Que pensez vous de mon prochain roman qui devrait sortir aux éditions Gallimard d'ici la rentrée. Merci?

Titre : « La pastorale endiablée de la vie » « chapitre 1 – Un fils prodige » « Le vent souffle sur les plaines de la Bretagne armoricaine, je jette un dernier regard sur ma femme, mon fils et mon domaine. Akim, le fils du forgeron est venu me chercher. » pourrait résumer mon œuvre éculée. Bizarre me diriez... afficher plus Titre : « La pastorale endiablée de la vie »

« chapitre 1 – Un fils prodige »


« Le vent souffle sur les plaines de la Bretagne armoricaine, je jette un dernier regard sur ma femme, mon fils et mon domaine. Akim, le fils du forgeron est venu me chercher. » pourrait résumer mon œuvre éculée. Bizarre me diriez vous ? Quoi que pas tant que ça. Je vous invite à me lire, me relire et à me délire dans mes folles aventures pittoresques de ma vie de moi-même. Je me prénomme Pierre-Jean Ramort, vingt six ans accumulées lors de ces dernières années contiguës. Fils de mon père, ce chartreux châtié effigie de sa grande cuisine bordelaise. Une fois, jeune fus je, je m’eut caché dans la promiscuité de ses ustensiles de cuisines provoquant ainsi une colère incommensurable, tel un Bélzébuth dont le courroux ne fut encore tombé de quoi qu’est-ce. Il faut dire qu’élevé par son père, le père de mon père, avait beaucoup navigué. Ohé ohé me diriez vous ?
Mettre à jour: pas si simple vous retorquais-je tel une balle de tennis fustigeant l’air tel un animal recroquevillé dans la savane. Si tel épris, je me fut prendre dans cette vaste cuisine sordide d’où sortait salade et saumon, c’est une raclette que je m’eut mangé en ce temps là. Fussions nous sur que la devise de mon père... afficher plus pas si simple vous retorquais-je tel une balle de tennis fustigeant l’air tel un animal recroquevillé dans la savane. Si tel épris, je me fut prendre dans cette vaste cuisine sordide d’où sortait salade et saumon, c’est une raclette que je m’eut mangé en ce temps là. Fussions nous sur que la devise de mon père était « tomate oignon salade, jamais malade ». Si jeune et bete que fus-je, il me sembla entendre parler de moignon long mais ceci est encore un autre chapitre terrible de ma drôle de vie
Mise à jour 2: Je n’eussions jamais eu point de galéjade rempli d’oxymoron si tant est que je me souvins de mon frère Akim, dit le quarteron chauvin roux, du haut de ses 4 ans complémentaires à mon âge, n’eut jamais pris soin de moi en me protégeant des ces mécréants dont la haine n’a d’égal que le feu de Zeus ou le tonnerre de... afficher plus Je n’eussions jamais eu point de galéjade rempli d’oxymoron si tant est que je me souvins de mon frère Akim, dit le quarteron chauvin roux, du haut de ses 4 ans complémentaires à mon âge, n’eut jamais pris soin de moi en me protégeant des ces mécréants dont la haine n’a d’égal que le feu de Zeus ou le tonnerre de Brest »

Mon livre etre édité format de collection avec une couv 3D de ma tete que je peux dédicacer pour seulement 30€ de +.
Collector vendu dans coffret en bois de 70cm sur 40cm
4 réponses 4