Comment avez-vous arrêtez de boire l'alcool?

16 réponses

Évaluation
  • Denise
    Lv 5
    il y a 2 mois
    Meilleure réponse

    je n'ai, jamais été alcoolique, j'aurais peut être pu le devenir si j'avais été riche ^^ j'adore le bon champagne ... donc pas eu à arrêter.

    *Par contre, tu penses bien qu'en Bretagne on a des prototypes du genre, et j'en ai rencontré qui ont arrêté. Certains via les AA, mais il faut faire la démarche, et ça parfois ce n'est pas évident.

    Sous la pression ça ne sert à rien, il faut que le sujet soit prêt et motivé. Il faut donc toujours commencer par les AA la plupart du temps si on veut le faire. Certains arrivent à devenir abstinents tous seuls, j'en ai connu aussi, mais un alcoolique RESTE alcoolique toute sa vie, il devient simplement abstinent. Même pas un dé à coudre d'alcool jusqu'à la fin de ses jours .. il faut le savoir.

    mais j'ai connu un bonhomme, il venait labourer mon terrain, alors lui son histoire est atypique. Il m'a dit " moi je ne bois que de l'eau ou des jus de fruits " étonnant pour un vieux garçon du cru..et il m'a expliqué un jour :" Comme tout le monde j'ai bu, et bu plus qu'il ne faut, toute ma jeunesse... et je suis devenu adulte et j'ai bu , tous les jours... et puis une nuit j 'ai rêvé que je mourrais et qu'on disait " ah ! pas étonnant il picolait tellement ..." et quand je me suis réveillé, plus jamais je n'ai touché une goutte d'alcool .."

    belle accès à l'abstinence non ? il a écouté ce que lui disait son inconscient .

    L'alcoolisme est un fléau réel, et une addiction héréditaire souvent pas toujours . Perso j'en vois, des alcooliques mais c'est une vraie souffrance, une vraie maladie qui détruit le buveur, mais aussi les co dépendants, les enfants, la femme, la famille. Souvent il faut qu'ils perdent tout pour commencer à penser à arrêter, mais ce n'est pas facile souvent, et certains se terminent dans beaucoup de souffrances. Ils ne me font pas rire du tout ;;

    • coolness
      Lv 7
      il y a 1 moisSignaler

      l'alcoolisme est une maladie.
      et cela se soigne.

  • il y a 2 mois

    Je n'ai jamais bu beaucoup alors je n'ai pas besoin d'arrêter , puisque ma consommation est vraiment plus que modérée et surtout pas quotidienne

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    de la volonté et un médoc pris pendant 2 mois, et terminé depuis presque 1 an.

    • Denise
      Lv 5
      il y a 2 moisSignaler

      que 2 mois ton médoc !! super ,donc sans filet maintenant ! bravo !

  • Anonyme
    il y a 2 mois

    j'ai jamais arrêté

    j'en ai un peu besoin je pense 

    après ma journée ca me détend le soir....je suis bien !

    et y'a pas de mal a se faire du bien 

    entre boire un ou deux verres et 1 litre par soir y'a une difference aussi 

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 3 semaines

    en buvant de l eau

  • Anonyme
    il y a 4 semaines

    je ne bois jamais d'alcool, seulement du bon vin ou de la bonne bière, et toujours avecmodération...

  • arrial
    Lv 7
    il y a 2 mois

    Bah … suffit d'en avaler assez pour n'avoir plus soif ‼

  • il y a 2 mois

    J'ai jamais commencé !

  • il y a 2 mois

    J'ai entendu parler d'un médicament qui avait pour effet secondaire d’arrêter la consommation d'alcool, mais je ne me souviens plus du nom et si il est commercialisé pour les traitements d’addiction à l'alcool.

    Problème avec le foie (l'alcoolisme, ...) = problème avec le respect.

    Posez vous des questions autour de votre respect pour vous même et se que vous croyez être un manque de respect des autres envers vous même et de ne plus prendre à cœur les véritables manques de respect des autres.

    La racine du problème est là.

    Tout les problèmes des adultes viennent de l'enfance, ici le père ou la mère ont manqué de respect pour leur enfant.

  • il y a 2 mois

    J'ai commencé ... par ne jamais en consommer !

    J'ai dit !

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.