Fjölvör a posé la question dans Gastronomie et boissonRecettes de cuisine · il y a 11 mois

Participe t-on a une déforestation en achetant de l'huile de coco ?

On me l'a conseillé pour cuire ma viande mais je me pose des questions de ce genre alors du coups je ne sais pas si je peux en acheter.

Mise à jour:

Alors j'ai acheté cette fameuse huile et franchement je la préfère de loin aux autres, son seul soucis est son prix mais visiblement cela encrasse nettement moins les veines. Après j'espère ne pas contribuer a un malheur écologique sinon je stop sa consommation.

12 réponses

Évaluation
  • Nicola
    Lv 5
    il y a 11 mois
    Réponse favorite

    Non, il n'y a pas de forêts de cocotiers mais le transport des produits exotiques pollue énormément.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Kait.
    Lv 7
    il y a 11 mois

    Non, c'est l'huile de palme.

    Et l'huile de coco très bonne pour faire un gâteau à la place du beurre pour les personnes intolérantes aux laitages.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 11 mois

    Je ne vois pas trop l'intérêt par rapport à une bête huile d'olives, si ce n'est que le gout est plus "neutre". Maintenant au niveau écologique, quand tu fais une recherche sur Internet, il ne semble pas y avoir de gros problèmes avec cette huile. Même si elle est de plus en plus produite dans de grandes plantations, ce qui est le plus mis en avant c'est le coût humain (main d’œuvre peu payée). En contrepartie un rapport du CIRAD de 2007 indique que ces plantations ont un effet écologique proche de celui d'une forêt tropicale.

  • il y a 11 mois

    L'huile de coco que j'ai chez moi ( de la marque U bio) vient du Sri Lanka mais ils en produisent aussi au Brésil : elle est composée d'acides gras saturés qui ont en effet une très bonne tenue à la cuisson mais il vaut mieux utiliser l'huile d'olive d'un point de vue écologique.

    L'huile de coco a plutôt une utilité comme lubrifiant naturel : donc pour un usage plus modéré...

    • ...Afficher tous les commentaires
    • Julien
      Lv 7
      il y a 11 moisSignaler

      Enfin puisque apparemment tu viens du nord (sinon cuire la viande dans l'huile d'olive c juste l'option standard, ça n'a rien d'étrange, j'ai même pas d'autre huile chez moi) peut-être que toi l'huile de colza ça te conviendra. Une huile raffinée, pour avoir moins de goût et mieux tenir à la cuisson

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • arrial
    Lv 7
    il y a 11 mois

    C'est l'huile de palme qui favorise la déforestation : les cocotiers ne poussent que sur les cotes maritimes et ne peuvent donc causer de déforestation massive pour remplacer les arbres des territoires.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Philou
    Lv 7
    il y a 11 mois

    Huile de coco ce n'est pas l'huile de palme.

    Très riche en acides gras saturés, elle n'est pas recommandée pour l'alimentation.

  • il y a 10 mois

    Prenez de l'huile de tournesol comme tout le monde !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 10 mois

    non mais à l'huile de palmier qui a remplacé 3000hectares de la forêt amazonienne et çà continue tout les produits alimentaires et autres en possédent!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 10 mois

    C'est qui, coco ?

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Julien
    Lv 7
    il y a 11 mois

    A priori oui, toute agriculture déforeste, et l'huile de coco vient à peu près des mêmes pays que l'huile de palme (l'Indonésie est le leader mondial dans les deux cas).

    La grosse différence c'est juste que la production d'huile de coco reste bien inférieure à la production d'huile de palme : 3,6 millions de tonnes par an pour l'huile de coco contre 74 millions de tonnes par an pour l'huile de palme. Le problème c'est que l'huile de palme on en consomme vraiment beaucoup, et que le libéralisme veut qu'on tape tous dans les forêts du même pays de façon concentrée pour alimenter le monde entier en huile pas cher, au lieu de partager en un coût tolérable par chaque écosystème. Mais si on consommait autant d'huile de coco qu'on consomme aujourd'hui de l'huile de palme, les dégâts seraient encore pire (les cultures de palme étant très productive il y a besoin de peu de surface pour une quantité d'huile donnée).

    Ceci étant dit, la production d'huile de coco ne peut apparemment pas être poussé à l'infini justement : la noix de coco a besoin d'un certain taux d'humidité et d'irrigation donc sa culture menace surtout les mangroves mais peut pas trop s'étendre à couvrir tout l'intérieur des terres il me semble, tandis que la palme est beaucoup plus facile à cultiver. D'ailleurs l'huile de palme est un peu cultivée en Afrique de l'Ouest, la plante venant de là-bas à l'origine, l'huile de coco pas du tout. On voit ainsi que malgré la grosse mode de l'huile de coco ces dernières années, surfant sur ses soi-disant effets bénéfiques sur la santé, la production n'augmente que doucement et peine à suivre la demande. La production d'huile de palme, elle, continue à exploser : elle a presque doublé en une décennie.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.