SOPHONISBE a posé la question dans Politique et gouvernementCivisme · il y a 6 mois

Lorsqu’un client non éduqué se met à vous insulter, est ce que votre hiérarchie vous autorise de répliquer?

10 réponses

Évaluation
  • il y a 6 mois
    Meilleure réponse

    Non, par contre ils t'autorise a lui entuber plus d'argent.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • amcg
    Lv 6
    il y a 6 mois

    Hé non ! Le client est roi. Pas de vague. Je suis ancien enseignant, j'ai connu ça.

    • أليسا
      Lv 7
      il y a 6 moisSignaler

      Le client est roi, mais le salarié n’est pas son valais.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Si tu es quelque peu impliqué dans ton travail et l'image de ton entreprise tu devrais savoir qu'il est préférable d'éteindre l'incendie au départ du feu. Sans forcément donner directement raison au client (si c'est lui qui est en tort), il suffit de se montrer compatissant à son égard, de lui indiquer qu'on comprend son mécontentement (ça ne veut pas dire qu'on l'approuve), et éventuellement lui dire qu'on va voir avec le responsable ce qui peut être fait pour arranger les choses. Bon, ça dépend du responsable, normalement il est censé être habitué à désamorcer les incidents de ce genre, il a les billes pour ça (geste commercial, etc.) mais si c'est une tête de mule, c'est pire...). Bref, si tu restes courtois et semble aller dans le sens du client, il va se sentir décontenancé et va se calmer tout seul. En général, il finit par s'excuser. Et là tu peux encore en rajouter une couche en lui disant que c'est pas grave, que tu comprends, qu'il était pressé, le stress, tout ça.. et là le client, il est comme une serpillière devant toi. Il peut même te laisser un bon pourboire. Attention, ça ne marche pas avec les sociopathes..

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • yoyoru
    Lv 7
    il y a 6 mois

    Oui, sauf si ce client est mon chef..

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 6 mois

    Tu bosses à la poste ou à la SNCF, il y a des règles à respecter si tu es victime d'insultes!

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    Nous sommes invités à lui répondre fermement que nous n'acceptons pas ce genre de traitement mais on ne peux pas prendre le même ton que lui (malheureusement...). Moi, j'ai ben de la misère avec ça... Je deviens quelqu'un d'autre, vraiment quelqu'un d'autre... Ceux et celles qui m'ont toujours vue souriante, calme et serviable vont découvrir un démon qui parle comme un charretier et qui devient rouge de colère... Alors, pour éviter de l'envoyer chier et de le traiter ''d'osti d'imbécile'' genre, je lui dit eille, toé tu me parleras pas d'même et je disparait vers la salle de bain... Toute me shake à ce moment là tellement je réprime ce que j'ai à lui dire...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    Je ne suis pas en contact avec des clients. On me considère comme « la police » dans mon métier.

  • Hésed
    Lv 7
    il y a 6 mois

    Pas besoin d'une autorisation, je met dehors le client

  • il y a 6 mois

    Je n'ai pas besoin de l'autorisation de ma hiérarchie, je ne me laisse pas insulter, point!

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Vlad
    Lv 7
    il y a 6 mois

    Je ne demande pas l'autorisation à ma hiérarchie a fortiori si j'explique aux syndicats ce qui s'est passé aussi bien avec les "clients" qu'avec ma "hiérarchie", preuveS à l'appui. Et ça en calme plus d'un. Vite. Et même très vite.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.