la PMA je suis contre* et je trouve scandaleux qu'on envisage de la remboursé par la Sécurité Sociale (nous)?

* il y à en France des centaines de milliers d'orphelins.

5 réponses

Évaluation
  • il y a 9 mois
    Réponse favorite

    je ne suis ni pour, ni contre

    mais c' est vrai qu'en France il y a un gros problème avec les orphelins, les lois sont beaucoup trop rigides, du coup les gamins atterrissent dans des familles d'accueil payées pour les accueillir ou restent dans les Maisons d'Enfants à caractère Social...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 9 mois

    Tu sais meme pas ce que c'est ....

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • jojo48
    Lv 7
    il y a 9 mois

    donc les pauvres iront en belgique ou en suisse? t'es pas sympa pour les pauvres

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 9 mois

    Dans l'état actuel, la PMA EST remplacée par la sécu, même si cette procédure est très encadrée.

    Après, il faut bien savoir que la PMA (procréation médicalement assistée) commence par une simple stimulation ovarienne qui suffit dans une majorité des cas de stérilité. (bon pas encore pour les lesbiennes qui ont besoin d'un petit quelque chose qu'elles n'ont pas elles-mêmes, et oui, messieurs, on sera toujours nécessaires, si telle est la crainte de certains).

    Vient ensuite l'insémination: du sperme préparé injecté près du col de l 'utérus à l'aide d'une canule.

    Là on n'est pas encore dans les traitements lourds.

    Il n'y a qu'après qu'on passe aux fécondations in vitro, ICCSI, dons d'ovocytes et tutti quanti.

    Et là cela coûte très cher. Il existe d'ailleurs même un business sur le don d'ovocytes même si en France, celui-ci est censé être gratuit mais les gens sont capables de partir aux US pour en "acheter" (c'est là un autre problème).

    Les femmes lesbiennes n'étant pas affectées d'un problème de stérilité a priori, l'écrasante majorité des demandes devraient être satisfaites par une simple insémination dont le coût n'est pas délirant.

    Après tout, ce n'est pas pire que les expérience d'Antinori en Italie qui assure des grossesses à des femmes ménopausées depuis 20 ans qui se reprennent l'envie de faire des mômes à 60 balais (je trouve cela bien plus contestable mais pour les cathos, c'est pas grave, elles sont hétéros).

    Après la question peut se poser en cas de stérilité médicale. Là il y a eu jusqu'à présent des protocoles exigeant un couple. Faut-il là aussi partir dans ce que j'appelle "la montée en puissance des traitements"?

    Pour les mecs, à part un traitement hormonal pour réveiller les spermatos endormis, il n'y a pas grand chose à faire vu qu'il n'y a ni utérus, ni ovules. Donc a priori, cela ne sert à rien.

    Là se pose la question de la GPA qui est a priori interdite pour homos et hétéros, surtout à des fins commerciales. Et je ne suis en aucun cas favorable à ce qu'elle soit autorisée. Qu'on reconnaisse des droits aux enfants nés ainsi, d'accord, mais pas qu'on autorise la pratique (sauf cas très particuliers extrêmement encadrés du genre une soeur qui aide sa frangine ou un truc du genre).

    Cela dit, rien n'empêche les homos mâles d'adopter. Et il n'y a pas de raison qu'on les en empêche.

    Comme le disait si bien Abus, l'adoption est un vrai parcours du combattant. (j'ai connu la PMA et suivi une procédure d'adoption chez un couple d'amis) et là il y a vraiment des choses à revoir.

    Bref, c'est révoltant de voir des gamins finir à l'assistance publique.

    En résumé, rien n'est simple.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Lv 7
    il y a 9 mois

    La PMA pour les couples hétéros aussi? Parce que ce sont eux qui coûtent le plus de pognon en PMA... Idem avec la GPA, ce sont des couples hétéros qui l'utilisent le plus. Déjà, voir de quoi on parle, c'est mieux.

    Sinon, les orphelins dont personne ne veut sont des enfants qui n'entrent pas dans les critères voulus par les adoptants. Ils sont soit trop vieux, soit handicapés; pour ceux qu'une décision de justice a rendu adoptables (mais le temps que ça arrive, ils sont trop vieux). Si tu voyais les questionnaires donnés aux adoptants, je t'assure que c'est là que tu voudrais sortir la guillotine, et sérieusement. D'un coté c'est le parcours du combattant pour adopter un enfant (et c'est normal, ça évite une bonne partie des enfants sur un coup de tête), et de l'autre les adoptants sont peut-être les pires des eugénistes (si je te dis qu'ils ont le choix de l'ethnie de l'enfant et de la présence ou non d'un handicap, si oui à quel degré?).

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Lv 7
      il y a 9 moisSignaler

      Je sais, et techniquement autant une mère qui porte l'enfant qu'une mère donnant son ovocyte peut être qualifiée de "mère biologique".

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.