Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesPoésie · il y a 9 mois

les poemes sur "l'amour" d Aragon reflétent t'ils la passion heureuse?

Mise à jour:

l'amour Elsa / Aragon était il partagé ?

Aragon était fou amoureux De Nancy avant de rencontrer Elsa .

On évoque même la tentative de suicide D'Aragon.

quant à Elsa épouse d'André Triolet l'attrait pour Aragon

était il du plus a la notoriété D'Aragon qu'à la monotonie de vie

avec Mr Triolet..La passion heureuse existe t'elle .Aragon

n'a pas toujours été fidèle avec Elsa

Mise à jour 2:

Je te touche et je vois ton corps et tu respires

Ce ne sont plus les jours du vivre séparés

C'est toi tu vas tu viens et je suis ton empire

Pour le meilleur et pour le pire

Et jamais tu ne fus aussi lointaine à mon gré

Ensemble nous trouvons au pays des merveilles

Le plaisir sérieux couleur de l'absolu

Mais lorsque je reviens à nous que je m'éveille

Si je soupire à ton oreille

Comme des mots d'adieu tu ne les entends plus.

Mise à jour 3:

Elle dort Longuement je l'écoute se taire

C'est elle dans mes bras présente et cependant

Plus absente d'y être et moi plus solitaire

D'être plus près de son mystère

Comme un joueur qui lit aux dés le point perdant.

Le jour qui semblera l'arracher à l'absence

Me la rend plus touchante et plus belle que lui

De l'ombre elle a gardé les parfums et l'essence

Elle est comme un songe des sens

Le jour qui la ramène est encore une nuit

Mise à jour 4:

Comme le coquillage enregistre la mer

Grisant mon coeur treize ans treize hivers treize étés

J'aurais tremblé treize ans sur le seuil des chimères

Treize ans d'une peur douce-amère

Et treize ans conjuré des périls inventés

O mon enfant le temps n'est pas à notre taille

Que sont mille et une nuit pour des amants

Treize ans c'est comme un jour et c'est un feu de paille

Qui brûle à nos pieds maille à maille

Le magique tapis de notre isolement

Ouverture, Louis ARAGON, Les Yeux d'Elsa, (1942)

3 réponses

Évaluation
  • Elidal
    Lv 6
    il y a 9 mois
    Réponse favorite

    Bonsoir,

    Les poèmes d'Aragon reflètent l'amour profond... Plus que la passion, je ressens dans ses poèmes la complémentarité que l'autre peut nous apporter quand l'amour est vraiment partagé..

    https://www.youtube.com/watch?v=K4236u0imeI

    Youtube thumbnail

    ,

    • Elidal
      Lv 6
      il y a 9 moisSignaler

      Merci pour la MR.. ☺

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 9 mois

    bonsoir 

    merci pour ta belle question j'aime beaucoup les poèmes d'Aragon 

    les poètes étaient très libertaires et libertins à la limite de la débauche à leur époque donc comment voulais-tu qu'ils soient fidèles les uns les autres... je ne dis pas que c'était l'idéal mais ils se voulaient ainsi 

    et ils vivaient leur amour dans l'instant présent pleinement si tu lis bien le poème d'Aragon dont Brassens a tronqué le dernier vers du poème il n'y a pas d'amour heureux Aragon écrit =>

    "Il n'y a pas d'amour heureux

    Mais c'est notre amour à tous les deux"

    peu importe comment il est cet amour heureux ou malheureux mais c'est le leur à tous les deux "mais c'est notre amour à tous les deux" c'est plutôt une ouverture pour les deux amoureux 

    oui dommage que Brassens a tronqué ce vers car il donne une autre vision du poème de Louis Aragon et malgré tout je pense que ce dernier vers est plutôt une ouverture donc Elsa peut être heureuse puisque c'est comme ça qu'ils se sont aimés et oui l'amour d'Elsa est partagé

    merci aussi pour le magnifique poème l'ouverture j'aime aussi... ainsi que pour la chanson de Brassens même si ce n'est qu'une interprétation du beau poème d'Aragon

    passe une excellente fin de soirée☺

    @ un autre amour au-delà de la mort ... Nush toujours vivante

    Ma morte vivante

    Dans mon chagrin rien n'est en mouvement

    J'attends personne ne viendra

    Ni de jour ni de nuit

    Ni jamais plus de ce qui fut moi-même

    Mes yeux se sont séparés de tes yeux

    Ils perdent leur confiance ils perdent leur lumière

    Ma bouche s'est séparée de ta bouche

    Ma bouche s'est séparée du plaisir

    Et du sens de l'amour et du sens de la vie

    Mes mains se sont séparées de tes mains

    Mes mains laissent tout échapper

    Mes pieds se sont séparés de tes pieds

    Ils n'avanceront plus il n'y a plus de routes

    Ils ne connaîtront plus mon poids ni le repos

    Il m'est donné de voir ma vie finir

    Avec la tienne

    Ma vie en ton pouvoir

    Que j'ai crue infinie

    Et l'avenir mon seul espoir c'est mon tombeau

    Pareil en tien cerné d'un monde indifférent

    J'étais si près de toi que j'ai froid près des autres.

    - Paul Éluard (1895-1952 à 56 ans)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 9 mois

    Aragon n'était pas un homme heureux

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Con_d%27Ir%C3%A8n...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.