Avoir un système de pensées qui puisent répondre à tous les problèmes existentiels est-il possible ? fait-il de vous un sage ?

Mettre à jour: Les systèmes philosophiques s’ordonnent autour d’un petit nombre d’idées-force. Souvent condensée dans un maître-mot, l’idée-force est à la fois l’idée dont on part, à partir de laquelle on prétend déchiffrer systématiquement, dans tous ses détails et tous ses accidents, la totalité du monde auquel on s’intéresse,... afficher plus Les systèmes philosophiques s’ordonnent autour d’un petit nombre d’idées-force. Souvent condensée dans un maître-mot, l’idée-force est à la fois l’idée dont on part, à partir de laquelle on prétend déchiffrer systématiquement, dans tous ses détails et tous ses accidents, la totalité du monde auquel on s’intéresse, et l’idée à laquelle on revient, à laquelle on entend ramener, réduire la diversité désordonnée de ce qui se présente.
Mise à jour 2: Un système achevé est un système clos, bouclé sur lui-même, et c’est sans doute ce qui fait son attrait; adopter un système, c’est se réfugier, se retrancher à l’intérieur de cette circularité protectrice. Mais c’est aussi s’enfermer dans ses limites. Alors qu’une théorie scientifique pose des questions nouvelles,... afficher plus Un système achevé est un système clos, bouclé sur lui-même, et c’est sans doute ce qui fait son attrait; adopter un système, c’est se réfugier, se retrancher à l’intérieur de cette circularité protectrice. Mais c’est aussi s’enfermer dans ses limites. Alors qu’une théorie scientifique pose des questions nouvelles, (Renan )
12 réponses 12