Têtaclic a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 3 semaines

Faire comme certains philosophes l'éloge de la dérision, est-ce bien raisonnable et respectueux...?

Mise à jour:

Il ne faut pas faire semblant de philosopher, mais philosopher pour de bon ; car nous n’avons pas besoin de paraître en bonne santé, mais de l’être vraiment.

Épicure

 

9 réponses

Évaluation
  • il y a 3 semaines

    Mais pas donné à tout le monde

    Ce qui était unique chez notre cher Monsieur NOO c'est que c'est de lui qu'il se moquait et en tous cas toujours plein de modestie et de bienveillance ...

    Camus encore :" La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme. ""

    • timinet
      Lv 7
      il y a 3 semainesSignaler

      Ah peut-être bien cher Têta mais pas avec l'acharnement qu vous mettez à m'interpeler C'en était presque reposant .
      ""Je suis tellement vieux disait -il qu'il m'est arrivé de penser avant même de l'invention de l'ordi, ou alors ils remplissaient une pièce entière."

  • il y a 3 semaines

    La dérision appartient à la rhétorique. En ce sens on ne pourrait faire reproche au philosophe d'en user... De plus, ce trope peut représenter une forme de dissimulation verbale permettant de déclarer une intention qui pourrait se révéler choquante révélée dans son champ lexical ordinaire et direct > Usage du sens ironique, du "2ème degré" pour franchir les tabous culturels.

    Ironie, dérision > OUI,

    mais seulement dépourvues de tout cynisme, de tout sarcasme, selon moi.

    • Carlène
      Lv 7
      il y a 3 semainesSignaler

      Je ne connais pas ce somnifère, ce spiritueux, et je crains qu'il ne me laisse dans le brouillard sur des escarpins à bascule !! lol

  • il y a 3 semaines

    je cultive toujours un petit carré de dérision loin des regards, on peut toujours en avoir besoin en cas de coup dur ? et puis plus on prend de l'âge, tout devient dérisoire, m^me les combats de coq ?

    • Arta
      Lv 7
      il y a 3 semainesSignaler

      Le gallinacé tel Maurice le coq a compris que son exploit avait fait les choux gras de la presse de Q/R.......

  • Niezky
    Lv 5
    il y a 3 semaines

    Bonjour :)

    La dérision tout comme sa petite sœur l'ironie ...Parfois utilisés à tors non pour le bien mais pour faire mal , parfois c'est pour épater la galerie de sourds et d'aveugles .N’empêche qu'on trouve dans certains discours ironiques une certaine complicité quand c'est adresser à la bêtise et à la méchanceté .

    • Têtaclic
      Lv 7
      il y a 3 semainesSignaler

      Bien le bonjour à toi l'ami... ainsi que celui de ma petite sœur ! :-)

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 3 semaines

    évidemment que l'éloge de la dérision est tout ce qu'il y a de sérieux

    https://livre.fnac.com/a6241656/Gerard-Landspurg-H...

  • il y a 3 semaines

    Non, cela ne l'est pas, enfin selon ce qu'on entend par dérision.

    En un sens, c'est une arrogance de pédant vaniteux et flatulent.

    Un mépris de solipsiste. Qui ne voit d'égal et d'intérêt, de curiosité saine qu'en ses paires.

    A moins que ce soit l'autre, qui enfle, et dans ce cas la dérision peut avoir

    but de lui rappeler le doux plancher des vaches.

    Bref, faire l'éloge de la légèreté du cœur, de l'auto-dérision, n'est pas la même chose

    que faire l'éloge de la dérision. Si vous lui enlevez : condescendance, mépris,

    moquerie, je dis ok. Si votre dérision en témoigne, je dis alors

    "ce n'est pas de l'humour mais de la vengeance sadique".

    Ajout :

    Monsieur Noocratie prêchait l'autodérision, ou la dérision globale.

    Pas la dérision ciblée !

  • Arta
    Lv 7
    il y a 3 semaines

    La dérision est généralement très masculine.... créer un sens à ses propres faiblesses, le mépris n'est pas très éloigné. Rien de généreux.

    • Arta
      Lv 7
      il y a 3 semainesSignaler

      On ne se lasse pas d'apprendre sur Q/R............

  • il y a 3 semaines

    Tout dépend ! Erasme avait bien dû publié un playdoyer pour " l'Eloge de la folie"

  • il y a 3 semaines

    C 'est un pied de nez en fin de course .

    Devant l' impuissance à déjouer l' inéluctable .

    En quoi faudrait-il être raisonnable et respectueux ?

    .la vie est-elle raisonnable et respectueuse elle ?

    Face à l'absurdité on ne peut qu' éclater de rire .

    C 'est la seule arme qu'il nous reste avant de la passer à gauche .

    .

    • Têtaclic
      Lv 7
      il y a 3 semainesSignaler

      ... passer l'arme à droite et même à l'extrême droite avant de la passer à gauche...?

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.