Bientôt édité aux éditions Eyrolles, que pensez vous de mon livre ?

"Chapitre 1: le début de ma vie, un house, un daddy nu"  Bien que vous ne fussions pas né, cher lecteur ancré dans le première page de ce livre, je me souvins encore des péripéties ubuesques réellement vécues dans mon enfance. Un soir de novembre, lorsqu’un bruit « craoug » se fesa entendre, j’eut compris... afficher plus "Chapitre 1: le début de ma vie, un house, un daddy nu" 
Bien que vous ne fussions pas né, cher lecteur ancré dans le première page de ce livre, je me souvins encore des péripéties ubuesques réellement vécues dans mon enfance. Un soir de novembre, lorsqu’un bruit « craoug » se fesa entendre, j’eut compris que que le vieux grand chêne, de 108 ans et demi mon aîné, commença le craquellement de son tronc tant la maladie de lime l’eussiez rongé. Rody, comme j’affectionnai particulièrement de lui susurrer, tombit dans ma maison, le house comme quand je disais à mon papa, fesan un gros trou dans le toit. Tout à coup, l’invraisemblable apparut lorsqu’un double askident surviendu dans l’improbabilité et l’humilité la plus totale lorsque un hélicoptère s’abbata de l’autre côté de le house. J’étais dans l’étonnement d’avoir un trou droit dans le house avec Rody mais également un trou gauche dans le house avec l’hélico que je nommais pour l’occasion Polly. Mon père descenda alors de l’escalier, cul nu car il faisait le toilette, la crot’hebdo comme il aimait la nommer. J’obtemperai systémtiquement lorsqu’il demandit si j’étais pas dans le malaise ou la douleur exigu suite à un choc de cette double cata qui s’était abatu sur le house. Cette nuit là, je finalisa mon baluchon pour la première fois en laissant derrière mois le house, mon daddy nu et l’hélicoptère gisant dans le house. Je parta à la grande aventure avec mon compagnons et mon doudou renommé « craoug » en l’honneur de le house
Mettre à jour: Je parta à la grande aventure avec mon compagnons et mon doudou renommé « craoug » en l’honneur de le house. Mais ceci est un autre chapiteau de ma vie que vous liriez bientôt je croivez. 

Je fais des dicasses dans des lieux type fnac, cultura ou Olympia pour un modique somme accessible.
8 réponses 8