Nemo
Lv 5
Nemo a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 8 mois

Les hommes politiques ,souvent actifs vers 70 ou 80 ans ,ne voient pas pourquoi les Français auraient leur retraite plus tard(cf J. Attali)?

Jacques Attali pense que nous allons vers la retraite à 72 ans...

10 réponses

Évaluation
  • il y a 8 mois
    Réponse favorite

    Les fantaisistes comme Attali et les politiciens pour les prébendes sont le problème, il faut mettre ces nantis séniles à la retraite obligatoire et la même que celles des smicards çà devrait les aider à œuvrer à mieux repartir les richesses pour le bien de tous...

    Attali en 2008  voulait faire venir immédiatement 3.5 millions d'immigrés, puis s'appuyant sur une note de Bercy qui prévoyait de façon pour le moins optimiste qu'à l'horizon 2015 la France sera confrontée à des besoins de recrutement de 750 000 par an, il voulait donc faire entrer le même nombre d'étrangers pour selon lui pallier au manque de mains d’œuvre du marché du travail en tension et relancer la croissance!

    Et je rappelle qu'il a été payé par de l'argent publique pour pondre cela!

    Nous sommes presque en 2020, toujours personne pour trouver l'auteur de la note de Bercy et lui demander des comptes ni aucun journaliste digne de ce nom pour confronter Attali à ses délires passés?  

  • ,
    Lv 4
    il y a 8 mois

    Je pense qu'il verrait vite pourquoi si on le posait sur un échafaudage à  déplacer des parpaings par une journée comme aujourd'hui ou si on lui mettait un marteau-piqueur dans les mains durant seulement quelques heures 

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    attali n'est pas un prophète ou autre, mais en tant que haut gradé maconno-kabbaliste il connait le programme des élites maconno-kabbaliste qui dirigent la France, et veut se faire passer pour un prophéte-devin-lucide afin d’être écouter

    https://youtu.be/

    5G1XxvLYPZY

    https://www.liberation.fr/

    france/2014/12/09/attali

    -l-homme-qui-murmure

    -a-l-oreille-des-presidents

    _1160437

    htttc: veut se faire passer un pour grand bosseur riche en étant tte la journée sur y/q, se sent bcp plus la caf ou 'aah ducon

  • il y a 8 mois

    qu'il aille bosser sur les chantiers 35 h par semaine, et qu'il vienne nous en reparler.

    A 50 ans, ils ont le dos en compote.

    Travailler jusqu'à 72 ans en étant en longue maladie ou au chômage, est-ce ça qu'il ferait ?

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Sir
    Lv 4
    il y a 8 mois

    pire, ils racontent n'importe quoi pour embrouiller les gens! La valeur du point sera inscrit dans la loi et jamais ne changera Mais; la loi ça se change... et Macron ne sera pas toujours au pouvoir. Comme par hasard on voit plein de pub pour les assurances privées et la retraite par capitalisation. Les profs vont avoir une petite augmentation maintenant pour au final avoir une très petite retraite. Tout ça pour que l'égo de monsieur M soit satisfait et qu'il soit à nouveau bien vu par le monde bancaire. Améliorer le système actuel, oui. Le changer complètement pour tout perdre et chier sur les droits acquis de nos aïeux! Bravo aux grévistes et manifestants

  • il y a 8 mois

    Comme Molière : Mourir sur scène; ou les guerriers, mourir au combat est la plus glorieuse mort.

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    Mais cela viendra vous verrez! Et même si le peuple pouvait travailler jusqu'à mort, ce serait mieux quand même. Et sans gueuler en plus!

  • Anonyme
    il y a 3 mois

    Le sentiment de rejet pourra amener la personne à se sentir sans le droit d’exister pleinement, etc. Je vois tant de gens qui ont ressenti de l’indifférence, un manque d’amour, d’affection, de tendresse en bas âge. Aujourd’hui, elles sont fréquemment déstabilisées, en vide affectif et tentent de combler ce manque, malheureusement et inconsciemment trop souvent, avec des personnes qui portent ce même vide. Le cercle vicieux se perpétue. Un besoin de se sentir exister à travers l’autre, de se faire reconnaître à tout prix est sous-jacent. Cette personne sera aussi plutôt sensible à la critique, se sentant facilement rejetée. « Qu’est-ce que j’ai fait de pas correct », pourra-t-elle se dire…

    On dit que le mécanisme de défense relié à cette blessure, c’est le masque du fuyant. Donc, cette personne risquera de développer une attitude de fuite pensant inconsciemment diminuer le rejet et la souffrance, mais c’est le masque qui prend place et met de côté le réel pouvoir personnel. Cette personne cherche à ne pas prendre trop de place, peut se faufiler en soi dans un monde imaginaire qui la fait rêvasser hors des faits et gestes de la réalité, peut procrastiner dans ce qui doit avoir besoin d’être mis à l’ordre, elle fait toutes sortes de choses et peut devenir éparpillée, ménage et tâches non complétées, etc.

    Sa capacité à se laisser aimer pourra être déficiente même si c’est son grand désir. Elle donnera beaucoup, pourra se laisser maltraiter, aura de la difficulté à recevoir. En fait, elle se rejette inconsciemment et se demande pourquoi certaines difficultés perdurent. La charge émotionnelle qui maintient cet état roule en sourdine.

    Elle peut avoir peur de se lier par crainte de souffrir et d’être rejetée et quand elle ose, elle risque de s’attirer quelqu’un qui va confirmer sa blessure, sa notion de non-mérite et elle se fera faire mal, rejeter. Sans le réaliser, elle dénigre sa propre valeur par le fait même. Elle a de la difficulté à dire non, donc limitée dans sa capacité à se dire oui à elle-même. Ce stress ne favorise aucunement un état de joie et de bien-être émotionnel et physique. Ne se sentant pas le droit (inconsciemment toujours) d’exister pleinement, de mériter une relation affective saine, respectueuse, tendre et heureuse, une abondance fluide, du temps pour soi, etc. elle aura de la difficulté à se faire plaisir à chaque instant et pourra se retrouver à tourner en rond, à ne pas pouvoir s’ouvrir aux opportunités de changement heureux que la vie lui présente et pendant ce temps-là la vie passe. Elle remet le bonheur à plus tard à son insu.

  • Anonyme
    il y a 8 mois

    Ca va trop loin !

  • il y a 8 mois

    on devrait abolir la retraite , supprimer les cootisations retraites et laisser les gens s organiser comme ils le souhaitent , avec des organismes privés .

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.