Nemo
Lv 5
Nemo a posé la question dans Politique et gouvernementDroit · il y a 9 mois

L'accusation de l' Etat ,et de ses fonctionnaires est devenue récurrente ,douteuse et injuste ?

-un camion en circulation fautive fait s'écrouler un pont ,c'est la faute à l' Etat ...

Mise à jour:

il semble évident que la domination de la pensée neo-libérale (après la pensée marxiste) est à l'origine de ces réflexes poujadistes

quand une entreprise vend un produit nocif on commence par mettre en cause les organismes de contrôle sanitaire supposés avoir failli

6 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 9 mois
    Réponse favorite

    Ca ne m' étonne pas trop

    Mais je pense aussi, tradition colbertito -jacobine !

  • il y a 9 mois

    transgresser la loi et accuser l'état ou pire encore le chef de l'état est devenu monnaie courante à chaque incident tout le monde fuit ses responsabilités lâchement !

  • jojo48
    Lv 7
    il y a 9 mois

    oui et cela est relayé par les partis d'opposition et les journalistes. il faut dire que 85% des fançais écoutent celui qui gueule le plus fort et non celui qui est sensé

  • Anonyme
    il y a 9 mois

    L'état avait fait ce qu'il fallait, les panneaux étaient en place, il est à l'abri des cons.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 3 mois

    Trappe Échourgnac est la marque commerciale d'un fromage français de lait pasteurisé de vache. Transformé par une laiterie industrielle (Triballat Noyal) en Ille-et-Vilaine, il est ensuite affiné artisanalement par les moniales trappistes de l'abbaye Notre-Dame de Bonne-Espérance, à Échourgnac en Dordogne (France). Sur l'emballage, cette marque est accompagnée de la marque Monastic.

    Originellement fromage au lait cru, il a été élaboré dès la fondation de l'abbaye (1868) par les moines trappistes venus de l'abbaye Notre-Dame-du-Port-du-Salut (Mayenne) qui achetaient pour cette fabrication le lait des paysans des alentours et le transformaient dans l'abbaye1. Cette activité fut interrompue en 1910, lorsqu'ils durent abandonner les lieux.Treize ans plus tard, en 1923, l'abbaye fut reprise par des sœurs cisterciennes d’Espéra de l’Agly sous le nom d'abbaye de Notre-Dame de Bonne-Espérance. Les moniales reprirent alors la transformation fromagère à laquelle elles ajoutèrent la production du lait.En 1999, les moniales n'exploitent plus de vaches ni ne transforment leur lait en fromages2. Des fromages industriels sont achetés à une entreprise laitière. La communauté apporte de la valeur ajoutée en créant la marque « Trappe Échourgnac » et en affinant artisanalement ces fromages3, en utilisant notamment de la liqueur de noix du commerce.En 2003, ne pouvant plus satisfaire à la demande de plus en plus forte de leur clientèle, les sœurs ont proposé aux moines de l'abbaye Notre-Dame de Timadeuc (Morbihan) de partager avec eux cette recette. Le nouveau fromage porte la marque « Le Timanoix ».

  • il y a 9 mois

    et l'état c'est nous ?

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.