Elidal
Lv 6
Elidal a posé la question dans Arts et sciences humainesPoésie · il y a 4 semaines

Et si nous sortions des dictionnaires quelques mots oubliés?

En prose, en poème... Merci de vos belles réponses.. ☺

Attachment image

7 réponses

Évaluation
  • il y a 4 semaines
    Meilleure réponse

    moucharabieh  de guingois

    la marmaille  me rasséréne un peu

    Je compris que j’étais dans le margouillis.

  • Arta
    Lv 7
    il y a 4 semaines

    Oh ! le ciel s'abeausit ,

    L'après-midi sera concolore,

    Pourvu qu'il ne s'emboucane pas avant la nuit......

    Elidal je déhotte car rester assise mon vêtement  à tendance à gongonner........

    • Elidal
      Lv 6
      il y a 4 semainesSignaler

      Bravo Arta, je n'en connaissais pas beaucoup là! ☺
      Vous faites dans le néologisme, Théodore?

  • L'obsolescence des mots est une petite mort de la culture...

  • il y a 4 semaines

    bonsoir chère Eli♥

    jade or ta question

    elle me permet de sortir non seulement du dictionnaire des mots oubliés mais également un morceaux d'histoire de la langue de Molière qui en ce temps là n'était même pas encore en projet de  conception par ses parents qui eux-mêmes ne l'étaient pas non plus ;0)

    il s'agit d'un extrait de  "la Queste del Saint Graal" roman en prose écrit en 1220 par un auteur inconnuL'épée de Galaad(le roi Salomon a construit un vaisseau ; il y fait porter une armure destinée au dernier de ses descendants, qui sera le meilleur chevalier de tous les temps)

    l'épée de Galaad

    "Quant la nef fu fete et mise en mer, la dame i fist metre un lit grant et merveilleux, et i fist metre coutes pointes plusors, tant que li lisz fu biax et genz. Et au chevez si mist li rois sa corone et le covri d'un blanc drap de soie. Et il avoit a sa fame bailliée l'espée por metre les renges, et il dist :

     "Aportez ça l'espée ; si la metrai as piés dou lit."

    Et ele li aporta ; et il la resgarda : si vit qu'ele i avoit mises renges d'estoupes ; si s'en dut corroucier, quant ele li dist :

    "Sire, sachiez que je n'ai nule si haute chose, qui soit digne de sostenir si haute espée come ceste est."

    Traduction : ;0))

    Quand le vaisseau fut fait et mis en mer, la dame y fit mettre un lit grand et merveilleux, et fit mettre sur le lit plusieurs couvre-pieds piqués, si bien que le lit fut beau et superbe. Et au chevet le roi mit sa couronne et il la couvrit d'un drap blanc de soie. Il avait donné l'épée à sa femme pour y mettre les bandes du baudrier, et il lui dit :

    "Apportez ici l'épée ; ainsi je la mettrai aux pieds du lit. "

    et elle la lui apporta ; et il la regarda ; or il vit qu'elle y avait mis des bandes d'étoupe; il allait s'en courroucer, quand elle lui dit :

    "Sire, sachez que je n'ai nulle chose si précieuse, qu'elle soit digne de soutenir une épée aussi précieuse qu'est celle-ci."

    remarque : l'orthographe de ce temps là était plus logique que le nôtre aujourd'hui : chaque lettre y représentait en principe un son ; on doit donc lire le texte ci-dessus en prononçant toutes les lettres 

    ............

    merci pour ta si belle question☺passe une belle fin de soirée☺

    Nota bene - le texte que j'ai tapé est issu d'un de mes vieux livres de l'histoire de la langue française - par conséquent je ne peux pas donner de lien url

    Attachment image
    • Riha Cœur de Jade
      Lv 7
      il y a 4 semainesSignaler

       un mot comme "beauté" aurait-il le même style écrit "boté"? bien évidemment il y a l'homonyme "botter" qui lui rien qu'en le prononçant on déjà sent la fessée et cela n'a rien de beau...enfin voilà je m'exprime à nouveau très mal
      donc je m'arrête là et te souhaite un très bon 11 novembre, bisous☺ 

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 4 semaines

    Et me voila grosjean comme devant !

  • il y a 4 semaines

    Impétrants comme récipiendiaires attendaient l Hallali et le lecte parla doxa !

  • il y a 4 semaines

    Petits pd-G de menthes 

    Gloussa au vole 

    Cajo remplit dunes d’histoire vertes 

    Fontaine de  ’argents 

    Cour en fée dfeux arriéré

    Course soit sagement icar 

    au dessus des airs de ’odeurs 

    à trouvé la courante 

    Attachment image
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.