Nemo
Lv 5
Nemo a posé la question dans Politique et gouvernementDroit · il y a 9 mois

La vie des animaux de zoo est elle si terrible ?

je n'aime pas les zoo ,MAIS

-les bêtes qui y sont sont souvent issues elles mêmes de parents en zoo

-ils sont protégés ,nourris,soignés par des personnels formés et souvent bienveillants

-leur durée de vie est souvent le double de leurs collègues en liberté

-ils peuvent servir de protection pour des espèces quasi-disparues et contribuer au repeuplement

9 réponses

Évaluation
  • il y a 9 mois
    Réponse favorite

    la prison n'est pas un endroit cool

  • il y a 9 mois

    Je ne  suis pas   pour  les  zoos   spécifiquement  et je suis  assez  partagé 

    Mais      ils  ont  cet  avantage dans certains  zoos  , et  pour  certaines  espèces   en voie de  disparition  de  les protéger   et   ils  sont  soignés      bien nourris  bien soignés et  choyés  souvent , et  cela permet  la pérennité    de    ces  espèces Au moins ils ne  subissent pas    les  prédateurs ,  l'homme  étant leur pire  ennemi souvent , pour  leur fourrure  leurs  ivoire ou leurs  cornes   ayant des pseudo  vertus  aphrodisiaques  ou autres  rapport   de fric    toujours Certains  zoos  comme   celui de  Beauval  ou la réserve de  Sigean en France   ou  celui de Berlin  sont  des  exemples    de réussite  ,  pour les  animaux  qui arrivent  à se reproduire, et c'est  signe  qu'ils  ne sont pas si  mal que  ça et  ils  jouissent  de grands  espaces  dans ces   zoos là  et les  conditions sanitaires y sont exemplaires  Mais  ce n'est pas toujours le  cas et  là , c'est   un peu la prison et la misère aussi  pour  eux,   et  ces  zoos  là devraient être ou supprimés  ou surveillés de  près  Ils  ne  bénéficient pas de ces avantages,manque de moyens ,   de place, de personnel  aussi   et leurs  conditions de  vie  sont  assez précaires parfois  et les  conditions  sanitaires  plus qu'insuffisantes  Et   il  faut  être  conscient quand  même,  que  tous les animaux  dans   tous  les  zoos,  ne seront jamais relâchés dans leur milieu  naturel ,qui leur est  totalement étranger,   et où ils  mourraient très vite incapables  de se défendre   dans ce  qui  avait été  leur environnement de  base  ,mais   qu'ils  ne  connaissent plus  ,et  ne  se méfieraient plus  des humains   qu'ils   ne verraient  plus   comme des prédateurs potentiels 

  • il y a 9 mois

    C'est un peu plus compliqué que cela. Tout d'abord il y a le fait que le territoire de chaque groupe animal est très restreint par rapport à la nature. Ainsi, une troupe de lions a un territoire entre 20 et 500 km2. Aucun zoo ne peut offrir une telle surface, juste pour une seule espèce.

    Il y a aussi l'aspect "interactions sociales". Si tu prends, par exemple, les cétacés, on sait que plus la taille du groupe est important, plus il y a une richesse d'émission de leurs "chants". Sauf, que dans un zoo, il est impossible de créer de vrais groupes. Donc ces animaux vivent dans une "pauvreté sociale" qui leur est préjudiciable.

    Par rapport au repeuplement, il ne faut pas oublier que ces animaux ont été elevés au contact de l'homme. Cela rend leur retour à la nature difficile, voir dangereux. Imagines par exemple les dégâts que peuvent créer un seul éléphant, qui viendrait sur un village juste pour retrouver des interactions sociales avec les hommes.

    Enfin, il y a aussi encore pas mal de zoos qui ont un espace très limité. Le zoo de La Flèche, qui passe à la télé, est un zoo moderne qui s'étend sur une superficie importante. A côté de cela tu as toujours des zoos de petite taille, où l'espace de vie des animaux et de quelques m2.

  • Roger
    Lv 5
    il y a 9 mois

    si tu te retrouve enfermer toute ta vie tu verra si ta vie est pas terrible

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 9 mois

    Les animaux de zoo ne disposent pas d'un espace conforme à leur nature. 

    Je préfère est de loin les réserves et parcs animaliers...

  • Vlad
    Lv 7
    il y a 9 mois

    Elle est honteuse, cette façon de les traiter.

  • Lv 7
    il y a 9 mois

    Ca dépend des zoos; les plus anciens et ceux participant au programme de conservation des espèces ont plus de chances d'offrir des conditions de vie correctes aux animaux. On peut espérer que les plus vieux parcs ont une certaine expérience pour offrir une bonne qualité de vie aux animaux, et ceux participants aux programmes de conservation des espèces menacées ont intérêt à proposer aux autres parcs des animaux en bon état, sinon ils vont le voir tout de suite et dénoncer le parc. Il y a aussi l'accès du public à tous les animaux qui peut être un signe de bon traitement, mais le public n'est pas spécialiste, il peut juste se demander pourquoi un animal est maigre, a le poil terne ou des plaques sans poil pour ceux qui en ont, tourne en rond, etc..

  • Anonyme
    il y a 3 mois

    Trappe Échourgnac est la marque commerciale d'un fromage français de lait pasteurisé de vache. Transformé par une laiterie industrielle (Triballat Noyal) en Ille-et-Vilaine, il est ensuite affiné artisanalement par les moniales trappistes de l'abbaye Notre-Dame de Bonne-Espérance, à Échourgnac en Dordogne (France). Sur l'emballage, cette marque est accompagnée de la marque Monastic.

    Originellement fromage au lait cru, il a été élaboré dès la fondation de l'abbaye (1868) par les moines trappistes venus de l'abbaye Notre-Dame-du-Port-du-Salut (Mayenne) qui achetaient pour cette fabrication le lait des paysans des alentours et le transformaient dans l'abbaye1. Cette activité fut interrompue en 1910, lorsqu'ils durent abandonner les lieux.Treize ans plus tard, en 1923, l'abbaye fut reprise par des sœurs cisterciennes d’Espéra de l’Agly sous le nom d'abbaye de Notre-Dame de Bonne-Espérance. Les moniales reprirent alors la transformation fromagère à laquelle elles ajoutèrent la production du lait.En 1999, les moniales n'exploitent plus de vaches ni ne transforment leur lait en fromages2. Des fromages industriels sont achetés à une entreprise laitière. La communauté apporte de la valeur ajoutée en créant la marque « Trappe Échourgnac » et en affinant artisanalement ces fromages3, en utilisant notamment de la liqueur de noix du commerce.En 2003, ne pouvant plus satisfaire à la demande de plus en plus forte de leur clientèle, les sœurs ont proposé aux moines de l'abbaye Notre-Dame de Timadeuc (Morbihan) de partager avec eux cette recette. Le nouveau fromage porte la marque « Le Timanoix ».

  • Anonyme
    il y a 9 mois

    Ben oui, tu as raison.. le personnel formé et souvent bienveillant y est zoophile, au sens littéral du terme, c'est à dire "celui qui aime les animaux".. 

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.