Robinet a posé la question dans EnvironnementRéchauffement climatique · il y a 1 mois

Le réchauffement climatique est-il un maintenant irréversible ?

Mise à jour:

Lire : le processus est-il maintenant irréversible !!! Mais tout le monde aura compris.

17 réponses

Évaluation
  • il y a 1 mois
    Meilleure réponse

    certainement, aucun rapport :mais,la surpopulation, l’appât du gain de certaines entreprise (déforestations, Fracturation hydraulique pour du gaz ou pétrole ,etc,,,) je plains l'avenir des enfants,,,

    • Tout ça n'explique pas ton "certainement". Il n'y a en fait pas de rapport direct entre ce que tu cites et l'irréversibilité de certains phénomènes au-delà d'un certain seuil de réchauffement.

  • Roger
    Lv 5
    il y a 1 mois

    se qui est sur c'est que l'homme arrange pas la situation

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Le climat change depuis que la terre existe, les températures montent ou descendent successivement sans que l'homme ne puisse faire quoi que ce soit.

    Donc, ça a toujours été réversible jusqu'à présent puisque quand les températures montent, elles finissent par redescendre et quand elles descendent, elles finissent par remonter.

    Source(s) : Graphiques de températures des millénaires et centaines de milliers d'années passés.
    • Il y a des changements climatiques depuis que la Terre existe... quel scoop !
      Les phénomènes naturels qui impactent la Terre entière ne sont pas en cause à l'échelle de l'évolution actuelle alors que la cause anthropique est identifiée maintenant avec certitude.

      .

  • il y a 1 mois

    tant mieux , je n'aime pas le froid !!

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • lams
    Lv 6
    il y a 2 semaines

    ...Pas irréversible !.... Seulement,pour cette génération, c fini !!!!...... DEVONS AGIR VITE POUR LA GÉNÉRATION A VENIR ,DANS 100 ans ou plus !!!!!!.....Pour vous et moi, ....."relativement irréversible". !!!!!

  • Anonyme
    il y a 1 mois

    on n'as les moyens de vivre sans pétrole alors pourquoi on ne le fait pas savoir ?

    on attend quoi au juste ?

  • il y a 1 mois

    Les volcans sont pour une cause du réchauffement de la planète ils rejettent du CO2 et réchauffe l'aire plus de trente en activité

    Source(s) : Sur la 5 samedi a 14h55 une planète sans pareil voir en replay
    • SAINTMARC
      Lv 5
      il y a 4 semainesSignaler

      Et encore, il n'y a que la moitié de l'humanité qui consomme ça (PIB de l'Afrique = PIB de la Francel, pour 20 fois plus de population)

  • il y a 1 mois

    pas sûr, pour ma part. Si je crois très volontiers à l'incidence des activités

    humaines sur le climat, je crois aussi aux phases terrestres indépendamment

    de notre volonté. Or nous devrions, normalement, entrer en ère glacière.

    Je ne sais lequel des deux aspects l'emporterai sur le terme.

    Le réchauffement anthropocène ou l'ère glacière ?

    • "normalement, entrer en ère glacière" ? C'est pas prévu avant quelques millénaires. Il ne faut pas compter que dans ce délai les deux phénomènes se compensent.

  • C'est une arnaque politico -économique

  • il y a 1 mois

    Tu te places à quelle échelle ? 10, 100 ou 1 000 ans ?

    À 10 ans, c'est mort, nous sommes sur la pente croissante, les 15 dernières années étant les plus chaudes depuis le début des relevés, à quelques exceptions près. Même avec la théorie de la hausse de température de la Terre plate, concurrente erronée de la théorie de la hausse de température de la Terre courbe !

    À 100 ans, c'est peu probable. Théoriquement si on agit dans les 24 mois qui viennent, on peut maintenir à 2 °C la hausse en 2100.

    Sauf que pour ça, il faut réussir en une vingtaine de mois à faire tout ce que nos « représentants » ont volontairement refuser de faire depuis une vingtaine d'années ! Donc la température va vraisemblablement monter jusqu'à 5 °C, sauf si l'effondrement passe par là avant.

    À 1 000 ans, là ça devient possible, tout simplement car nous auront eu le temps d'agir, tant durant ce siècle (volontairement par les transitions ou par l'effondrement) que durant les suivants où nous pourrons agir sur tous les leviers, consommation, population, ingénierie.

    Quoique, avec le proche relâchement massif de méthane du permafrost puis du plateau continental, au coefficient radiatif 30 fois supérieur à celui du CO2, l'ordre de grandeur du retour à un état « normal » serait peut-être de 10 000 ans.

    Mais en fait, on s'en fiche : ce dernier point indiquant que la hausse de température serait alors bien supérieure et RAPIDE donc que la vie − déjà profondément touchée par les autres effets des activités humaines − aurait bien du mal à s'adapter aussi vite et profondément à ces conditions, donc la vraie question est :

    dans 1 000 ou 10 000 ans, restera-t-il encore quelques espèces et lesquelles ?!

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.