Nemo
Lv 5
Nemo a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique et gouvernement - Divers · il y a 9 mois

Etre contre l'avortement et pour la loi qui le légalise vous semble t il une position cohérente ?

j'ai l'impression que c'était le choix de S.Veil

5 réponses

Évaluation
  • gladys
    Lv 6
    il y a 9 mois
    Réponse favorite

    oui, c'est cohérent (ou en tout cas ce n'est pas incohérent ..)

    ça l'est d'autant plus qu'à l'époque où Simone Veil a réussi à faire passer cette loi, l'argument n'était pas de nature philosophique et qu'il n'était pas non plus de nature à intégrer le corpus des lois sur les libertés individuelles : on s'en souvient peu mais il n'était pas question en 74 de parler du "droit des femmes à disposer d'elles-mêmes" ou "à disposer librement de leur corps" (je ne sais plus quel est le contenu précis actuellement), cette formulation légale n'est apparue qu'un peu plus tard sous la pression des militantes féministes, que S. Veil ne soutenait pas plus que ça, c'est le moins qu'on puisse dire

    l'argument de 74 - le seul qui avait une petite chance de convaincre l'Assemblée - était l'argument de santé publique, puisque les femmes qui avortaient dans la clandestinité mourraient régulièrement d'hémorragies, d'infections, de complications diverses

    on aurait pu évoquer, aussi, les nombreux cas de stérilités secondaires, ainsi que l'injustice flagrante liée au statut social, les femmes aisées ayant recours à l'avortement dans les pays qui l'autorisaient, ça n'a pas été fait histoire de ne pas brouiller le message

    on peut donc être "pour", afin de limiter les dégâts (les drames) liés à l'inévitable clandestinité (les femmes ont toujours avorté), et contre le principe, pour des raisons d'éthique personnelle

    @ ce n'est pas 74 mais 75 (janvier)

    • gladys
      Lv 6
      il y a 9 moisSignaler

      à propos de "l'argument de Santé publique", il aurait été astucieux de ma part de rappeler que, ça tombait bien, Simone Veil était Ministre de la Santé ! ^^ (merci)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Lv 7
    il y a 9 mois

    Simone Veil a toujours dit qu'un avortement n'était pas anodin (d'où ses propos sur le fait qu'il doit être une exception), mais elle a toujours milité pour que les femmes aient le choix, car ce choix leur donne la liberté de disposer de leur corps (en clair : leur utérus n'a plus à obéir aux bites, plus ou moins volontaires), sans compter que la légalisation permet d'arrêter le massacre, en sécurisant l'acte médicalement. Je ne sais pas si Simone Veil avait déjà avorté, mais ça ne change rien à son combat et à ses convictions.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 9 mois

    Vous n'avez pas bien compris le sens de la Loi qui offre une liberté. Être pour le droit d'avorter ne signifie pas être pour l'avortement. Difficile à saisir la nuance ?

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 9 mois

    Il y'a des tas de chose que je ne ferais jamais,y compris certaines pour lesquelles je pense qu'il faut être totalement demeuré pour les faire, mais pour autant, je ne suis pas pour les interdire aux autres

    Donc oui, être contre quelque chose, tout en laissant la possibilité aux autres de faire cette chose, je comprend très bien

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 mois

    Mystère de Dieu, mystère du Christ,

    où se trouvent cachés tous les trésors

    de la sagesse et de la connaissance.

    Dieu a voulu nous faire connaître

    la gloire de ce mystère au milieu des nations :

    le Christ parmi nous, l’espérance de la gloire.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.