eddi a posé la question dans Sciences socialesPsychologie · il y a 6 mois

Je suis prof. de math. mais je me sens plus à l'aise quand je parle de poésie à mes élèves. Ai-je raté ma vocation ?

7 réponses

Évaluation
  • il y a 6 mois
    Meilleure réponse

    Les deux ne sont pas incompatibles :)

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    Ben oui, pourquoi pas ?

    Si tu étais prof de maths, tu n'aurais surtout pas oublié le "s" à la fin de "maths".

  • il y a 6 mois

    non, j'ai eu un prof de musique qui nous lisaient les histoires du Petit Nicolas en cours ...sympa ! et tu vois je me souviens de lui et pas des autres.

  • Anonyme
    il y a 6 mois

    Non, je ne pense pas que tu aies raté ta vocation

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Julien
    Lv 7
    il y a 6 mois

    Qui a dit que les deux s'opposaient ?

    C'est pas comme si tu avais fait une école de commerce ou un diplôme de comptable.

    Mathématiques ou poésie, dans les deux cas on parle de pures créations de l'esprit humain, de hautes abstractions détachées des choses trop concrètes et n'ayant pas vocation à avoir une utilité directe, ce qui finalement en fait deux disciplines très proches.

    Voici deux exemples majeurs de mathématiciens-poètes :

    - Omar Khayyam : il place une certaine distance entre ses ouvrages mathématiques (écrits en arabe) et ses ouvrages poétiques (écrits en persan et ne traitant jamais directement de maths) mais tout ça se place dans l'esprit des polymathes de l'époque qui ne voient pas les deux activités comme des choses réellement séparées.

    - Jacques Roubaud : la preuve que c'est toujours possible à l'heure actuelle (il est encore vivant, bien que sans doute pour pas longtemps). Le mec a été un véritable professeur d'université en maths et en même temps une des figures importantes de l'Oulipo, qui a travaillé sur l'utilisation des mathématiques en poésie oulipienne.

    Exemple bonus, moins important mais peut-être plus proche de ton cas:

    - Ibn al-Yasamin : Il utilise la poésie comme outil didactique pour enseigner les maths.

    Quelques détails par ici vu que sa page Wikipédia est pauvre : http://images.math.cnrs.fr/Ibn-al-Y%C4%81sam%C4%AB...

  • il y a 6 mois

    Vous avez bien raison sans le rêve il n'y a pas de poésie possible , conclusion , vous n'avez pas raté votre vocation !.............................

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    T'es peut-être juste pd...

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.