eddi a posé la question dans Sciences socialesPsychologie · il y a 6 mois

Pourquoi sommes-nous triste à la suite d'un échec ?

Mise à jour:

...

..au lieu que ça soit l'occasion de faire notre mea culpa.

10 réponses

Évaluation
  • il y a 6 mois
    Meilleure réponse

    Incompréhension, constat, regrets/remords, en plusieurs temps..

    ,

    Je crois que c'est un sentiment de colère qui succède d'abord à un échec. Car l'investissement octryé à la réussite nous a préparé et persuadé au succès inéluctable de l'action entreprise.(irritation, hargne)

    L'analyse de l'échec éclairant la déconvenue va produire chez nous de la frustration, dans un deuxième temps: "Je suis sotte, pourquoi n'ai-je pas pensé à cette éventualité, ces circonstances?" (amertume)

    Puis vient effectivement un sentiment de tristesse quand on se rend compte des difficultés à venir pour renouveler une telle expérience (regrets

  • Marcie
    Lv 7
    il y a 6 mois

    On n'est pas triste on est vexé

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    Tout échec n'est pas forcément triste négatif.

    On a souvent vu des athlètes qui visaient la première place se contenter de bon cœur de la seconde.

    Ne dit on pas que, pour celui qui est assez sage et dynamique pour rebondir, "à quelque chose malheur est bon" ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Kait.
    Lv 7
    il y a 6 mois

    Parce que l'on fait de son mieux et c'est un échec, alors on est triste.

    Dans le cas contraire on se réjouis et on est heureux.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 6 mois

    Pourquoi , parce que cela fait de la peine et que ça ne fait pas plaisir puis des fois un échec empêche d'obtenir quelque chose qu'on attend comme par exemple une promotion à son travail ou tout autre .

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    Parce qu'il a toujours un opposé à chaque choses pour qu'il y ai équilibre et une chose ne peut pas exister sans son opposé, donc il faut pour une réussite qui amène de la satisfaction, son opposé, l'échec qui amène de la tristesse ou plutôt une insatisfaction, pas content de soi.

    Ce qui marche pour moi c'est de laisser cette émotion passer sans la retenir en, par exemple, ne pas me plaindre comme je le faisais parfois, comme ça je me relève très vite et je passe à autre chose.

    Ne pas rester dans le négatif, c'est mauvais pour sa santé mental et sa santé physique qui est le reflet du mental. Un problème dans la tête finira pas s'inscrire dans le corps. Une personne par exemple qui ne fait que regarder ses problèmes, marchera en regardant ses pieds, et de là viendra un problème a sa colonne vertébrale, et pire devenir bossu vers sa retraite, le poids des problèmes qu'on n'a fait que regarder tout sa vie.

    Soyons dans la joie.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 6 mois

    "sommes -nous tristes"

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    🙋⭐🌞 💐🌼🌳📚🌿🎼 🎶🙂🥂 ✨💖🎭 🄱🄾🄽🅂🄾🄸🅁 !

    Quand nous sommes triste a la suite d'un échec, 𝙘'𝙚𝙨𝙩 𝙦𝙪'𝙞𝙣𝙘𝙤𝙣𝙨𝙘𝙞𝙚𝙢𝙢𝙚𝙣𝙩, 𝙣𝙤𝙪𝙨 𝙣𝙤𝙪𝙨 𝙞𝙙𝙚𝙣𝙩𝙞𝙛𝙞𝙤𝙣𝙨 𝙖 𝙘𝙚𝙩 é𝙘𝙝𝙚𝙘! En fait, c'est 𝑻𝑶𝑼𝑱𝑶𝑼𝑹𝑺 le processus "d'identification" qui fait souffrir! Voila pourquoi, si nous prenons l'habitude de ne plus nous identifier a ce que nous vivons, mais en le considérant (ici, c'est "l’échec"!) "avec 𝙡'𝙖𝙩𝙩𝙞𝙩𝙪𝙙𝙚 𝙙𝙪 𝙩é𝙢𝙤𝙞𝙣": La souffrance liée a notre identification disparait aussitôt...

    Et comme par magie!

    C'est, vois-tu, 𝙑𝙍𝘼𝙄𝙈𝙀𝙉𝙏 très facile a faire! Quand tu sens le sentiment d’échec (𝙌𝙪𝙞 𝙣'𝙚𝙨𝙩 𝙖𝙪𝙩𝙧𝙚, 𝙚𝙣 𝙛𝙖𝙞𝙩, 𝙦𝙪'𝙪𝙣 𝙨𝙚𝙣𝙩𝙞𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙙𝙚 𝙛𝙧𝙪𝙨𝙩𝙧𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣!) "arriver", tu te dis ceci en toi-même:

    "𝗝'𝗮𝗶 𝗰𝗼𝗻𝘀𝗰𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗻𝘁𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱’é𝗰𝗵𝗲𝗰 𝗾𝘂𝗶 𝗮𝗿𝗿𝗶𝘃𝗲 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗶 𝗺𝗲𝗻𝗮𝗰𝗲 𝗱'𝗲𝗻𝘃𝗮𝗵𝗶𝗿 𝗺𝗼𝗻 𝗰𝗼𝗿𝗽𝘀 𝗲𝘁 𝗺𝗼𝗻 𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝗹; 𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗷𝗲 𝗻𝗲 𝘀𝘂𝗶𝘀 𝗽𝗮𝘀 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗻𝘁𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱’é𝗰𝗵𝗲𝗰; 𝗝𝗘 𝗦𝗨𝗜𝗦 𝗟𝗘 𝗧É𝗠𝗢𝗜𝗡 𝗱𝗲 𝗰𝗲 𝘀𝗲𝗻𝘁𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱’é𝗰𝗵𝗲𝗰". Alors, tu constateras avec émerveillement que la souffrance qui est assujettie a ce sentiment d’échec 𝗮 𝗖𝗢𝗠𝗣𝗟É𝗧𝗘𝗠𝗘𝗡𝗧 𝗲𝘁 𝗜𝗠𝗠É𝗗𝗜𝗔𝗧𝗘𝗠𝗘𝗡𝗧 𝗱𝗶𝘀𝗽𝗮𝗿𝘂𝗲; 𝗲𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝘀𝗲𝘂𝗹𝗲 𝗿𝗮𝘆𝗼𝗻𝗻𝗲 𝗲𝗻 𝘁𝗼𝗶 𝘂𝗻𝗲 𝗴𝗿𝗮𝗻𝗱𝗲 𝗽𝗮𝗶𝘅!

    Tu peux adopter cette très simple (𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗘𝗫𝗧𝗥Ê𝗠𝗘𝗠𝗘𝗡𝗧 𝗲𝗳𝗳𝗶𝗰𝗮𝗰𝗲! ) "salvatrice attitude du témoin", en en faisant "un réflexe" pour te libérer de toutes tes désillusions; de toutes tes mauvaises pensées; de tous tes mauvais désirs; de tous tes sentiments négatifs (comme l’échec!); du stress; de l'agitation inutile; de la tristesse; de la mélancolie; de la peur; de la haine; du pessimisme; et de toutes les idiosyncrasies qui encombrent ton esprit et ton cœur... En t’empêchant d’être heureux!

    Essaie l'attitude du témoin, et tu verras! Ta vie en sera complétement transformée; et ainsi, 𝖕𝖑𝖚𝖘 𝖗𝖎𝖊𝖓 𝖓𝖊 𝖕𝖔𝖚𝖗𝖗𝖆 𝖕𝖑𝖚𝖘 𝖊𝖓𝖙𝖗𝖆𝖛𝖊𝖗 𝖑’é𝖕𝖆𝖓𝖔𝖚𝖎𝖘𝖘𝖊𝖒𝖊𝖓𝖙 𝖉𝖊 𝖙𝖆 𝖕𝖊𝖗𝖘𝖔𝖓𝖓𝖆𝖑𝖎𝖙é, 𝖉𝖊 𝖙𝖔𝖓 𝖊𝖘𝖕𝖗𝖎𝖙, 𝖉𝖊 𝖙𝖔𝖓 𝖌𝖗𝖆𝖓𝖉 𝖈œ𝖚𝖗, 𝖉𝖊 𝖙𝖔𝖓 𝖕𝖘𝖞𝖈𝖍𝖎𝖘𝖒𝖊, 𝖉𝖊 𝖙𝖔𝖓 𝖎𝖓𝖙𝖊𝖑𝖑𝖎𝖌𝖊𝖓𝖈𝖊, 𝖉𝖊 𝖙𝖆 𝖘𝖊𝖓𝖘𝖎𝖇𝖎𝖑𝖎𝖙é, 𝖊𝖙 𝖉𝖊 𝖙𝖆 𝖇𝖊𝖆𝖚𝖙é 𝖎𝖓𝖙é𝖗𝖎𝖊𝖚𝖗𝖊!!!!

    (NB: "𝗟'𝗮𝘁𝘁𝗶𝘁𝘂𝗱𝗲 𝗱𝘂 𝘁é𝗺𝗼𝗶𝗻" 𝗲𝘀𝘁 𝗹𝗮 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿𝗲 𝗲𝘁 𝗹𝗮 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗽𝘂𝗶𝘀𝘀𝗮𝗻𝘁𝗲 𝗳𝗼𝗿𝗺𝗲 𝗱𝗲 𝗠é𝗱𝗶𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝗥𝗮𝗷𝗮𝗵 𝗬𝗼𝗴𝗮.)

    Attachment image
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 6 mois

    parce qu'on doit renoncer à son rêve ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Gaston
    Lv 6
    il y a 6 mois

    Fallait faire caca avant !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.