?
Lv 6
? a posé la question dans Politique et gouvernementGouvernement · il y a 1 an

Le fait qu'il n'y ait que 3,4 pour 100 d'actifs bénéficiant de régimes spéciaux justifie-t-il que l'on ne touche pas à leurs privilèges ?

Dans ce cas, on ne touche pas non plus aux privilèges des dirigeants-actionnaires des grandes sociétés ni à aucun privilège, finalement.

5 réponses

Évaluation
  • 🎏
    Lv 7
    il y a 1 an
    Réponse favorite

    « Dans ce cas, on ne touche pas non plus aux privilèges des dirigeants-actionnaires des grandes sociétés ni à aucun privilège, finalement. »

    C’est de l’humour ?

  • Anonyme
    il y a 1 an

    Moi j'ai toujours été un indépendant dans mes affaires …..j'ai 65 ans de mémoire je dois avoir 24 bulletins de salaire avec cotisations et tout le tintouin qui me rapporte lorsque j'ai fais valoir mes droits a une pension complémentaire de 1€57 et 4€29 de Carsat MENSUELLEMENT …...heureusement que mes 35 années de commerçant indépendant m'ont sauvé la mise.

  • Ze
    Lv 6
    il y a 1 an

    Les 6 millions de fonctionnaires ne bénéficient-ils pas d'un régime un peu spécial ? Ça fait un peu plus que 3,4 % me semble-t-il . Ce n'est donc pas un fait.

  • il y a 1 an

    Ces avantages ont été acquis au préjudice de négociations salariales préférant des avantages en nature que d'augmentations salariales.

    Supprimer ces avantages aujourd'hui serait déconstruire toute une longue évolution de négociations passées sous contrats successifs.

    Les avantages acquis dans le privé sont également ( ex; secteur bancaire) du même acabit.

    Est-il sérieux (et légal...) de dénoncer d'anciens termes contractuels ?

    Des régimes spéciaux, exigeons qu'ils soient autofinancés.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 an

    ha parce qu'on touche aux oligarques et aux nantis en France….depusi 201§7 ce sont les plus aidés en Europe voir au monde!

    donc je suis contre la suppression des régimes spéciaux, réformons par le haut avant de toucher aux travailleurs

    et je rappel que régime spéciaux ça existe pas, ce qu'on veut leur modifier c'est leur convention collective et ça tout le monde en a une depuis 1945 ça définit le cadre du travail, les pénibilités et les droits

    ce n'est pas un acquis qu'on veut leur supprimer mais un droit! c'est pour ça qu'on vous parle de régime spéciaux

    ben oui supprimer un avantage, c'est raccoleur, supprimer un droit là ça choquerai!

    la sémantique les gens! les libéraux la maitrise à fond (le marxiste sait l'analyser)

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.