Mister ISME a posé la question dans Arts et sciences humainesPhilosophie · il y a 4 semaines

Il était une fois une question, unique, la seule importante. On continue ou pas ?

La philosophie considère que s'il y a une question fondamentale,

c'est celle du suicide. (Cf Camus).

Or cette question du suicide se comprend bien relativement

au solipsisme du penseur : en conscience, il n'y a que "lui" et l'absolu.

"Je mets fin à ma vie, ou non" ?

Mais dans l'optique ou nous ne sommes pas qu'un

(ou nous ne sommes pas seulement un), la question fondamentale

changerait peut-être, et deviendrait alors

"voulez-vous que l'humanité continue ?"

Que répondriez-vous à cette question, si on vous la posait

de votre vivant, mais que c'était aussi une question que l'on vous

pose aux portes de "l'au-delà" ?

7 réponses

Évaluation
  • il y a 4 semaines
    Meilleure réponse

    Bien sûr que je veux que l'humanité continue à chercher son bonheur

    Je ne sais pas vous, mais j'ai 9 petits enfants et je n'ai pas envie de les désespérer ils n'ont pas encore donné tout leur potentiel

    Pour moi, j'ai fait ce que j'ai pu ,et puisque vous citez Camus citez le complètement"" Il faut imaginer Sisyphe heureux l'homme n'est pas un con c'est un homme debout ....il n'y a qu'un monde. Le bonheur et l'absurde sont deux fils de la même terre. Ils sont inséparables. L'erreur serait de dire que le bonheur naît forcément de la découverte absurde. Il arrive aussi bien que le sentiment de l'absurde naisse du bonheur. " Je juge que tout est bien ", dit Œdipe, et cette parole est sacrée. Elle retentit dans l'univers farouche et limité de l'homme. Elle enseigne que tout n'est pas, n'a pas été épuisé. Elle chasse de ce monde un dieu qui y était entré avec l'insatisfaction et le goût des douleurs inutiles. Elle fait du destin une affaire d'homme, qui doit être réglée entre les hommes.....""

    • timinet
      Lv 7
      il y a 2 semainesSignaler

      Merci pour la MR ça prouve au moins qu'on va finir par se comprendre .
      Figurez vous:
      Je suis née et élevée croyante et je trouve néanmoins que l'optimisme athée représenté par Camus est notre maître à tous ; complété et encouragé par la laïcité de nos institutions

  • Elidal
    Lv 6
    il y a 4 semaines

    Bonjour Mister Isme,

    A titre personnel, je vais céder ma place aux candidats volontaires, qu'ils partent devant j'arriverai plus tard! Car,comme dit, la vie est mon seule luxe ici bas!

    Par contre concernant la question " Voulez-vous que l'humanité s'arrête?" Vu l'état dans lequel est notre planète, ne serait-ce pas la meilleure solution pour qu'elle se régénère?  Et je le dis en conscience ☺

    • Mister ISME
      Lv 7
      il y a 4 semainesSignaler

      les hydrocarbures, ça rapporte beaucoup aux intéressés. Voudraient-ils d'une transformation qui dessert leurs intérêts ? Seulement que ceux-ci seront épuisés, que le monde aura "chaud", là miracle, on aura la solution !!!

  • Anonyme
    il y a 4 semaines

    La question fondamentale pour moi est : faut il vivre dans un Monde qui ne nous ressemble pas et où on y est complètement étrangers pour ne pas dire invisible ?

    Si c'est pour ne pas y être heureux, à quoi bon de vivre ^^ ^^

    (le suicide arrive à cause des rejets de autre(s))

    Source(s) : Faut il que j'aille faire pipi pendant que l'envie est présente sachant, que si je n'y vais pas, je vais flinguer mon système urinaire ?
  • Niezky
    Lv 5
    il y a 4 semaines

    Zweig et sa compagne n'ont pas montré leur intention , ils ne voulaient aucune compassion qui vienne d'une humanité dont ils doutait .

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 4 semaines

    Les enfants n'ont pas attendu d'être adultes pour savoir que c'est pas parce qu'on a un personnage représenté par un jouet qu'il faut systématiquement le faire jouer, cela dépend du scénario proposé par les autres enfants. Cela fait penser à un fermier qui avaient plusieurs filles de différentes portées et qui désirait les marier le même jour alors il se retrouva à la fête avec des filles trop jeunes et des filles plus âgées.

  • il y a 4 semaines

    Quelle question ?

  • il y a 4 semaines

    Que l' humanité fasse ce qu'elle veut .

    Bien sur , que je veux que l' humanité continue

    il y a tellement de cons qui sont heureux de vivre

    pourquoi les en priver ?

    Mais ça sera bientôt sans moi .

    .

    • Mister ISME
      Lv 7
      il y a 4 semainesSignaler

      mais merci, en tout cas, de vouloir laisser la lumière allumée en sortant, pour ceux qui restent :-)

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.