Comment se sortir de la dépendance à un anxiolytique?

Bonjour, Je suis dépendant de l’olanzapine (sous le nom commercial Zyprexa) depuis une dizaine d’années. J’ai mis environ deux ans pour réduire ma consommation, en passant d'une dose de 20mg à 5mg. Je me sens bloqué devant ce seuil et ne vois pas comment parvenir à réduire davantage. (J’ai profité de l’été... afficher plus Bonjour,

Je suis dépendant de l’olanzapine (sous le nom commercial Zyprexa) depuis une dizaine d’années.

J’ai mis environ deux ans pour réduire ma consommation, en passant d'une dose de 20mg à 5mg. Je me sens bloqué devant ce seuil et ne vois pas comment parvenir à réduire davantage.

(J’ai profité de l’été pour faire des tentatives, mais sans succès. Cette drogue a démoli mon sommeil, et je fais des nuits blanches d’insomnie si je tente de réduire ma consommation.)

Je me demandais si vous auriez des conseils.
Je vous remercie et vous souhaite une bonne soirée :)
Mettre à jour: @ Nat et Rossellogilles : merci d'avoir pris un moment pour répondre, et merci beaucoup pour vos encouragements ; ils font très plaisir :) Je viens de prendre rendez-vous avec un addictologue (au CSAPA de Cochin). Je note vos conseils pour ce qui concerne les remèdes alternatifs. L'eschscholtzia m'a... afficher plus @ Nat et Rossellogilles : merci d'avoir pris un moment pour répondre, et merci beaucoup pour vos encouragements ; ils font très plaisir :) Je viens de prendre rendez-vous avec un addictologue (au CSAPA de Cochin). Je note vos conseils pour ce qui concerne les remèdes alternatifs. L'eschscholtzia m'a également été conseillé par un ami, qui m'a aussi parlé de la valériane, de la rhodiola et du griffonia
Mise à jour 2: @ǝlɐuƃıs snqɐ : - J’ai toujours fait beaucoup de sport, et je continue la pratique d’une activité physique tous les jours (musculation, footing, escalade) - il y a dix ans, la prise d’anxiolytique me fut imposée pour résoudre mon « anormalité » (selon ma famille) et « mes désordres psychiques » (selon mon... afficher plus @ǝlɐuƃıs snqɐ :

- J’ai toujours fait beaucoup de sport, et je continue la pratique d’une activité physique tous les jours (musculation, footing, escalade)

- il y a dix ans, la prise d’anxiolytique me fut imposée pour résoudre mon « anormalité » (selon ma famille) et « mes désordres psychiques » (selon mon premier médecin traitant).

- Les procès contre la firme Eli Lilly portent précisément sur les prescriptions dans le cadre de l’insomnie, cette prescription violant l'AMM concernée
Mise à jour 3: Merci d’écouter ce qu’on te dit sans balayer d'un revers de main ; on ne prend pas cette molécule "juste parce qu'on a du mal à dormir", mais parce que son manque, comme je l'ai dit, entraine des nuits blanches d'insomnie. Comprend que les gens dans ma situation sont fatigués des discours... afficher plus Merci d’écouter ce qu’on te dit sans balayer d'un revers de main ; on ne prend pas cette molécule "juste parce qu'on a du mal à dormir", mais parce que son manque, comme je l'ai dit, entraine des nuits blanches d'insomnie.

Comprend que les gens dans ma situation sont fatigués des discours sans réflexions que l'on tient à leur sujet. Peut-être as-tu réellement l'intention d'aider, mais tu culpabilises.
10 réponses 10