llullu
Lv 4
llullu a posé la question dans Sciences et mathématiquesAstronomie et espace · il y a 1 mois

Des astéroïdes approchent sur lesquels la nasa veut s'entraîner à les détruire ou repousser. Que savez-vous là-dessus?

9 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Meilleure réponse

    C'est un serpent de mer qui ressurgit toutes les quelques années pour justifier le budget de la NASA à voter.

    On ne sait pas faire ; rappel : il s'agit de DEVIER DE SA TRAJECTOIRE UNE MONTAGNE DE PLUSIEURS DIZAINES DE KILOMETRES.

    Ce n'est sûrement pas un pétard mouillé qui y parviendra ! Cet argument est juste mis en avant par les sbires du lobby militaro-industriel pour casser les traités internationaux interdisant l'envoi et l'usage de bombes nucléaires dans l'espace.

    Cherchez sur ce thème, vous verrez que les EUA cherchent depuis peu à casser ce traité.

    Pourquoi ? Simplement parce que l'IDS, la défence "star wars" de reagan est caduque depuis 18 mois et l'annonce par Poutine qu'il peut venir frapper aux EUA à la porte ... DE DERRIERE !

    Avoir un missile au-dessus de Moscou est la seule alternative actuelle pour eux pour empêcher Poutine de raser les EUA.

    Pour en revenir aux astéroïdes et à l'intérêt très limité de les dévier de leur course :

    - il y a un projet de les dévier de leur course soit par des voiles solaires, soit des moteurs ioniques, en tout cas par de faibles poussées mais continues.

    - question majeure qui inquiète les astronomes : est-ce que le remède ne sera pas pire que la maladie, ne risque-t-on pas de précipiter la chute de ces corps (il suffit que la poussée soit mal maîtrisée, qu'on perde le contrôle de celle-ci ; que ce passerait-il en cas d'effondrement dans 20 ans si on a installé une voile solaire qui ne devrait fonctionner qu'un certain nombre d'années et qu'on n'a plus le labo, les antennes ni l'énergie puis plus tard les savoirs (de ce dispositif et comment le commander) ? Au fil des ans, là où on voulait l'écarter de la Terre ou va peut-être le placer sur notre orbite !).

    - faire sauter l'astéroïde est bien pire que le mal - en admettant qu'on ait une bombe de la taille suffisante (la Tsar Bomba ?) - puisque alors on DISPERSERAIT UNE NUEE DE CAILLOUX DONT DES TRES GROS CAPABLE D'ATTEINDRE LE SOL DANS TOUTES LES DIRECTIONS SANS AUCUN CONTRÔLE DE DIRECTION ET VITESSE !

    - il y a peu de ces astéroïdes et leur fréquence de collision est très faible. On risque mille fois plus de disparaître par la connerie humaine bien avant ça (CC, biodiversité, effondrement économico-écologico-socio-politique, guerre nucléaire, pollutions chimiques, agricoles et nucléaires, etc.)

    - pour l'instant, ces dernières années, on a été frôlé par plus d'objets qu'on a découverts souvent a posteriori que par ceux connus.

    - l'un d'eux avait posé une question cruciale : allait-il passé par le trou de la serrure (terme utilisé) signifiant qu'à son passage suivant il avait une grande probabilité d'entrer en collision avec la Terre. L'astrométrie ne permettait pas de déterminer avec suffisamment de finesse la réponse, même quelques semaines avant son passage. Or il devrait repasser des décennies ensuite (donc fluctuations par les précisions de calcul et la nature chaotique de ces équations orbitales) soit de quoi avoir une marge d'erreur importante.

    - quand on voit qu'un objet situé à des centaines de millions de kilomètres peut frôler la Terre sous l'orbite lunaire, donc quelques centaines de milliers de kilomètres, on imagine bien qu'une perturbation minime, surtout si elle est continue, peut influencer de façon désastreuse le passage à proximité de la Terre.

    FAUT-IL DONC JOUER AUX APPRENTIS SORCIERS ?

    Dans la mesure où il s'agirait d'un petit objet, sous le kilomètre, c'est peut-être encore envisageable.

  • René
    Lv 5
    il y a 1 mois

    https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/asteroi...

    Sinon, essaie de faire des recherches sur Didymos et Didymoon.

  • il y a 1 mois

    Aucun astéroide dangereux n'est en position de collision avec la Terre ces prochaines années, mais des études sont conduites dans le but d'étudier ce que nous pourrions faire dans le cas où cela arriverait.

    "Mais, au cas où, la Nasa veut tout de même vérifier s'il est possible de modifier l'orbite d'un de ces blocs rocheux. Ce sera l'objectif de la mission Dart. En décembre 2020, elle s'en ira percuter l'astéroïde binaire Didymos, composé de Didymos A (780 mètres) et Didymos B (160 mètres), afin de modifier de façon infime sa trajectoire."

  • il y a 1 mois

    Ça a fait partie des projets, ça remonte à 2010-2015 (voir lien)

    Depuis, pas mal d'autres projets se sont mis en place, surtout au sein d'alliances avec les agences spatiales Chinoises et Indiennes, mais pas uniquement.

    Les idées ne sont pas perdues, c'est tout.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 mois

    La NASA ne s'entraîne pas sur des astéroïdes (vous parlez de cela comme si c'était un hobby).

    La destruction ou le déroutage d'une astéroïde reste à l'état d'hypothèses.

    La plus efficace serait la destruction du corps céleste par des missiles lancés depuis l'espace (satellite ou station spatiale).

  • il y a 1 mois

    non nzzzzzzzzzz

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Moi je quitte le Navire avant qu'il explose!

    Au Revoaaaaaaaaaaar et bonne chance avec les Singes 

    Attachment image
  • il y a 1 mois

    Du n importe quoi auquel il faut apposer un fin de ...recevoir

  • Gildas
    Lv 7
    il y a 1 mois

    je ne dirai rien, bouche cousue

    ceci dit si c'est une commette de glace, je me demande si ça la refroidit ou pas

    je n'en dors plus la nuit

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.