir parce qu'ils seront arrivés à l'âge de la retraite et qu'ils demanderont à liquider leur pension privée, cet argent en revenant dans leurs poches sera à 70% exempté d'impôts. C'est-à-dire qu'une nouvelle fois les français seront mis à contribution pour payer à la place de ceux qui auront pu bénéficier de cet avantage.

    On voit bien dans tout ça qu'il est question de légiférer - tout comme ce fut le cas  concernant l'ISF - pour les 10% les plus riches aucuns de ceux qui travaillent de nuit avec une prime à la clé n'en font partie.

    Source(s) : Au fait je travaille dans le privé.
  • il y a 8 mois

    J'étoile si "enregistré" veux dire étoilé...

    vous êtes en première ligne

    j'ai passé suffisamment de temps dans les hostos, à attendre les parents ou à essayer de les joindre, pour le savoir

    et tout ça pour des cacahuètes au niveau paye

    comme nous, on vient en deuxième position, pour les responsabilités et la paye pourrie....

    Tu sais de quoi je parle

  • il y a 8 mois

    Mon fils travaille de nuit dans une usine, dont un dimanche soir sur deux. Il n'a rien de spécial et un salaire dans les environs de 1400 euro. Il vient d'être augmenté de 10 euro brut par mois  !!

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Salut  Lylite

    Déjà es-tu sûre  que c'est un 140 ça  ?  C'est  juste  pour  rire    ^^

    J'ai travaillé  dans  le privé  et  dans ma branche(Pub)   il est  arrivé  assez  fréquemment qu'on travaille   les  we  et/ou jours  fériés, pour de l' événementiel et  parfois la nuit  aussi   parce qu'on était "charrette"  ( traduction  à la  bourre :-))

    Mais  pas   d'heures sup  ni de prime  compensatoire,   quand tu  es cadre

    Alors  on récupérait .......ou pas.  Et  ............souvent pas d'ailleurs .!!

    Mais il  y a aussi des  degrés dans le  fonctionnariat

    Et certains  comme les  hôpitaux,(ayant  des  amis  dans cette  branche là,)  sont les  parents  "pauvres "  du fonctionnariat alors  que  c'est pourtant d’intérêt  public et  qu'il est  très  important  de préserver ce  qu'il reste de notre système  de santé

    Et   ceux  qui mettent en avant  le travail décalé  ne sont certainement pas  les plus mal  lotis  et loin s'en faut

     Et  quid des  boulangers   des commerçants,  des restaurateurs ,  des  infirmières  libérales, de ceux  qui  proposent loisirs   cinéma  théatre et  autres  qui travaillent aussi    dimanches et  jours  fériés   et  dont  ceux qui revendiquent  profitent  aussi  et  sans trop se poser de  questions ?

    Alors  soutenir  la  grève  de  tous les personnels  hospitaliers  je suis  à fond pour ,

    mais pour certains, là   je suis plus  que mitigée

  • il y a 8 mois

    j ai travaille dans un cinema

    la nuit  rien de plus

    le wk  rien de plus

    les féries payes double

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    25% en plus pour les heures de nuits et 50% en plus pour les fériés chez moi...

    je suis dans le privé

    enfin moi j'appelle pas ca une prime ...c'est normal de payer plus cher ceux qui travaillent de nuit ....physiquement c'est plus dur! 

  • il y a 8 mois

    1 euro 50 brut par heure de nuit

    15 euros brut pour un samedi

    25 euros brut pour un dimanche

    Je travaille soit le matin soit le soir (8/16 9/17 13/21 14/22 voir 14/23) et les jours de repos en fonction de l activité économique.

    Adoption du compteur temps pour caler à la production fluctuante.

    Recuperation des 9 jours feriers 1 mai payé tripple.

    Je travaille dans le privé.

    Pas  d autres avantages.

  • il y a 8 mois

    Bonjour,

    Tout dépend à quelle convention collective dont l'entreprise.

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    On accorde pas des heures supplémentaires a ceux qui ont un salaire de ministre ça coute trop cher.

    les heures sup sont bonnes pour les bas salaires

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.