J'ai grandi dans une famille ou la violence était permanente. Et ce n'étais pas mon père qui était violent. Ai-je le droit de le dire ?

Ou dois-je fermer ma gueule parce que mon vécu n'est pas conforme a la théorie officielle sur les violences conjugales !
5 réponses 5