Le monde s'emmerde ?

Si les gens savaient donner un sens à leur vie, ils n'auraient pas besoin de survoler des océans et des continents juste pour dire, plantés devant un paysage, « c'est beau ». Aller si loin pour chercher le beau, c'est avouer qu'on n'est pas capable de le trouver chez soi. Le monde s'emmerde, alors il fait du tourisme. Et le tourisme emmerde le monde entier.

charlie hebdo

Mise à jour:

le meilleur touriste c'est celui qui reste chez soi TLH

17 réponses

Évaluation
  • Denise
    Lv 6
    il y a 6 mois
    Meilleure réponse

    une partie du monde n'a plus à chercher sa nourriture, alors bien au chaud dans leur confort et leurs certitudes, tout devient prétexte à se distraire oui et voyager aussi .

    Quand les besoins de sécurité de nourriture et d'affection sont comblés, on peut penser à autre chose oui... ce n'est pas une mauvaise chose, à condition que ça ne nuise pas au plus grand nombre et à la planète, mais il y aussi des plaisirs simples qui sont très bien. La différence avec avant c'est que nous avons Internet et la Tv qui nous permettent de voir le monde, alors qu'aux siècles passés non.

    Sans doute que même ces plaisirs " neufs" passeront avec le temps eux aussi.

    Peut être que quand l'humain sera blasé de la vie, il s'éteindra.

    • Denise
      Lv 6
      il y a 6 moisSignaler

      merci théo ;0)

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 6 mois

    Si il y’a un journal pour beaufs qui ne font rien de leur vie, c’est bien Charlie Hebdo.

    Je suis Charlie pour les attentats, mais pas plus loin que ça.

    Charlie est un véritable torchon pour personnes mal éduquées qui veulent se donner un genre révolutionnaire j’m’en foutiste.

    Autrement dit, des révolutionnaires en plastique, on les détruit pas, mais ils sont nuisibles à la nature pendant 50 ans.

    • j'ai pas le nom de la personne qui a écrit cet édito ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • maqsse
    Lv 5
    il y a 6 mois

    Rien de mal à explorer le monde. Le problème c'est dans le mode d'exploration, on se croit chez nous partout on ne respecte rien. On va dans le mauvais sens...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Avoir envie de "rencontrer" des choses différentes de ce qu'on connait, n'est pas forcement du tourisme mais plutôt une curiosité naturelle qui permet d'affiner sa vision - ca n'empêche pas d'apprécier ce que l'on a chez soi.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Gonzo
    Lv 7
    il y a 6 mois

    pas d'envies, pas de besoins de rencontre sociales = pas besoin de voyager ….

    Mais tout le monde n'est pas autiste pour savoir profiter de façon laconique et imperturbable sa petite routine et sont paysage qui ne change pas.

    Non, continuez de savourer et d'aimer le changement, trouver du plaisir à découvrir, n'allez pas à l'encontre de votre nature si elle n'est pas nocive pour l'autre. Profitez. ...

    c'est dans la diversité des gouts que le monde est beau, pas dans une uniformité encadrée.

  • Arta
    Lv 7
    il y a 6 mois

    Charlie H. et ses clichés, ( pas tj ) je lui dirai que la jalousie du voyage est une maladie honteuse , une attitude petite et cruelle, un aveu de faiblesse et qu'il est à contre-courant des désirs actuels que sont les plaisirs et les découvertes d'un ailleurs, explorer, dans le même sens mais quelle idée de lire Charlie ou de vous lire ! quel temps perdu de lire après tout nous pourrions nous informer que de BFM ! Le monde ne s'emmerde pas il se cherche.

    Le Burn-out de Charlie !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Noah
    Lv 4
    il y a 6 mois

    La contradiction dans la question est une réponse que l'on découvre à la 2ème mise à jour de la question . Je réalise les limitations de l'intelligence de vie que je suis pour une raison évidente , d'où mon goût pour le voyage . La sédentarité offre un mouvement circulaire , donc fermé , dans lequel on peut se donner l'illusion d'une sensation d'espace agréable ... Espace qui s' élargit au gré des trouvailles faites sur son passage , sans forcément sortir de chez soi en effet . Illusion parce que la richesse n'est pas pour autant non alterable pour l'homme , au contraire , de par la nécessité de se nourrir afin de combler la vacuité existentielle apparente dans cette sensation , peut alterner avec des sensations d'étouffements , d'oppressement , parce seul , sans savoir , parce que solitude provoquée par une fuite , suite à des éléments déclencheurs , l'énergie stagne , un peu à l'image d'un lac , lequel au fil du temps gèle , au gré des frustrations , déceptions , lesquelles se transforment en confirmations , à celles-ci , s'accrochent d'autres illusions plus insidieuse , provoquées par un isolement prolongé , finissant toujours par être subi , donc meublés par dépendances en tout genre ... Prévisibles car c'est à la pollution émotionnelle absorbée depuis le début du parcours de vie , étant encore présente , à l'origine des échecs , fuites , que les croyances s'attachent , celles-ci mêmes lesquelles sont illusoiremment sollicitée par quelqu'un d'autre ou devrais-je dire un intrus , si l'être humain n'a pas définitivement coupé contact avec le monde humain , d'où cette illusoire sensation d'espace , parce qu'à ce moment donné , il est impossible de se leurrer , il n'y a plus d' ancrage si ce ne sont les croyances , les convictions , en clair l' être humain est plus ou moins déconnecté de la réalité , cet élément extérieur fait partie de la réalité , comment accepter celui qui va nous anemer à être obligé de descendre du pied d' estale ... C'est d'ailleurs là toute la contradiction . L' être humain va avoir besoin de nourriture extérieur , son centre d' énergie étant bloqué , mais il va complètement subir la présence de l'autre si la situation perdure , et va restreindre la personne considérablement dans sa liberté d'action , où plutôt la personne va réaliser qu'il y a un problème , parce que oui , il y en a bien un , l'être humain est réduit à l'état d'un animal dans ses repères , il est apeuré , et va traiter celui qu'il considère comme un ennemi comme un animal , ou pire comme un objet , selon son degré de dépendance à la solitude et ses convictions. Tout simplement puisque la présence rappelle une dimension devenue inconnue aux yeux du solitaire , elke représente même un danger ... La seule chose qui lui reste à faire , c'est survivre avec les moyens dont la personne dispose , et selon les circonstances extérieures , inventer d'autres moyens pour l'assurance de sa survie , ce qui peut lui donner l'illusion qu'elle gagné en intelligence , ceci n'est pas tellement faux d'ailleurs , c'est une possibilité , mais elle restera dans l'espèce humaine à un stade d'évolution primaire , le plus bas niveau chez l'homme . À ce stade donné , peu importe les profils des protagonistes entrant dans son cercle , entendons-nous bien , c'est toujours une illusion , tout ce petit monde se trouvera toujours à un moment donné à un point zéro dans l'échelle de l'évolution relationnelle , c'était inévitable . Il est évident que c'est les croyances , le comportement de cet être humain , la cause des échecs répétitifs . C'est une situation isolée pour développer l'envers du décor de la solitude . La situation semble assez exceptionnelle pour la souligner , c' est pourtant le schéma typique de l'être humain lambda , sans les agréments et autres frou-frou décoratifs de substitution .

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    Il y en a même qui s'emmerdent au point de lire Charlie hebdo...

    Il y a tant de façons de s'évader de sa vie pour la remplir

  • Anonyme
    il y a 6 mois

    j'espère que tu n'es pas atteint de cette ritournelle temporelle qui affecte nos poissons rouges

    il me semble que ceux de notre communauté Q/R qui sont atteint du syndrome de

    l'emmerdement perpétuel figurent au top 10 des MR

    la loi de selection d'une société mondialisé a la façon Darwinienne montre que les groupes

    les plus inaptes sont plus enclins a s'emmerder cela ne concerne que les quristes alphas

    vu que les quristes omégas souffrent d'une pathologie localisé sur le nombril.

    Source(s) : heureusement que tu es resté chez toi
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    le Monde ? certainement pas, les humains peut être et pas tous, loin de là...

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.