Anonyme
Anonyme a posé la question dans Sciences socialesCondition féminine et masculine · il y a 1 mois

Considérer polygamie, prostitution et homosexualité comme contre-nature, en aimant ceux qui pratiquent ces choses, est-ce de l'intolérance?

Est-ce que le fait de considérer qu'il n'est pas normal de vendre des services sexuels, avoir plusieurs amoureux(ses), ou être homosexuel(le), est une forme d'intolérance?

Si l'on aime les gens, mais que l'on ne partage pas leur moeurs, sans les juger, mais sans les approuver non plus; est-on une personne tolérante ou intolérante?

11 réponses

Évaluation
  • il y a 4 semaines

    je dirais bien ni l'un ni l'autre et les deux en même temps...

    Je m'explique : il y a beaucoup de sens au mot "tolérance"... on fait preuve de tolérance quand on admet chez les autres des manières de vivre et de penser qui diffèrent de la sienne, d'après le dictionnaire. Sauf que "admettre" a beaucoup de signification lui aussi... admettre qu'il existe des gens insupportables ne signifie pas qu'on les supporte pour autant...

    Donc tout dépend du sens que tu mets à "tolérance"... la tolérance au gluten n'est pas la même que la tolérance au bruit, qui n'est pas la même que la tolérance face à la connerie, qui n'est pas la même que le respect du point de vue d'autrui...

    De la même façon, il faut se méfier du mot "normal". La "norme", c'est "le comportement de 90-95% de la population". Si tout le monde pense que la terre est plate, alors, la norme est de penser que la terre est plate. La norme, c'est l'effet du grand nombre, ce n'est ni la bonne santé, ni la vérité, ni la morale. Inutile de dire que la norme change en fonction des pays et des époques... si on place par exemple la prostitution, on peut dire qu'il n'est pas "normal" de se prostituer, dans le sens où l'immense majorité de la population ne se prostitue pas. De la même façon, il n'est pas normal d'être médecin, pour exactement les mêmes raisons. Mais il est normal qu'une part de la population se prostitue, dans le sens où dans l'immense majorité des zones du globes une part de la population se prostitue. La norme, ce n'est que l'effet du grand nombre.

    Donc après, tout dépend du sens que tu mets derrière ces mots. Si tu considères le mot "normal" dans son sens de "grand nombre", il n'y a pas de question, sauf celui d'être ainsi compris par ceux qui te lisent. Si tu considères qu'il n'est pas souhaitable, ou moral, là, tu émets un jugement de valeur, qui plus est négatif sur un comportement, on sort du cadre de la tolérance au sens "respect du point de vue d'autrui".

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Considérer que l'intime appartient à l'intime, t'y avais déjà pensé? 

  • il y a 1 mois

    Ce sera surtout une personne avec une vie sexuelle vachement pauvre ...

    Un peu d'ouverture d'esprit, que diable !

  • Nemo
    Lv 4
    il y a 2 semaines

    contre nature n'est pas le bon terme (on peut trouver chez des animaux de l'homosexualité,et même prostitution...) ,et les pratiques que tu rejette ont pu ou sont considérées comme normale dans d'autres civilisations ou d'autres périodes

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 4 semaines

    On a parfaitement le droit d'être contre des choses, manquerez plus qu’on soit obliger d'aimer se qu'on aime pas, la on est pas en accord avec nous même.

    Par contre il faut être tolérant en ne les jugeant pas, ni les critiquer, ni les insulter, ni les tuer. Chacun fait selon son libre arbitre.

  • Anael
    Lv 7
    il y a 4 semaines

    Aimer c'est en plus que tolérer ...

    On n'a de quoi se soumettre aux catégories comme tolérance -intolérance, mais avoir des critères dans le respect de la loi divine. La loi divine dit d'aimer inconditionnellement, en toute sagesse.

    On aime les pécheurs, mais on se doit à soi même avoir   une attitude neutre face aux péchés du monde.

    Aimer les pécheurs, ne veut pas dire adopter leurs mœurs. Les faire connu ton point de vue, et si ils tiennent trop vivre en erreur, on les laisse faire, car c'est leur libre arbitre de faire leur vie. Mais il faut savoir, que si on vit dans leur proximité, ça fait absorber de leur énergie et en fonction de ta stabilité, ça peut influencer ta vie aussi.

    :)

  • T*H*Y
    Lv 7
    il y a 1 mois

    oui si tu portes un jugement discriminant sur des bases religieuses ou sociales

  • il y a 1 mois

    Ce sont des choses pas comparables entres elles et très différentes mais on peut aimer des gens sans se préoccuper de leur orientation sexuelle. 

    Même les couples mariés ne se ressemblent pas toujours et ont souvent des opinions différentes mais ça ne les empêche pas de s'aimer...  (pour un temps car si les différences sont trop grandes, leur couple ne tiendra pas une fois le grand amour passé).

  • il y a 1 semaine

    Quel est le problème ?

  • il y a 4 semaines

    Tout mélanger est la source de l'intolérance

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.