bleue-rosée a posé la question dans Amour et relationsAmitiés · il y a 7 mois

A qui et à quelle fréquence, rendez vous service?

J'ai l'impression qu'à rendre souvent (toujours) service, tu n'es pas mieux considérée, mieux respectée. Bien au contraire !

Qu'en pensez-vous ?

Depuis que je l'ai compris , après qu'une aînée m'ait prise ainsi pour une "imbécile", j'ai cessé de proposer spontanément de rendre services aux autres. Et ce que je relate là n'est qu'une situation qui s'est produite parmi tant d'autres.

Qu'en pensez vous?

14 réponses

Évaluation
  • il y a 7 mois

    Primo, je me fous pas mal d'être ou non "respecté" par les autres. L'énorme estime que j'ai pour moi même me suffit : car je SAIS être moralement parlant un humain d'élite.

    Secundo, il m'arrive de rendre volontiers service à des gens qui en ont manifestement besoin. Et comme je le fais par pur respect du devoir et pour aucune autre raison, je n'ai besoin d'aucune récompense ni manifestation de reconnaissance pour être parfaitement satisfait de ce que j'ai fait. Puisque je SAIS parfaitement que j'ai bien agi, je me contemple dans mon miroir intérieur avec le plus parfait contentement. Ma "récompense" c'est ma douce bonne conscience.

    Si l'on ne devait bien agir qu'à la condition de recevoir d'autrui quelque considération ou récompense (beurk), tous les salauds trouveraient toujours un bon prétexte de se comporter en parfaits égoïstes. C'est un raisonnement typique d'immoraliste.

  • Anonyme
    il y a 7 mois

    Dès que j'en ai l'occasion et à ceux que j'apprécie. La limite étant l'abus des bénéficiaires parfois exigeants ... ma prestation s'arrête là !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • VEGA
    Lv 6
    il y a 6 mois

    De rendre service oui mais faut que ce soit très proche côté famille ..De ne pas tomber sur n'importe qui !

    Après comme on dit : on n'est jamais mieux servit que par soi même ...^^^^

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 7 mois

    On est souvent sollicité ... je rends service dans mon (ou mes) domaine(s) de compétences, ce qui limite un peu !!!

    De plus, j'ai horreur d'être pris pour un con sidéré !!!

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 7 mois

    Dès que je le peux, et je le fais sans rien attendre des autres, sinon cela ne sert à rien!

  • il y a 7 mois

    Le moi est la racine du problème.

    Si tu as vraiment un talent pour aider les autres, je pense qu'il faut persévérer, dans la limite bien sûr de ta sécurité tant physique que psychologique, mais il doit arriver nécessairement un moment où tu apprendras à agir face au moi qui révèle tant de frustrations devant les réactions des gens que tu aides, et qui te le rendent en te traitant comme une imbécile.

    Si tu aides, tu seras aidé mais il ne faut pas oublier que ceux qui t'aident, même si ils sont peu nombreux, savent mieux que toi ce dont tu as besoin pour ta tâche, donc rends toi disponible aussi pour eux et apprends.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 7 mois

    c'est un acte qui ne peut attendre ni retour ni considération. C'est la motivation qui changera tout, votre sœur l'a pris comme une mise en avant, ,même si ce n'était pas le cas. Quand vous donnez, faites en sorte qu'on n' ait pas besoin de vous remercier

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • AriG
    Lv 7
    il y a 6 mois

    L'expression "trop bon, trop con" n'existe pas pour les chiens…

    A rendre service tout le temps, les autres pensent que tout leur est dû tout de suite.

    Mais oser dire non une seule fois (peut-être même avec une raison valable) et vous devenez le/la méchant(e) de l'histoire.

    Je pense que rendre service à des gens qui te rendent la pareille est normal, pour le reste, ils peuvent aller se faire e...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • nat
    Lv 4
    il y a 7 mois

    J'ai pas mal rendu service dans le passé (travaux maison, argent etc ) (la jeunesse, la naïveté tout ça...) et puis quand j'ai eu besoin j'ai pu crever. Comme dit un dicton : "fais du bien à Martin, il te chiera dans la main"

    Aujourd'hui à part mon mari, ma mère, et une petite mamie qui n'est pas de ma famille mais pour qui j'ai de l'affection, je ne rends plus aucun service.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  •  
    Lv 7
    il y a 7 mois

    Je pense qu'il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir et que j'aimerais progresser dans ce domaine.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.